Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Quel est le prix d’un sac de granulé de 15 Kg en France actuellement ?

Dans cet article, vous allez découvrir les tarifs du marché concernant les granulés à mettre dans son poêle. N’hésitez plus et lisez la suite.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Quel est le prix d'un sac de granulé de 15 Kg en France actuellement ?

Bien que le bois de chauffage reste le combustible le moins cher du marché, ce dernier a quand même subi les dernières augmentations sur le prix des combustibles en France. Il n’a pas augmenté autant que ces concurrents et reste encore à ce jour rentable. Mais, jusqu’en 2021, on pouvait acheter un sac de granulés pour moins de 5 € or ce n’est plus le cas maintenant en cette nouvelle année 2023. 

Le prix des pellets en France 

Entre la crise énergétique, l’arrêt des centrales nucléaires et la Russie qui augmente le prix de son gaz, la France a lancé le plan de sobriété énergétique. Entre-temps, le prix du bois de chauffage ainsi que des pellets a déjà augmenté. 

Les augmentations récentes 

Aujourd’hui, il vous sera impossible de trouver un sac de pellets de chauffage de 15 kg à moins de 10 €. Celui-ci monte jusqu’à 15 € parfois. Mais, sachant que pour tout un hiver, une cheminée ou un poêle utilisera au minimum 500 kg de pellets, les prix deviennent conséquents. 

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Heureusement, pour les foyers se chauffant au bois, l’État met en place un chèque énergie exceptionnel pour se chauffer cet hiver sans interruption. Une aide a été mise en place avec des prix bloqués pour les fournisseurs d’électricité. Il en va de même pour le gaz. Désormais, c’est au tour du bois de profiter de cette aide financière. 

Mais, il ne faut pas oublier aussi que la qualité du bois utilisé, la composition du pellet et son lieu de livraison vont grandement influencer le prix. Pour éviter la livraison, rendez-vous directement en exploitation forestière.

Quels pellets sont les plus rentables ? 

Auparavant, la composition du pellet comptait effectivement dans son prix. Si celui-ci était 100 % en bois, il était plus cher. Pour choisir le meilleur type de pellets, considérez : 

  • la composition de plusieurs bois 
  • le résineux pour une bonne combustion 
  • le feuillu pour la propreté
  • moins de 10 % d’humidité au sein de celui-ci

Si les pellets sont un mix de bois comme de l’acacia avec du bouleau et du sapin, ce sera parfait. Le bois feuillu fait, en effet, moins de résidus que le résineux, ce qui est commode pour préserver votre cheminée fermée ou votre insert. 

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

Enfin, des pellets avec un taux d’humidité supérieur à 10 % ne seront pas très bons au niveau combustion. Et, vous risquez de devoir en acheter plus pour compenser la perte de performance. Ce serait dommage puisque les économies réalisées avec le chauffage au bois sont la principale qualité de celui-ci. 

Fabriquer ses granulés de chauffage 

Une autre solution existe cependant pour économiser pendant l’hiver et ne pas manquer de pellets pour le chauffage. Elle demande d’avoir un peu d’argent de côté et d’y mettre de la bonne volonté. Mais, c’est la solution la plus rentable sur le long terme. 

L’investissement financier 

Vous pourriez acheter une presse à pellets pour les faire vous-même. Il vous suffira d’aller racheter la sciure des scieries, environ 30 € la tonne si elle n’est pas gratuite. Ou alors, vous pouvez récolter les branches, le petit bois de votre jardin. Mais, ensuite, il vous faudra un broyeur en plus pour transformer le tout en sciure. 

Une économie impressionnante quand on sait que la tonne de bois est dix fois supérieure à ce prix dérisoire. Sauf l’investissement assez important au début, de 1 500 à 3 000€ pour une presse à pellets, le reste est payé à la sueur de votre front. 

Ensuite, par une technique assez simple, vous mélangez votre bois et y verser une huile spéciale si jamais le bois ne s’agglutine pas correctement. Puis il n’y aura plus qu’à mettre le tout dans la presse à pellet. Celle-ci demande tout même une alimentation électrique. 

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

Une rentabilité durable

Enfin, votre presse à pellets pourrait fabriquer assez de bois granulés pour toute l’année et vous pourriez même les revendre à vos voisins. En effet, des particuliers sont déjà passés à cette méthode pour réaliser un maximum d’économies. 
Selon eux, il faut investir un minimum dans la fabrication de ce matériel de chauffage. Mais, à raison de deux heures par jour où vous remettez simplement la sciure dans la presse quand elle a fini, vous obtiendrez de 120 à 150 kg de pellets en 2 heures de travail.

En choyant sa maison, on construit un foyer…

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis