Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Cheminée bioéthanol : le choix parfait pour un coin feu chaleureux, sans désagréments et (presque) sans entretien !

Vous hésitez entre l’installation d’un poêle ou d’une cheminée ? Et, si vous optiez pour une troisième solution ?

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Mis à jour le

Cheminée bioéthanol le choix parfait pour un coin feu chaleureux

S’offrir le confort d’une cheminée avec peu d’entretien et sans vous embêter avec la livraison de bois de chauffage ? C’est possible grâce à la cheminée au bioéthanol ! Simples d’utilisation et apportant chaleur et convivialité, ces nouveaux venus dans nos foyers deviennent une solution privilégiée pour leur aspect pratique.

La cheminée au bioéthanol, qu’est-ce que c’est ?

Vous hésitez entre installer un poêle à granulés ou un poêle à buches ? Si vous souhaitez combiner l’ambiance de la cheminée à une installation sans désagréments, la cheminée au bioéthanol pourrait bien être une troisième option. Ne nécessitant aucune installation de ventilation ou de conduits, cette cheminée se distingue avant tout par son combustible : le bioéthanol.

À lire Les cheminées à foyers ouverts : une fausse bonne idée pour se chauffer en hiver ?

Par bioéthanol, on entend un alcool à brûler issu de sources diverses comme la biomasse, les déchets animaux ou végétaux. Ce carburant écologique sert à la production d’énergie et a d’ores et déjà trouvé sa place dans de nombreuses alternatives aux ressources fossiles (comme la conversion des moteurs à essence pour n’en citer qu’un).

Si le bioéthanol est aussi intéressant pour notre cheminée, c’est qu’il se consume facilement en partant d’une simple flamme et se transforme en un gaz incolore. Ce gaz a l’avantage non négligeable de ne laisser que peu de marques sur la cheminée et sa vitre.

Sous la cheminée se trouvera votre réservoir dont l’ouverture dans le foyer se situe sous forme de brûleur n’attendant que vous pour s’illuminer de belles rangées de flammes.

Quels défauts peut-on trouver à cette cheminée ?

Nous aurions pu commencer par les avantages, mais il vaut mieux commencer par les défauts dans le cas de cette cheminée qui, bien que plus simple d’utilisation, n’est pas sans risque.

À lire Voici 4 bois qu’il ne faut surtout pas utiliser dans votre cheminée (ou le poële)!

Parmi les défauts les plus notables, on rappellera qu’il est dangereux de brûler de l’éthanol dans une pièce exiguë. En effet, les gaz créés dans une pièce où la combustion ne se fait pas totalement (par manque d’air), se transforment en monoxyde de carbone, un gaz toxique pour les êtres humains. Soyez donc attentif au placement de votre poêle avant de l’installer ! Le confort oui, mais la santé avant tout.

Moins grave, mais tout de même important vis-à-vis d’une cheminée, le choix du bioéthanol ne garantit pas un apport en chaleur suffisant pour pouvoir couper le chauffage de votre foyer. Bien qu’esthétique et ne nécessitant pratiquement pas d’entretien, la cheminée au bioéthanol ne remplace pas encore la chaleur qu’apporte le bois ou le pellet.

Les avantages de la cheminée bioéthanol ?

On y arrive, les qualités de la cheminée au bioéthanol ! Simple à utiliser et pratique au niveau de l’entretien en suivant le guide de la cheminée bioéthanol, cette dernière pourrait faire votre bonheur.

La cheminée à l’éthanol vous offre la convivialité et l’effet d’une véritable cheminée en ôtant totalement la partie entretien auquel une cheminée traditionnelle se prête (la suie, la cendre et le ramonage ne sont ici que légendes). Vous pourrez profiter du balai des flammes au sein du foyer sans avoir à soupirer d’avance par rapport au nettoyage qu’il faudra faire le lendemain et vous n’aurez pas à faire d’aller-retour pour la réapprovisionner en bois.

À lire Comment isoler correctement le conduit de votre cheminée pour une sécurité maximale ?

Cette cheminée offre aussi un choix écologique par rapport aux ressources utilisées pour la combustion. En effet, le bioéthanol est issu d’un dérivé transformé de plantes et de légumineuses que l’on peut retrouver en culture. En France, notre bioéthanol est issu des restes de culture de céréales et de l’amidon contenu dans les betteraves à sucre. Il s’agit donc d’un carburant renouvelable.

À lire L’insert de cheminée : une solution élégante et efficace pour un chauffage amélioré ?

N’étant pas contrainte par l’installation de conduits ou d’une ventilation, cette cheminée peut être installée n’importe où chez vous. Privilégiez cependant un espace ventilé pour ne pas avoir de soucis de combustion.

Dernier petit bonus, ces cheminées sont souvent designées de façon moderne et épurée. Elles sont une très bonne addition pour vos intérieurs !

Les montants à prévoir pour installer ce coin feu chaleureux

Vous vous posez la question : est-ce que cette cheminée est un achat intéressant ?

La réponse est assez mitigée, mais nous allons essayer de vous donner quelques données clés !

À lire Bûches traditionnelles ou compressées ? Quel est le meilleur choix pour votre chauffage et votre portefeuille !

Il existe deux grandes familles de cheminées à l’éthanol : les cheminées portables et les cheminées fixes. Cette différence n’affecte pas que la mobilité de l’objet, mais également son prix. Ces dernières peuvent être retrouvées dans tout bon magasin de vente de fournitures d’intérieur et décoration avec les versions fixes allant de 600 € à 2 000 €.  Tandis que les versions mobiles coûtent de 80 € à 1 000 €, un achat tout de suite plus abordable et mobile selon vos envies.

Attention cependant à la dépense principale pour cette cheminée : le bioéthanol. Ce carburant reste un achat important dont la valeur peut varier selon le marché, et bien que le coût du bois ait augmenté, il en va de même pour le bioéthanol dont le coût moyen est de 2 € par litre.

De nouveau, il se laisse retenir, émouvoir par la flamme du poêle vaillante et bonne. Hector Bernier

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis