Ctendance

Energie

Compteur Linky : quelles sont les pénalités si vous refusez d’installer ce système chez vous ? 

De nombreux Français sont contre l’installation d’un compteur Linky chez eux. Mais quels sont les risques encourus s’ils refusent l’installation de ce système ?

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 35

Compteur Linky : quelles sont les pénalités si vous refusez d'installer ce système chez vous ? 

Les compteurs d’électricité Linky n’ont pas été appréciés de la part des Français. Et pour cause, ils sont accablés par des avis négatifs, cependant, il reste obligatoire et de nombreux ménages ont dû le faire installer chez eux. Comment fonctionne ce type de compteur et quels sont les risques si vous refusez d’installer un compteur Linky chez vous ? 

Quel est le fonctionnement d’un compteur Linky ? 

Le compteur Linky a pour but d’aider les ménages, mais également les administrations. En effet, les ménages ont accès à leur consommation d’énergie en direct via une application mobile, ou encore via le site internet de votre distributeur d’énergie. Les relevés de consommation sont effectués à distance, donc il n’est plus nécessaire de fixer un rendez-vous avec un professionnel, car ce dernier peut intervenir à distance

Ce type de compteur a pour objectif de permettre aux foyers de réguler leur consommation d’énergie, mais également de pouvoir souscrire à un abonnement plus rapidement, et avoir accès aux services facilement. 

Est-il possible de refuser l’installation d’un compteur Linky ?

Malgré les objectifs positifs que l’entreprise montre à travers son compteur Linky, de nombreux Français se sont opposés à cette installation, pour des mesures de propriété privée, et encore de démarrage d’incendie. Ces deux raisons ont été démenties et prouvées par des techniciens de l’entreprise, mais l’image reste ternie. Malgré cela, le risque et la colère des ménages ne dément pas, et la plupart des foyers ne bénéficiant pas du compteur Linky refusent toujours cette installation.

A lire aussi  Est-ce facile d'installer un radiateur à inertie ?

Si vous refusez de faire installer le compteur chez vous, le gestionnaire de réseau qui se charge de votre territoire peut vous l’obliger. En revanche, il reste de votre ressort de refuser de faire entrer le professionnel chargé de l’installation. Il est alors possible de refuser l’installation de ce système, mais en forçant et ce combat peut être long. Pour le moment, l’entreprise a décidé de ne pas forcer les Français et de se concentrer sur l’installation chez les foyers en accord avec le projet. Actuellement, il n’a pas exclu de forcer ou d’encourager fortement les ménages à faire installer le dispositif. 

Quelles sont les démarches à effectuer 

Pour montrer votre opposition au projet, vous pouvez refuser le rendez-vous qui vous sera proposé lors de la réception du courrier, environ un mois avant l’installation prévue. Alors, vous pouvez répondre avec un recommandé à l’entreprise en signalant votre refus de rendez-vous. Si vous ne souhaitez pas attendre la demande de prise de rendez-vous, vous pouvez anticiper en prévenant l’entreprise plusieurs mois à l’avance. Pour connaître la date de rendez-vous, vous pouvez vous rendre sur le site du compteur Linky et connaître le calendrier du déploiement du dispositif où seront indiquées les disponibilités et les interventions prévues pour l’installation. 

Prévenir l’entreprise en amont vous permet de leur fixer votre refus. De ce fait, vous ne devriez pas être accablé par des motifs de relance et de nouvelles dates de rendez-vous proposées tous les mois.

Quels sont les risques encourus en cas de refus d’installation ?

Actuellement, il existe deux types de pénalités pour les foyers refusant d’installer ce compteur, mais rien ne garantit que le compteur Linky ne deviendra pas obligatoire pour les mois ou années à venir. 

  • La pénalité financière : le relevé du compteur annuel sera payant. En effet, le dispositif du compteur Linky permet d’éviter le déplacement des professionnels, alors si le ménage s’y oppose, il devra payer les frais de déplacement de l’entreprise comme signe de dédommagement. 
  • Une pénalité de résiliation : le refus de l’installation du compteur Linky va permettre à l’entreprise qui lui fournit l’électricité de pouvoir résilier le contrat n’importe quand. En effet, le refus représente un non-respect de ses obligations contractuelles, alors le distributeur peut choisir de résilier le contrat 
A lire aussi  Collectivités : les enjeux de la gestion de l'énergie

Pour conclure, vous pouvez refuser l’installation du compteur Linky chez-vous, mais cela reste à vos risques et périls et vous devrez payer des pénalités. Pour le moment, ce compteur n’est pas encore obligatoire, mais il est possible qu’il le devienne avec le temps et le déploiement de ce système partout en France. 

“Un sourire coûte moins cher que l’électricité, mais donne autant de lumière.”

Partagez votre avis