Qu’est-ce qu’une chape maigre ?

Chape Maigre Sous Carrelage
La chape maigre est également appelée chape de carreleur, elle permet d’aplanir un sol et d’obtenir un support bien propre avant de poser un carrelage, par exemple. Elle est indispensable, quelle que soit la nature de votre sol : pierre, béton ou autres. C’est une manière de préparer votre support à recevoir le carrelage qui sans cet amortisseur pourrait se fissurer. Elle convient autant aux sols intérieurs qu’aux espaces extérieurs.

Définition de la chape maigre

La chape maigre est un revêtement qui permet ensuite de poser votre carrelage sans problème. Elle est composée de mortier sous-dosé. Elle contient en effet 150 kilos de ciment par m3, au lieu de 350 kilos par m3 pour réaliser une dalle de béton. Elle devrait techniquement être coulée sur une épaisseur de 3 à 5 cm, mais en réalité les professionnels optent souvent pour une épaisseur de 7 à 10 cm.

L’objectif de la chape maigre est comme dans le cadre de la chape traditionnelle de former une couche intermédiaire entre un revêtement de sol et un  support de manière à aplanir les défauts éventuels du support. Il faut cependant savoir qu’elle est le plus souvent utilisée dans la pose de carrelage. C’est une chape qui est plus fine que les chapes habituellement utilisées.

Elle peut être posée directement sur une dalle en béton, mais il faut toutefois que celle-ci soit parfaitement sèche. La pose se fait avec ou sans couche de désolidarisation. Cette couche permet d’éviter l’adhérence directe entre la dalle et la chape et elle permet de réaliser une isolation thermique ou phonique de la surface. Elle peut être réalisée aussi bien dans la cuisine ou la salle de bain qu’autour de la piscine ou pour obtenir un espace terrasse.

La chape maigre : quels sont ses composants ?

Une chape maigre est composée de mortier (ciment ou chaux, sable et eau), la chaux ou le ciment étant sous-dosé par rapport aux dalles classiques. Sa composition étant moins riche en ciment, elle est plus souple et plus résistante, ce qui facilite largement la pose du carrelage.

Pour une chape maigre, les matériaux à mélanger sont les suivants : 25 kilos de ciment pour 90 litres de sable, mélange auquel on ajoute un peu d’eau seulement. Le dosage de l’eau varie suivant le sol à recouvrir. Il faut faire très attention et veiller à ce que la chape soit bien plane avec un niveau.

Quel prix coûte la pose d’une chape maigre ?

Vous pouvez bien sûr réaliser une chape maigre vous-même, mais il faut savoir que cela reste assez compliqué. Il est préférable d’avoir des connaissances en maçonnerie et avoir un peu l’habitude et du savoir-faire pour qu’elle soit bien réussie. Il est préférable de faire appel à un professionnel.

Le prix varie en fonction de la qualité de ses composants, mais également de son épaisseur. Il faut savoir que son prix de revient est moins élevé que pour une chape classique. En moyenne, un professionnel, qu’il soit chapiste, carreleur ou maçon, facture la chape maigre entre 20 et 25 euros le m².

Chape Maigre
© Pavebeton.fr

Chape maigre : comment la couler ?

Pour réaliser une chape maigre, il vous faudra :

  • Du ciment ;
  • Du sable ;
  • De l’eau ;
  • Des bastaings ( pour délimiter la surface de la chape) ;
  • Une taloche ;
  • Une règle de maçon ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Une truelle ;
  • Une pelle ;
  • Une brouette ;
  • Un seau de maçon.

Les différentes étapes :

  • Mélangez 25 kg de ciment et 90 litres de sable, remuez bien et faites un puits pour mettre l’eau. Vous devrez obtenir une pâte non friable.
  • Préparez votre sol: nettoyez et dégraissez bien votre dalle de béton. Installez les bastaings afin de couler votre chape à l’endroit voulu.
  • Mouillez un peu la dalle et jetez du ciment dessus, la chape adhérera mieux ainsi.
  • Coulez la chape en la répartissant bien et en passant la règle de maçon sur la chape. Vous égalisez la surface à l’aide de la truelle avec un mouvement de va-et-vient, en vérifiant bien que la surface est plane avec votre niveau à bulle. Récupérez les excédents si nécessaire avec la truelle. Comblez les petits trous éventuels.
  • La taloche permet de lisser parfaitement en la passant avec minutie sur la chape pour que le lissage soit réussi. Pour atteindre les zones les plus éloignées, prenez votre règle de maçon.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.