Ctendance

Energie

Compteur Linky : Enedis rétablit la vérité après avoir laissé planer le doute !

Le compteur Linky ne serait pas complètement obligatoire, on vous dit tout.

Amandin QG

Publié le

Lu 9001

Compteur Linky : Enedis rétablit la vérité après avoir laissé planer le doute !

Pour rappel, le compteur Linky est un compteur électrique intelligent qui a été développé par Enedis (anciennement ERDF) pour remplacer les anciens compteurs électriques déjà disponibles en France. Il permet ainsi de mesurer la consommation d’électricité en temps réel et de la transmettre à distance aux fournisseurs d’énergie et aux gestionnaires du réseau électrique. Déployé désormais sur tout le territoire français, le compteur avait comme ambition de conquérir la totalité des foyers par son caractère obligatoire. Ainsi, pourtant, les dernières informations lancées par l’entreprise changent les discours d’opérations.

Le compteur Linky est-il finalement obligatoire en France ?

La menace fut grande pour l’Agence France presse (l’AFP) lorsque le jeudi 15 décembre, cette dernière appelait les Français à commander leur compteur Linky car “le relevé de compteurs” serait alors “payant à partir du 1ᵉʳ janvier” pour tous ceux qui ne seraient pas équipés.

Le compteur vert fluo avait fait sa première apparition en 2015 et n’avait, depuis, plus lâché nos consommateurs d’électricité.  Il était possible de refuser l’installation d’un compteur Linky si vous aviez des raisons de le faire. Par exemple, si vous aviez des craintes quant à la sécurité du compteur ou à la protection de vos données personnelles, vous pouviez demander à être exonéré de son installation. Fallait-il encore pour cela en faire la demande auprès de votre fournisseur d’énergie.

Certains pourtant résistaient et résistent encore aujourd’hui. Peut-on les qualifier de hors-la-loi ? Pas du tout. 4 millions de foyers échappent encore et cela jusqu’en 2025 aux menaces et à la pression du Linky à la condition que ces derniers relèvent leur consommation sur le site web du distributeur d’électricité Enedis.

A lire aussi  Compteur Linky : Nouvelle bouleversante d'Enedis et ça vous concerne peut être !

Ainsi, les compteurs ordinaires sont pour l’instant bel et bien maintenus et peuvent être utilisés sans avoir à payer la modeste somme de 5 euros par mois. Sept années d’illusions s’écroulent alors, car la “linkisation” n’est pas encore pour aujourd’hui. 

L’opposition est-elle donc justifiée ?

Si les citoyens français refusent en une minorité de se rapprocher des compteurs Linky, c’est que les derniers arrêtés ministériels ne vont pas en leur faveur. En effet, le 22 septembre 2022 est prévu que les compteurs Linky puissent contrôler le réchauffage de l’eau des cumulus pendant les heures creuses de la journée, coupant parfois ainsi ceux-ci sans le consentement des habitants. Encore une fois, les illusions d’une meilleure maîtrise de leur consommation explosent du côté des résistants. Peut-on encore parler de libre-arbitre ? 

La transition énergétique pour parer aux problèmes environnementaux et à la surconsommation française de l’énergie explique que le gouvernement souhaitera très bientôt utiliser les compteurs Linky à leur compte pour en avoir les pleins pouvoirs, et ainsi gérer à leur manière l’électricité de la France. Mais à quel prix ? Les coupures peuvent être épargnées par les plus aisés sous le principe chinois du “crédit social” mais cela aux dépens des autres. 

Si certains consommateurs peuvent encore échapper à cette possibilité d’avenir, ce sont encore ceux qui se sont refusés à l’installation de leur compteur Linky. Égoïstes ? Désintéressés ? Ignorants de la transition ? Pas forcément, et parfois même bien au contraire. Les plus réticents à l’installation des compteurs d’Enedis restent les plus attentifs face à leur consommation d’énergie. Alors, France infantilisée ou automatisée ?

A lire aussi  Compteur Linky : Voici comment échapper à son installation ! Êtes-vous éligible ?

Aujourd’hui, 4 millions de foyers ont pu échapper au compteur Linky cependant les raisons n’en sont pas forcément politiques. On peut y retrouver : 

  • Des problèmes techniques. L’installation électrique du foyer est obsolète ou non conforme aux normes. Il est alors nécessaire de le mettre aux normes pour parvenir à l’installation du compteur, mais c’est un coût supplémentaire.
  • Des craintes en matière de santé. Certains utilisateurs estiment que le compteur Linky peut être nocif pour la santé, en raison des ondes électromagnétiques qu’il émet.
  • Des craintes de sécurité : automatisé, le compteur Linky laisse potentiellement passer des risques de piratage et de vol de données personnelles. 

L’installation du compteur est donc pour l’instant évitable sur plusieurs plans et peuvent le rester pour les raisons les plus légitimes. Il n’en sera pourtant pas toujours ainsi, car dans les plans d’Enedis, 2025 doit pouvoir permettre l’installation complète des compteurs Linky sur la totalité du territoire français. Progressivement, les derniers foyers seront amenés à prévoir une place pour celui-ci et ça, qu’ils le veuillent ou non. 

Partagez votre avis