Ctendance

Energie Solaire

Découvrez les différences entre panneau solaire et photovoltaïque

Pour vous aider à choisir le meilleur type de chauffage pour votre foyer, découvrez la différence entre le panneau solaire et le panneau photovoltaïque.

Amandin QG

Publié le

Lu 3402

Découvrez les différences entre panneau solaire et photovoltaïque

Lorsque l’on souhaite modifier sa consommation d’électricité, il est possible d’opter pour un panneau solaire, ou encore un panneau photovoltaïque, mais connaissez-vous les différences entre les deux ? Voici quelques conseils pour vous aider à vous décider entre ces deux modes de création d’énergie !

Le mode de production de l’énergie 

Le plus important lorsque vous souhaitez améliorer votre mode de consommation d’électricité, c’est de comprendre comment pouvoir créer vous-même votre consommation. Vous pouvez choisir de devenir complètement auto-suffisant, ou simplement créer une quantité d’énergie suffisante à alléger vos factures. Dans tous les cas, vous pouvez opter pour des panneaux solaires ou des panneaux photovoltaïques. Mais quelles sont les différences majeures entre ces deux types de panneaux ? 

Le panneau solaire 

Pour commencer, le panneau solaire crée de la chaleur avec les rayonnements du soleil. Vous pouvez alors profiter de l’eau chaude dans votre maison, avec des panneaux que vous installez sur votre toit. L’énergie du soleil captée par le panneau passe dans des tubes et permet de chauffer l’eau, en passant par un échangeur, qui chauffe l’eau et qui l’accumule dans un réservoir. 

Pour garantir l’efficacité de cette installation, vous devez faire appel à un professionnel qui effectuera des études pour vérifier l’éventuelle performance que pourrait avoir l’installation d’un panneau solaire pour la consommation de votre foyer. 

Le panneau photovoltaïque 

Si le panneau solaire capte l’énergie pour créer de l’eau chaude, le panneau photovoltaïque capte les rayons du soleil pour créer lui-même de l’énergie. Il est alors possible d’utiliser directement cette énergie, ou de la conserver dans des batteries pour les utiliser plus tard. 

Vous pouvez aussi profiter de ce type d’installation pour avoir un substitut de revenu durant une vingtaine d’années, car vous pouvez revendre l’énergie que vous avez créé et que vous n’utilisez pas à EDF. 

Ce type de panneau photovoltaïque ne pollue pas parce qu’il ne crée pas de gaz à effet de serre et tout le matériel est recyclable. Le panneau a une longue durée de vie, qui avoisine les 30 années d’utilisation. 

Ici aussi, il est nécessaire de faire intervenir un professionnel qui pourra faire des analyses pour vérifier la quantité d’énergie qui pourrait être produite. 

Le prix de l’installation des panneaux et les aides financières

Pour continuer à vous montrer les différences entre les panneaux solaires et photovoltaïques, vous allez connaître le prix du matériel, mais également les aides financières en vigueur pour l’achat d’un panneau, en fonction du type. Vous devez aussi prendre en compte le prix de l’installation du matériel, qui peut varier en fonction des entreprises, mais aussi en fonction de votre habitation. 

Le panneau solaire 

Les panneaux solaires sont les moins chers en termes de prix d’achat, qui peut être en moyenne de 4 000 €. Pour aider les Français lors de cet investissement, il existe des aides financières : 

  • MaPrime Rénov, en fonction de votre habitation et de vos revenus
  • Une TVA réduite à 5,5 %, pour les habitations qui ont plus de 2 ans
  • L’éco prêt à taux 0, pour vous aider durant vos éventuels travaux de rénovation

Le panneau photovoltaïque 

Le prix du panneau photovoltaïque va varier en fonction de sa puissance. Mais pour vous donner un ordre d’idée, il peut varier entre 6 000 € et 14 000 €. À savoir que l’utilisation et les possibilités qu’offre un panneau photovoltaïque peuvent rentabiliser, à long terme, l’achat de cette installation. Pour vous aider lors de l’achat de ce type de technologie, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides, comme la prime à l’autoconsommation, qui dépend de la puissance du dispositif installé et qui est versé sur 5 ans. 

Comme évoqué précédemment, vous pouvez aussi décider de revendre un peu de votre énergie à EDF, au prix de 0,10 € par kilowatt·heure, et durant 20 ans. 

Pour finir, si votre maison à plus de 2 ans et que votre installation produit une puissance inférieure à égale à 3 kWc, vous pouvez bénéficier d’une TVA réduite à 10 %.  

Pour conclure, vous avez des différences flagrantes entre les deux types d’installation. Le prix équivaut à la qualité de la technologie, et vous pouvez toujours demander l’avis d’un expert qui pourra vous aider dans votre choix final. 

Partagez votre avis