Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Comment transformer les mauvaises herbes de votre jardin en compost ?

Transformer les mauvaises herbes en un enrichissement pour la terre est une pratique courante et bénéfique. Découvrons ensemble comment composter efficacement ces indésirables du jardin.

Dorine Alanoix

Publié le

Le compostage, une pratique écologique et efficace, permet de transformer les déchets organiques en un engrais naturel riche. Les jardins offrent une abondance de matières organiques, telles que les feuilles mortes et les mauvaises herbes, qui se prêtent parfaitement au processus de compostage.

Dans cet article, nous explorons les techniques optimales pour convertir les mauvaises herbes de votre jardin en un compost nourrissant, enrichissant ainsi la terre tout en réduisant les déchets.

À lire Des rats dans le compost ? Voici les méthodes infaillibles pour les repousser !

Que désigne le terme « mauvaises herbes » dans un jardin ? 

Le terme « mauvaises herbes » désigne souvent les plantes disgracieuses qui poussent aléatoirement dans un jardin.

La plupart des jardiniers ont tendance à s’en débarrasser sans penser que ces dernières peuvent être réutilisées sous forme de compost.

Les mauvaises herbes sont en fait des adventices, c’est-à-dire des plantes sauvages qui ont la particularité de pousser dans les espaces extérieurs sans être sollicitées. 

Bien qu’elles aient un rôle précis, celui de maintenir la biodiversité dans le jardin, elles sont fréquemment éliminées à cause de leur aspect inesthétique. 

À lire Épluchures d’agrumes : le secret pour un jardin sain et florissant !

Ajouter les mauvaises herbes du jardin à son compost
  • Save
Getty Images Signature

Comment composter les mauvaises herbes de votre jardin ? 

Le jardinage est tout un art, et composter les mauvaises herbes en fait partie.

Le compostage est très important : il permet d’enrichir le sol de vos plantations en matières organiques très utiles pour le développement de ces dernières.

Les adventices jouissent d’une croissance très rapide ; elles sont à l’origine d’une production importante de biomasse remplie de matières organiques.

Lorsqu’elles sont en terre dans votre jardin, les mauvaises herbes absorbent de grandes quantités de nutriments et les accumulent dans leurs tiges et feuillages.

À lire Obtenir un compost de qualité ? Essayez cette technique qui transformera vos déchets en or pour votre sol !

En compostant ces dernières, elles libèreront tous leurs nutriments dans cet engrais organique, ce qui permettra de l’enrichir en minéraux qui vont ensuite fortifier vos plantations.

Pour réussir à composter les mauvaises herbes de votre jardin, il est nécessaire de vous munir d’un bac dans lequel vous allez déposer vos herbes nuisibles.

Laissez votre bac à compost se chauffer, tout en évitant d’y ajouter d’autres plantes.

Il est par ailleurs recommandé de surveiller la température de votre contenant à compost en vous assurant que celle-ci dépasse les 60°C. 

À lire Les cendres de bois pour désherber ? La solution naturelle contre les mauvaises herbes !

Quelles sont les erreurs à éviter lors du compostage des mauvaises herbes ?

Pour réussir à adéquatement composter les mauvaises herbes de votre jardin, il y a certaines erreurs qu’il faut à tout prix éviter.

Tout d’abord, il est nécessaire d’éviter de composter les mauvaises herbes qui sont montées en graines.

En effet, si vous compostez ce genre de mauvaises herbes, les graines vont survivre et ensuite envahir tout votre jardin.

Si vous négligez cet aspect, vous risquez de découvrir que de mauvaises herbes commencent à germer précisément aux endroits où vous avez utilisé le compost.

À lire Castorama : pensez écologie et faites l’acquisition de ce composteur en ce moment en promotion !

Une autre erreur commune lors du compostage des mauvaises herbes est d’oublier de faire monter la température dans le bac à compost.

En effet, un bac à compost qui se développe à basse température a tendance à créer un climat propice au développement des graines des mauvaises herbes.

De ce fait, il est nécessaire de veiller à ce que les températures soient assez hautes pour détruire les graines.

Pour tout résumer, composter les mauvaises herbes de son jardin peut contribuer à enrichir le sol des plantations. Cependant, il est nécessaire de suivre les étapes cruciales au bon développement de cet engrais naturel.

  • Save

Partagez votre avis