Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Quelles sont les différences entre MaPrimeRénov’ et la prime énergie ?

Vous voulez faire des travaux chez vous ? On vous dit tout sur ces deux aides !

Amandin QG

Publié le

Quelles sont les différences entre MaPrimeRénov' et la prime énergie ?

Après avoir peut-être longuement réfléchi, vous avez pris une décision : des travaux vont bientôt être effectués dans votre domicile. Cependant, vous savez que cela va lourdement peser sur votre budget. C’est pour cela que vous aimeriez connaître les aides financières que vous pouvez demander. MaPrimeRénov’ et la prime énergie vous conviendront peut-être : on vous explique tout au sujet de ces deux types de primes. 

MaPrimeRenov’ : en quoi cela consiste-t-il ?

C’est une aide dont vous avez sûrement entendu parler. Si vous ignorez ses tenants et aboutissants, nous allons vous aider à y voir plus clair. 

À lire En ce moment chez Castorama, profitez d’un prix bradé avec une réduction de 100 euros sur ce poêle à bois !

Quelles sont les caractéristiques de ce dispositif ?

Il se peut que vous soyez concerné par ce problème particulièrement pénible : l’hiver, il fait chez vous un froid polaire. Augmenter votre chauffage ne change rien à la situation. Pire : votre facture d’électricité en souffre énormément, et vous aimeriez y remédier. Le problème peut venir de votre isolation, qui n’est pas assez performante. Votre chauffage peut potentiellement aussi être mis en cause.

Que vous soyez dans un cas ou dans l’autre, voire les deux, MaPrimeRénov’ peut vous apporter une solution. Concrètement, cette prime a été créée par l’agence nationale de l’habitat en 2020 et a largement gagné en popularité depuis. Pour en bénéficier, il est nécessaire de répondre à différents critères. La condition principale est bien sûr de vouloir entreprendre des travaux dans le domaine de la rénovation énergétique chez vous.

Cela doit obligatoirement être votre logement principal, c’est-à-dire que vous devez l’occuper au minimum huit mois au cours de l’année. Par ailleurs, les aménagements doivent être effectués par une entreprise qui possède le label RGE

Quels sont les travaux éligibles ? 

De nombreux secteurs et appareils sont concernés : 

À lire Bénéficiez de 65% de réduction sur vos travaux avec MaPrimeRénov’ !

  • Les pompes à chaleur
  • L’isolation
  • Les poêles à bois ou à pellets

Le montant que vous allez toucher dépend bien sûr de vos revenus. Par exemple, pour installer un poêle à votre domicile, vous pouvez percevoir jusqu’à 2 500 euros au maximum. Ces appareils de chauffage consomment peu et sont très efficaces. Par ailleurs, ils sont bien plus aisés à installer qu’une cheminée. L’aide reçue est donc potentiellement conséquente et s’accompagne de nombreux bénéfices réalisés durablement.

Un autre système de chauffage est aussi particulièrement recommandé : les pompes à chaleur. Par exemple, les modèles air/air et eau/eau sont éligibles à MaPrimeRénov’. Entre 3 000 et 5 000 euros pour les premiers et 5 000 et 11 000 euros pour les seconds peuvent vous être accordés. C’est une véritable aubaine qui vous permettra de vous chauffer efficacement en respectant l’environnement. Toutefois attention MaPrimeRénov’ change en 2023.

La prime énergie : tout savoir à son sujet

Il s’agit également d’une aide pour la rénovation énergétique, mais elle n’est pas délivrée par les mêmes acteurs que MaPrimeRénov’. 

Comment se caractérise ce dispositif ?

La prime énergie est établie sur la délivrance de certificats d’économies d’énergie. Concrètement, des acteurs comme les fournisseurs d’énergie et de carburant doivent mettre en place des solutions afin de répondre à des objectifs concernant l’économie d’énergie.

À lire MaPrimeRénov’ 2024 : ce que vous devez absolument savoir sur les nouveautés

Cette prime est ouverte à tous. Cependant, comme dans le cas de MaPrimeRénov, votre revenu sera déterminant quant au montant qui vous sera accordé. Les ménages les plus modestes reçoivent bien sûr plus d’argent que les autres. 

Quels travaux sont susceptibles d’être concernés ? 

Vous servir de cet argent pour financer des travaux d’isolation ou un nouvel appareil de chauffage est possible. Investir dans un appareil de ventilation est également une option envisageable. 

Par exemple, pour une chaudière à bois, les ménages modestes peuvent obtenir 4 000 euros, voire 5 000 euros s’ils remplacent une chaudière au fioul. Pour les autres, 2 500 euros peuvent être accordés, un montant qui n’est pas négligeable quand on considère le prix de l’appareil. 

Comme avec MaPrimeRénov, vous pouvez financer l’installation d’une pompe à chaleur. Pour cela, entre 4 000 euros et 5 000 euros peuvent vous être donnés, toujours en fonction de vos revenus. 

À lire MaPrimeRénov’ 2023 : découvrez toutes les nouveautés qui vont vous faire économiser !

Des primes cumulables ? 

Bonne nouvelle : MaPrimeRénov’ et la prime énergie peuvent absolument être cumulées, même si elles ne sont pas délivrées par les mêmes acteurs. En additionnant les montants perçus avec chacune, vous pouvez considérablement faire diminuer le coût total de vos travaux. Si vous décidez d’acheter une PAC, ce sera le cas. 

Les modalités exactes de cumul dépendent des aménagements que vous souhaitez effectuer chez vous.

Pour faire baisser le coût de vos travaux, n’hésitez pas à faire appel à MaPrimeRénov’ et à la prime énergie

  • Save

Partagez votre avis