Blog décoration et maison Ctendance

Conseils isolation

Dites adieu au bruit : découvrez ces 4 techniques d’isolation phonique révolutionnaires !

Il existe quelques astuces pour réduire les nuisances sonores, tendez bien l’oreille !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Dites adieu au bruit : découvrez ces 4 techniques d'isolation phonique révolutionnaires !

Comparez des devis pour votre projet Isolation

Gratuit et sans engagement
Devis Gratuit

Vous habitez dans un immeuble bruyant ou dans une maison avec des voisins insupportables ? On a la solution pour vous. Que ce soit le voisin qui chante sous la douche, les enfants qui crient dans le parc d’à côté ou les bruits de moteurs qui démarrent, les nuisances sonores rendent l’ambiance de votre intérieur invivable. Grâce à ces quatre astuces simples et efficaces, découvrez comment retrouver le calme chez vous.

Nos quatre astuces

Près d’un Français sur trois se plaint de nuisance sonore, peu importe d’où le bruit provient. Vous habitez peut-être près d’une autoroute, d’une départementale, d’un aéroport ou vous avez juste des voisins bruyants ! Dans tous les cas, les nuisances sonores sont désagréables et pénibles à supporter au quotidien. Voici comment y remédier. 

Installer un faux plafond : LA bonne idée 

Si vous habitez en appartement dans un immeuble avec plusieurs étages, la solution la plus adaptée à votre problème est d’installer un faux plafond. 

À lire Mise à jour de l’Éco-PTZ en 2024 : jusqu’à 50 000 € pour les rénovations énergétiques de vos domiciles

Si la hauteur sous plafond vous le permet, installez un plafond isolant qui fera barrière aux bruits de pas de vos voisins du dessus ou aux grondements de la machine à laver sur le parquet. Une ossature isolante en fibre métallique et en plâtre spécialisé pourra ainsi réduire tous ces petits bruits du quotidien.

Les fenêtres : une logique à avoir  

L’isolation phonique d’un intérieur est globalement tenue par les fenêtres, plus que les murs ou le plafond. La base pour réduire le bruit est donc de poser des fenêtres en double vitrage

  • Save

Si cela n’est pas suffisant, ajustez-les avec un modèle de vitrage à isolation renforcée. Des experts évaluent l’efficacité de l’isolation sur un classement de 1 à 4. 

Soyez prudent sur l’étanchéité phonique 

Vous ne le savez peut-être pas, mais votre domicile est bondé de passages phoniques. Le bruit passe par les portes, les fenêtres, le système de ventilation, les fentes des volets, etc. Tous ces passages présentent des défauts acoustiques qui aggravent les nuisances sonores que vous subissez au quotidien.

À lire Baisse de MaPrimeRénov’ ? Voici les aides avec lesquelles vous pouvez compenser cette perte

Pour améliorer leur isolation et boucher les trous d’air, remplacez les plus anciens comme les portes en bois trouées ou vos vieux volets roulants par des plus récents et plus étanches. Si votre ameublement est encore neuf, installez seulement des barres de seuil et des joints d’étanchéité. Sélectionnez les bons matériaux pour être sûr de ne pas regretter votre choix.

La clé d’une bonne isolation phonique : l’ameublement 

Pouvoir être toujours au calme chez soi, c’est le rêve. Cela ne nécessite pas énormément de changement ni de refaire tout votre intérieur !

Quelques petits gestes simples peuvent déjà beaucoup vous aider à retrouver le silence. 

Vous pouvez investir dans des appareils électroménagers silencieux (aspirateur, lave-vaisselle, machine à laver, sèche-linge, etc), mais également installer des rideaux plus épais ou des volets de meilleure qualité. 

À lire Quand planifier des travaux d’isolation ? Conseils pour éviter les pièges des saisons

Si vous habitez à l’étage d’un immeuble, vous pouvez par ailleurs mettre des tapis sur le sol pour faciliter la vie de vos voisins, ils vous en remercieront !

Les règles de voisinage sur les nuisances sonores 

Il existe un conseil national du bruit dont vous devriez connaître les règles et les interdictions. Il a donc défini des horaires à respecter entre lesquels il est possible de faire plus de bruit : 

  • de 8 h 30 à 19 h 00 du lundi au vendredi
  • de 9 h 00 à 12 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 00 le samedi 
  • de 10 h 00 à 12 h 00 le dimanche

Ces réglementations peuvent varier dans certaines préfectures

Le bruit émis est considéré comme une nuisance sonore si elle dépasse les 25 dB. La limite sonore à ne pas dépasser est de 30 dB.

À lire Passoire thermique : les principaux travaux à entreprendre pour améliorer votre DPE

La parole est d’argent, mais le silence est d’or

Si vos voisins sont en infraction en ce qui concerne ce niveau de décibel, commencez par les en informer par une lettre ou avec un courrier recommandé. Si cela ne cesse pas malgré le courrier, vous pouvez faire appel au syndicat de copropriété. Il fera alors des démarches à l’amiable pour régler le problème. 

Si cette méthode ne fonctionne pas, vous êtes en droit d’appeler les forces de l’ordre, comme la gendarmerie ou la police municipale. Elles viendront alors s’aviser de la situation pour ensuite intervenir avec en premier lieu un avertissement.

La police est bien sûr une solution de dernier recours si vous ne voulez pas avoir des problèmes avec votre voisinage !  

À lire Comment devenir agent immobilier indépendant ?

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis