Blog décoration et maison Ctendance

Entretien de la maison

Comment nettoyer en profondeur sa cheminée ? Retirez toutes les cendres et traces efficacement

Vous en avez assez des traces de cendre et de suie ? Nous avons la solution !

Amandin QG

Publié le

Comment nettoyer en profondeur sa cheminée ? Retirez toutes les cendres et traces efficacement

La cheminée, son âtre, sa flamme, sa bûche, un véritable décor de rêve digne d’un film de Noël, vous ne trouvez pas ? Pourtant, le quotidien d’un propriétaire de cheminée se résume assez simplement par : un feu, du nettoyage, de l’entretien et des tâches qui ne partent pas. Pour que la magie revienne vite, nous vous proposons quelques solutions pour nettoyer votre cheminée en profondeur !

Qu’est-ce qui encrasse la cheminée ?

La vitre noircie après chaque feu vous oblige à passer par la corvée de nettoyage ? Ce phénomène peut être expliqué par plusieurs éléments qui contribuent à l’encrassement d’une cheminée, d’un poêle ou d’un insert.

À lire Voici 4 bois qu’il ne faut surtout pas utiliser dans votre cheminée (ou le poële)!

Un mauvais combustible peut ruiner votre expérience

Le vieil adage vous dira qu’il n’y a pas de fumée sans feu, et c’est vrai, cependant vous pouvez aussi éviter une fumée trop épaisse et noire en adaptant votre combustible.

C’est, en effet, l’une des règles numéro 1 si vous voulez éviter que votre vitre ne se retrouve noire de suie : il vous faut un combustible adapté. Comprenez par là qu’un combustible peut être de mauvaise qualité, ce qui va causer une fumée épaisse et noire qui noircira votre vitre et votre foyer à vitesse grand V.

Prenons tout d’abord le bois, le combustible numéro un de votre foyer. Si vos bûches, vos planches ou vos brindilles sont du bois sec, de bonne essence et qu’il n’est pas couvert de saleté (poussières, toiles d’araignées, feuilles, peintures, etc) alors, il s’agit d’un bon bois. Mais si l’essence est peu adaptée (comme les résineux dont la sève est très inflammable et collante), que son taux d’humidité dépasse les 20 % et que le bois est sale, vous vous retrouverez avec des problèmes de fumée.

Il en va de même pour les allume-feu, le papier journal rempli d’encre ou les boîtes en carton glacé pleines de plastiques.

À lire Comment isoler correctement le conduit de votre cheminée pour une sécurité maximale ?

Un mauvais entretien de la cheminée va gâcher le feu

Imaginons que votre vitre soit bien nettoyée, vous lancez le feu avec le bon combustible et pourtant vous remarquez que la fumée s’accumule. Cela peut être dû à un piètre entretien de votre équipement.

La qualité du tirage peut être diminuée si le conduit est encrassé par les résidus de combustion comme la suie, la cendre ou encore le bistre qui devient même dangereux. 

Le conduit peut aussi être trop étroit ou avec trop d’angles pour que la fumée puisse s’évacuer comme il faut (là le problème devient plus complexe).

Un tirage trop lent et un feu pas assez puissant va provoquer plus de fumée, n’hésitez donc pas à y aller franchement en donnant de l’air à votre feu tout en le surveillant. N’hésitez pas non plus à marquer l’écart entre le combustible et la vitre pour que l’air circule et que votre vitre ne soit pas en contact direct avec un matériau en pleine combustion.

À lire L’insert de cheminée : une solution élégante et efficace pour un chauffage amélioré ?

Méthodes d’entretien

Il existe plusieurs techniques d’entretien qui vous permettront d’optimiser le nettoyage de votre cheminée ! Certaines requièrent toutefois l’aide de professionnels.

L’obligation de ramoner et de traiter

Deux fois par an, votre cheminée doit être ramonée par un professionnel agréé. Ce ramonage est obligatoire au niveau de votre cheminée et de son conduit pour plusieurs raisons : 

  • Un conduit propre vous procurera un meilleur tirage
  • Un meilleur tirage va limiter le CO₂ dans l’air
  • Une cheminée désencrassée sera moins risquée pour votre santé

Le ramonage est d’ailleurs bénéfique pour vous puisqu’il peut faire l’objet d’un crédit d’impôt.

Ensuite, votre conduit et votre cheminée doivent subir un débistrage, il s’agit d’un ramonage visant à éliminer la bistre qui va s’accumuler dans votre conduit. Plus il y a de bistre, plus vous avez de risque de subir un incendie de cheminée puisque la matière est inflammable.

À lire Bûches traditionnelles ou compressées ? Quel est le meilleur choix pour votre chauffage et votre portefeuille !

Le nettoyage du foyer

Nettoyer le foyer de cheminée va nécessiter quelques efforts et de bons produits. Commencez par balayer les cendres et les résidus. Vous pouvez utiliser un aspirateur à cendre pour aller plus vite.

Ensuite, créez un mélange d’eau chaude et de détergent (comme de la lessive ou du vinaigre blanc) où baigner une brosse dure pour frotter le foyer. Rincez ensuite le foyer à l’eau claire et essuyez-le.

Nettoyage du manteau

Nettoyer le manteau se fait à l’aide d’un mélange d’eau chaude et de bicarbonate. Frottez-le à la brosse dure puis rincez-le à l’eau claire avant de sécher.

En suivant ces quelques conseils et en traitant bien votre cheminée, vous aurez un foyer confortable avec une très bonne flamme ! Quoi qu’il en soit, il est primordial de bien entretenir et nettoyer votre cheminée.

À lire Cheminée non ramonée ? Voici les risques que court votre foyer !

Un foyer bien entretenu, c’est la garantie d’un feu bien tenu

  • Save

Partagez votre avis