Ctendance

Energie / Aides

Aide Isolation : Attention MaPrimeRénov’ change en 2023. Ce qu’il faut savoir !

L’État a pris une multitude de mesures pour encourager les améliorations de l'efficacité énergétique des habitations, notamment avec le dispositif MaPrimeRénov', qui permet de percevoir des primes au lieu de bénéficier des crédits d'impôt comme auparavant.

Annie RAS

Publié le

Mis à jour le

Lu 10844

Aide Isolation : Attention MaPrimeRénov’ change en 2023. Ce qu’il faut savoir

Le gouvernement ayant par ailleurs décidé d’accélérer la transition verte et de faire de l’innovation énergétique un enjeu national, l’enveloppe financière du dispositif MaPrimeRénov’ sera augmentée pour 2023.

Quels sont les changements pour MaPrimeRénov’ en 2023 ?

Quels sont les changements pour MaPrimeRénov’ en 2023

Tout d’abord, les principaux changements concernent les bénéficiaires du programme France renov 2023. Désormais, les propriétaires, habitants ou bailleurs, quels que soient leurs revenus, bénéficient de MaPrimeRénov’ pour financer des travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation et d’audits énergétiques dans des logements construits il y a au moins 15 ans. Cette période passe cependant à deux ans pour le remplacement de chaudière au fioul. 

Le montant de l’aide dépend principalement des revenus des ménages et du type de rénovation, et il est également possible d’en bénéficier pour les parties communes d’une copropriété. Néanmoins, malgré la forte demande, le dispositif n’est pas aussi efficace que prévu. En réalité, on estime que seulement 2 500 maisons ont émergé des conditions les qualifiant de passoires thermiques, au lieu des 80 000 prévues. Face à ce constat, le gouvernement envisage plusieurs mesures.

  • Soutenir l’octroi de MaPrimeRénov’ pour les rénovations majeures, plutôt que celles de faible ampleur.
  • Privilégier l’octroi d’aides financières aux ménages les plus vulnérables, vivant souvent dans des maisons mal isolées.

Autre changement notable : à partir de septembre 2023, les soumissions Ma PrimeRenov’ nécessiteront l’encadrement d’un animateur Rénov’. Cette prise en charge, actuellement optionnelle, sera mise en place au 1er janvier 2022 et sera obligatoire pour tous les dossiers. Il a pour objet de faciliter l’accès aux fonds et d’orienter l’organisation du travail et la mise en œuvre des procédures.

A lire aussi  Dans quelle pièce et comment installer son poele à granulés pour une utilisation optimale ?

Les mesures concrètes pour l’aide à l’isolation en 2023

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Eco Smart France (@ecosmart_france)

En 2022, le gouvernement avait déjà décidé de débloquer 2,4 milliards d’euros pour ce système, mais une autre augmentation est prévue dans sa présentation de la loi de finances 2023. Ainsi, dès janvier prochain, MaPrimeRenov’ disposera de 2,5 milliards d’euros. Autre mesure majeure, les forfaits spécifiques seront actualisés pour permettre aux ménages d’entreprendre une gamme de travaux plus large.

À cet égard, il convient de noter qu’en raison de certaines décisions gouvernementales, la prime énergie incluse dans le dispositif des CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) a fortement baissé durant ces deux dernières années. À titre d’exemple, le solde des travaux d’isolation a augmenté de 75 % en un an, c’est pourquoi une refonte du forfait MaPrimeRénov’ est un bon moyen de lutter contre cette baisse.

Ces évolutions toucheront tous les ménages, quel que soit leur niveau de revenu, mais le ministre du Logement entend donner la priorité aux ménages les plus vulnérables économiquement. L’objectif est d’inciter ces ménages fragilisés à entreprendre des projets de rénovation énergétique d’envergure sans exclure les ménages les plus aisés du programme MaPrimeRénov.

Quels sont les foyers qui peuvent bénéficier de l’aide à l’isolation ?

Quels sont les foyers qui peuvent bénéficier de l’aide à l’isolation

Pour pouvoir utiliser cette subvention, certaines conditions doivent être remplies, telles qu’être un propriétaire, un bailleur ou un copropriétaire. Votre logement actuel doit par ailleurs avoir plus de 15 ans d’ancienneté et cette aide doit permettre d’engager des travaux visant à améliorer significativement l’efficacité énergétique de l’habitation. Enfin, vous devez contacter un expert possédant la certification RGE.

A lire aussi  Changer de chaudière : les erreurs à éviter

Mis à part ces conditions, tous les ménages peuvent bénéficier de ce dispositif, quels que soient les revenus perçus. Ainsi, il existe différentes catégories d’aides pour refléter les différents besoins des foyers modestes ou aux revenus aisés. Pour savoir dans quelle catégorie vous vous situez et à quelles subventions vous pouvez prétendre, il vous est possible de consulter le site officiel de MaPrimeRénov’.

1 avis sur « Aide Isolation : Attention MaPrimeRénov’ change en 2023. Ce qu’il faut savoir ! »

  1. Du baratin, baisser les aides en mai 2022 pour dire on les augmentés en 2023, alors il suffit de s’approcher d’un organisme ma prime renov pour comprendre que c’est n’importe quoi

    Répondre

Partagez votre avis