Blog décoration et maison Ctendance

Immobilier

Info exclusive : comment vos travaux de rénovation peuvent annuler ou réduire votre taxe foncière ? 

Marre de l’augmentation de la taxe foncière, découvrez comment l’annuler ou la réduire très facilement avec des travaux.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Info exclusive : comment vos travaux de rénovation peuvent annuler ou réduire votre taxe foncière

La taxe foncière est une taxe que nous payons chaque année, elle peut parfois être très élevée. En plus de cela, une augmentation de plus de 4 % est à prévoir pour cette année, alors, si vous souhaitez savoir comment réduire le montant de la taxe sur les trois prochaines années, c’est par ici que ça se passe. 

Une réduction oui, mais soumise à certaines conditions

L’État a mis en place un coup de pousse fiscal concernant les taxes, particulièrement la taxe foncière. Cependant, celui-ci possède quelques conditions pour en bénéficier. Dans un premier temps, rapprochez-vous de la municipalité de votre commune dans laquelle se trouve votre logement. Puisque chaque municipalité est libre ou non de mettre en place l’exonération fiscale. 

De plus, si vous êtes un élu et que vous souhaitez faire rentrer votre commune dans le projet immobilier, vous avez jusqu’au 1ᵉʳ octobre 2023 pour vous y inscrire. 

À lire Mise à jour de l’Éco-PTZ en 2024 : jusqu’à 50 000 € pour les rénovations énergétiques de vos domiciles

Ensuite, si votre commune est inscrite dans le programme, vous devez toutefois répondre à quelques critères. D’une part, votre logement doit avoir été construit avant 1989, d’autre part, vous devez réaliser des travaux de rénovation énergétique à hauteur de 10 000 € minimum, hors les coûts possibles de main d’œuvre et les aides à la rénovation.

Si vous avez décidé de répartir les dépenses sur trois ans, vous devez présenter à l’organisme une facture d’au moins 15 000 € soit un équivalent d’au moins 5 000 € par an, sans la main d’œuvre et les aides.

Enfin, les travaux de rénovation énergétique doivent être éligibles à plusieurs conditions possibles : 

  • Isolation thermique
  • Changement de fenêtre et de porte
  • Installation d’équipement d’énergie renouvelable

Alors, si vous êtes titulaire de tous ces critères, vous avez jusqu’au 1ᵉʳ janvier 2024 pour faire votre demande. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre commune pour obtenir la liste des documents et des informations à fournir lors de la demande. Cependant, si vous devez payer une part de votre taxe foncière, pensez-y, pour éviter les risques en cas d’impayés.

À lire Installer un poulailler dans votre jardin : réglementations et astuces pour éviter les taxes

Une réduction de 1 000 € sur trois ans

Suivant la commune dans laquelle vous résidez, vous avez pu constater une augmentation de plus de 4 %. En effet, la taxe foncière était de 3,4 % l’année passée. Cette année, elle plafonne autour de 7,1 %. Suivant les villes où vous vivez comme Grenoble, Paris ou Metz, vous avez pu remarquer une augmentation nettement supérieure.

Et pour cause, une augmentation de la taxe communale qui constitue en grande partie la taxe foncière a été réalisée. En réalisant les travaux de rénovation énergétique, les particuliers peuvent bénéficier d’une baisse de plus de 1 000 € sur les trois ans à venir. Les propriétaires de bien se verront avoir une réduction de 1 275 € exactement sur trois ans.

L’année dernière, c’est 450 communes qui ont permis à leurs citoyens de profiter de cette exonération. Alors, si vous souhaitez que votre commune y participe, n’hésitez pas à la solliciter.

  • Save

Comment annuler ou réduire la taxe foncière ?

Avec l’augmentation fulgurante du prix de la taxe foncière, il est nécessaire de connaître toutes les petites astuces qui vous permettront de payer moins ou même de voir votre taxe foncière annulée. Au-delà des travaux de rénovation énergétique, savez-vous qu’il existe d’autres solutions pour être exonéré ou obtenir une réduction ? Voyons cela maintenant.

À lire Baisse de MaPrimeRénov’ ? Voici les aides avec lesquelles vous pouvez compenser cette perte

La réduction, 2 conditions possibles

Dans un premier temps, si vous avez acheté un logement pour de la location longue durée, mais que celui-ci n’est pas habité pendant plus de trois mois consécutifs, vous pouvez obtenir une réduction. 

Ensuite, si vous avez entre 65 et 75 ans et que votre avis d’imposition de référence est inférieur à 11 885 €, vous pourrez obtenir une réduction de votre taxe foncière. 

Les 6 cas où vous pouvez exonérer la taxe foncière

Si vous faites construire votre logement, vous ne devrez pas payer de taxe foncière pendant les deux années suivantes. De même que si vous faites agrandir votre maison, vous rajoutez une pièce, un pool house, une piscine, un garage… Vous ne payerez pas de taxe foncière sur cette partie-là. 

Si vous êtes en pleine rénovation d’un bâtiment dit rural du type grange, garage, entrepôt et que vous souhaitez que celui-ci devienne une habitation, vous ne payerez pas de taxe foncière pendant deux ans. 

À lire Quand planifier des travaux d’isolation ? Conseils pour éviter les pièges des saisons

Vous avez plus de 75 ans et votre revenu annuel déclaré est inférieur à 11 885 €, vous ne payerez plus de taxes foncières non plus. De même que si vous êtes titulaire de l’ASPA, l’ASI et l’ANAH. Et, dans le dernier cas, si le montant de votre taxe foncière est supérieur à 50 % de votre revenu, vous serez exonérés.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis