Ctendance

Jardin

Le chlorate de soude : Dangereux et interdit en France !

Amandin QG

Publié le

Lu 17

Le chlorate de soude est interdit en france voila pourquoi

Le jardin est un espace de détente, abritant parfois un potager, dont il faut prendre le plus grand soin. Le véritable défi pour l’entretien de celui-ci n’est pas tant d’arroser régulièrement les plantes, mais plutôt de gérer le fléau des mauvaises herbes.

Afin de se débarrasser de ces dernières, il n’est pas rare d’employer l’usage de désherbant. Cependant, méfiez-vous des désherbants non sélectifs : ceux-ci peuvent causer de terribles dégâts, tel que le chlorate de soude.

chlorate de sodium dangereux

Présentation du chlorate de soude

Le chlorate de soude (ou chlorate de sodium, NaClO₃) est un agent oxydant très puissant et utilisé pendant de nombreuses années en tant qu’herbicide. L’eau salée est électrolysée pour former un électrolyte, qui est ensuite cristallisé et séché. Il se retrouve également sous la forme d’une solution liquide, tout aussi efficace.

chlorate de soude présentation

Très puissants, ces oxydants sont également extrêmement sensibles. Le chlorate de soude, autrefois utilisé comme herbicide, était également utilisé pour élaguer les arbres. Percer un trou dans la souche et le remplir de l’agent chimique permet de le tuer et facilite son élimination. Alternativement, le gros sel opère de façon similaire.

Le chlorate de soude était également utilisé en pyrotechnie, mais sa commercialisation a été interdite en France et dans de nombreux pays européens car il est vulnérable aux chocs et émet des gaz irritants lorsqu’il est brûlé.

Pourquoi interdit-on l’utilisation du chlorate de soude ?

Le chlorate de soude est largement utilisé depuis de nombreuses années, mais a subi de nombreuses modifications réglementaires. Utilisé à l’origine avec une concentration de 99%, ce produit a été à l’origine de nombreux accidents, provoquant souvent des explosions. En conséquence, la réglementation a été renforcée et la teneur a été révisée à 60 %. Le produit est actuellement mélangé à d’autres formulations moins réactives. 

Malgré ces changements, le danger d’explosion par accident au contact d’autres matériaux combustibles n’a cessé d’exister. Par ailleurs, ce composé chimique dispose d’effets toxiques et donc néfastes pour l’environnement.

La commercialisation de chlorate de soude est interdite en France, et ce depuis 2009. Face à cette interdiction, certains experts et particuliers ont protesté contre la mauvaise utilisation du produit, le coût élevé des herbicides conventionnels ainsi que les effets toxiques non prouvés sur l’environnement. Cependant, ce produit est soupçonné de contaminer l’eau des rivières et de certains plans d’eau lorsque la pluie entraîne le désherbant.

Par ailleurs, son utilisation détournée par les jeunes afin de créer des explosifs reste trop dangereuse pour maintenir le produit sur le marché. De nos jours, de nombreux fans de ce produit en ont encore en réserve ou utilisent des services de livraison depuis l’étranger afin d’y avoir accès, et ce, malgré l’interdiction à la vente.

Utilité du chlorate de soude pour le jardinage

Chlorate de soude dans le jardinage

On appelle ce type de produit un herbicide non sélectif pour sa tendance à détruire toutes les plantes et herbes sans distinction. Cela signifie qu’il faut être extrêmement prudent lors de son utilisation, au risque de détruire son jardin. Si vous souhaitez tout de même l’utiliser à vos risques et périls, sachez qu’il dispose d’un large éventail d’applications.

Retirer les mauvaises herbes

Nous recommandons d’utiliser ce produit sur les allées, les chemins de gravier, les patios, les trottoirs, etc. Ce sont surtout des zones où les mauvaises herbes sont très nombreuses et où les fleurs ne sont généralement pas plantées.

Le chlorate de soude a fait ses preuves aussi bien dans le terreau classique que dans le béton. Une seule pulvérisation suffit pour se débarrasser des mauvaises herbes. Une unique utilisation peut traiter rapidement les mauvaises herbes pendant des mois.

En moyenne, la solution agit durant un à deux trimestres après chaque pulvérisation. Par conséquent, contrairement aux autres herbicides disponibles sur le marché, il ne nécessite pas d’arrosages fréquents dans le jardin.

Le défanage de pomme de terre

Il s’agit d’un processus qui nécessite le flétrissement de certaines parties du plant de pomme de terre afin d’en faciliter la récolte. Ainsi, en tant qu’herbicide non sélectif, le produit est idéal à cette fin.

Faites cependant attention à ne pas toucher les légumes lorsque vous appliquez le chlorate de soude. Cette action est à effectuer environ 15 jours avant la date de récolte, et nécessite dans certains cas plusieurs pulvérisations.

Les mesures de sécurité à prendre

Pour éviter les émanations chimiques et la surexposition, il est conseillé d’investir dans un pulvérisateur ainsi qu’un masque de protection. Nous vous conseillons également l’utilisation de lunettes de protection pour plus de sécurité.

Le matériel nécessaire pour déverser ce désherbant ne coûte qu’une dizaine d’euros sur une plateforme dédiée, avec en général la possibilité de se faire livrer.

Selon l’ampleur de la tâche, une paire de pulvérisations suffit. Approchez le nébuliseur le plus près possible de la zone à traiter. Portez des gants pour une sécurité maximale.  Rendez-vous dans la zone à traiter, puis ratissez chaque centimètre carré de votre jardin.

Aucune expertise en jardinage n’est requise pour cette opération, assurez-vous juste de prendre les mesures de sécurité nécessaires.

3 solutions naturelles pour remplacer le chlorate de soude

Le chlorate de soude étant interdit à la vente, d’autres solutions naturelles sont disponibles pour arriver à vos fins. Facilement réalisables, elles restent très efficaces et 100% légales.

Un désherbant naturel à base de vinaigre

En effet, ce condiment est également couramment utilisé comme nettoyant naturel et fait des merveilles pour les mauvaises herbes, même parmi les plus récalcitrantes. Cependant, comme l’ajout de vinaigre à la solution la rend très acide, elle aura tendance à affecter la fertilité du sol. De ce fait, on le dilue donc avec de la saumure. Nous vous recommandons donc le dosage suivant :

Pulvérisez simplement la mixture sur la zone souhaitée, puis laissez-la reposer. Les mauvaises herbes vont commencer à passer au jaune et mourir, vous n’aurez plus qu’à les retirer à la main.

Bien que le sel soit naturel, il stérilise le sol. C’est d’autant plus vrai qu’il n’est efficace qu’à fortes doses. Toxique pour l’intégralité des plantes et des cultures, il s’enferme également dans la nappe phréatique du sol. Prenez donc garde à ces quelques points lors de l’utilisation de cette alternative.

L’utilisation de purin d’ortie

Les extraits de plantes, nommés purins, font de bons désherbants naturels. Le purin d’ortie est particulièrement efficace en raison de sa teneur en azote, nocif pour les plantes s’il est présent en trop grande quantité. La préparation demande les éléments suivants :

  • 1 kilogramme d’orties
  • 10 litres d’eau
  • Un conteneur hermétique
  • Un outil pour remuer

Il est possible d’ajuster le volume de purin obtenu en ajustant les quantités proportionnellement. Commencez par laisser macérer les orties dans l’eau. L’opération dure environ 4 jours durant lesquels vous devrez régulièrement remuer la mixture.

Une fois le mélange prêt, remplissez votre arrosoir et arrosez les mauvaises herbes. Ces dernières vont noircir, puis finalement mourir. Afin de conserver votre purin, stockez-le dans un conteneur hermétique fermé loin de toute lumière.

L’eau de cuisson des aliments

Utilisable pour se débarrasser de la flore qui envahisse vos dallages, l’eau bouillante de cuisson issue des légumes, des pâtes et du riz agit également comme désherbant naturel. Ce sont les amidons présents dans les pâtes et les pommes de terre qui rendent cette solution efficace.

Il est également envisageable de n’utiliser que de l’eau bouillante si la pellicule laissée par l’amidon vous dérange, mais le désherbage sera moins performant. Cette solution est d’autant plus pratique qu’elle est quasiment gratuite.

Partagez votre avis