Est-ce facile d’installer un radiateur à inertie ?

Radiateur
Que vous ayez un projet de rénovation ou de construction neuve, le chauffage est un point crucial. Il faut savoir que dans les deux cas, l’installation des radiateurs à inertie reste simple et rapide. Il suffit de les fixer au mur et ensuite de les raccorder au réseau électrique de votre habitation. La pose facile est l’un de ses atouts. S’ils sont installés pour la première fois ou en remplaçant d’un chauffage électrique, elle peut en plus être rapide.

L’installation d’un radiateur à inertie : comment se déroule-t-elle ?

Quel que soit le type de radiateur que vous avez sélectionné : horizontal, vertical ou plinthe, le principe de son installation est toujours le même. Pour qu’il puisse fonctionner, chaque radiateur doit être raccordé sur le réseau électrique de votre habitation. Aucun circuit de chauffage central n’est à mettre en place. Chaque pièce est équipée de manière indépendante.

Il est indispensable en revanche que l’alimentation électrique soit indépendante de celle des autres prises. Vous ne pouvez brancher cet appareil sur une prise normale.

Faites vérifier votre installation électrique avant de vous décider. Tous les éléments : compteur électrique et abonnement et lignes et prises disponibles sont examinés avec soin. Il faut parfois réaliser certains petits travaux avant de pouvoir installer vos radiateurs.

La durée de l’installation varie selon l’existant et les projets. La pose peut être rapide quand il s’agit seulement de remplacer les appareils existants par des radiateurs à inertie. Vous n’avez aucun travaux à faire réaliser, puisque l’installation électrique sera la même et qu’elle est en plus au bon endroit. En revanche, si vous devez faire une installation complète avec de nouvelles lignes à installer pour remplacer un ancien chauffage au fioul par exemple, l’installation nécessite des travaux et prend du temps.

Radiateur Inertie
© istock

Choisir avec soin l’emplacement des radiateurs à inertie

Une  règle générale s’impose : dans une maison mal isolée, les radiateurs seront posés sur les murs en contact avec l’extérieur qui sont les plus froids. Dans une habitation bien isolée, vous pouvez mettre vos radiateurs sur n’importe quelle paroi.

Restez vigilant ! Il ne faut jamais placer ce type de radiateur près d’un matériau qui est très inflammable, par exemple un rideau. Si vous mettez un objet volumineux proche d’un radiateur à inertie, vous allez dérégler la diffusion du rayonnement.

L’objectif du choix de l’emplacement répond à la problématique d’optimisation du niveau de confort. Il faut également faire attention à la dimension du radiateur. Si celle-ci est sous-estimée, elle peut être insuffisante en période de grand froid. Plus la surface est importante, plus l’inertie est longue, puisque la capacité de stockage de la chaleur est supérieure. Il en est de même pour la puissance.

Vous pouvez également tenir compte du fait qu’il est un peu plus encombrant qu’un radiateur classique, mais il est facile à installer en raison de son esthétique.

La hauteur d’installation

Il est préférable d’accrocher le radiateur à inertie en partie basse, à 15 cm du sol, c’est l’idéal. Cela permet de bien répartir la chaleur sachant que l’air chaud a tendance à monter. Ne disposez pas de meuble à moins de 50 cm de sa face avant pour une bonne circulation de l’air.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.