Ctendance

Energie

Fabriquer ses propres pellets : c’est possible… et très économique !

L’augmentation des factures d’électricité vient d’une augmentation du prix des matières premières. Bien que le bois ne soit pas menacé, son prix à lui aussi augmenter d’environ 30 % en 2022. 

Amandin QG

Publié le

Lu 19296

Fabriquer ses propres pellets : c'est possible... et très économique !

Avec les récentes augmentations, tous français se sont interrogés pour essayer de réduire le montant de leurs factures de chauffage. Avec la menace de coupure intempestive en hiver, le plan de sobriété énergétique et les aides gouvernementales, certains s’en sortent à peine. À moins de disposer d’une source de pétrole ou de gaz, fabriquer du fioul vous est impossible. Il en va de même pour l’électricité, sans installation mécanique ou de transformateurs, vous ne pourrez pas en produire.   

Comment fabriquer ses propres pellets ?

Pour fabriquer vos propres granulés de bois ou pellets, il faudra vous équiper de différents matériels. D’abord, il vous faudra acquérir l’engin capable de former les pellets et ensuite rassembler du bois. Vérifiez avant que vous disposiez de l’espace nécessaire pour la machine et le stockage du bois brut ainsi que des granulés. La fabrication des pellets est à la portée de toutes les personnes qui ont du temps, mais également de la place dans leur garage, de la volonté et un peu d’argent à investir

La presse à pellets

La presse à pellets est la machine essentielle pour la fabrication de pellets. Elle coûte entre 1 500 et 3 000 € minimum. Celle-ci vous aidera à compresser votre sciure de bois pour en faire des pellets de 2 à 3 centimètres de longueur et huit millimètres d’épaisseur. 

Mais, si vous fabriquez votre propre sciure de bois, il vous faudra alors d’autres machines. Si vous faites moins d’un kilo de pellets, un robot ménager suffira pour mélanger le bois, une fois qu’il aura été broyé. Pour cela, il vous faudra un broyeur de branches. Vous pouvez opter pour un plus petit broyeur, mais il ne pourra se charger que de petits bois et brindilles. Il faut compter de 1 500 à 2 000 € ou 80 € par jour en location

A lire aussi  Récupérateurs d'eau de pluie : recueillir, stocker et utiliser l’eau

Finalement, si vous travaillez sur de grandes quantités de bois pour vos pellets, il vous faudra un séchoir industriel pour enlever l’humidité de la sciure obtenue et un mélangeur pour bien remuer tout le bois. 

La matière première 

Selon la matière première que vous prenez pour votre nouveau chauffage au bois, vous aurez plus ou moins d’étapes à franchir. Et, il vous faudra sûrement plus qu’une presse à pellets comme expliqué au-dessus. Vous pouvez fabriquer votre propre sciure qui sera donc gratuite. Malgré l’investissement représenté par ces machines, il sera vite rentabilisé par l’augmentation des factures et du prix du bois de chauffage. Notez tout de même que fabriquer sa propre sciure demande du temps, de la patience et beaucoup de volonté, sans parler de la fabrication des pellets. 

En revanche, si vous choisissez d’acheter de la sciure, vous gagnerez un temps considérable. Vous pouvez gratuitement l’obtenir des scieries de bois ou alors pour 30 à 50 € le mètre cube. Ainsi, une tonne de pellets vous reviendrait à 500 € dans le commerce. Grâce à cette méthode, vous atteindrez une tonne de pellets à seulement 80 €. Autrement dit, c’est plus de 80 % de réduction du coût de votre matière première pour l’hiver. 

Comment ça fonctionne ? 

Si vous choisissez de vous fournir directement en sciure de bois, il vous suffira d’acheter la quantité nécessaire et d’insérer le tout dans la presse à pellets. Celle-ci prendra environ 30 minutes pour faire un lot. Pour atteindre 150 kg de pellets, vous aurez besoin de réserver deux heures dans votre journée. Heureusement, la tâche est longue, mais ne vous inquiétez pas, elle est simple. 

A lire aussi  Rénovation énergétique : quelles sont les solutions pour les petits budgets ?

Si en revanche, vous voulez faire votre sciure, le processus est bien plus long. Il faudra d’abord récupérer du bois et le broyer. Ensuite, il faudra le faire sécher si celui-ci est trop humide. Coincez-le sous un grillage ou alors, mettez-le dans un séchoir industriel. Il faut vérifier que l’humidité de celui-ci soit inférieure à 20 %

Puis mettez vos morceaux broyés dans un mélangeur pour pouvoir bien mélanger le bois ensemble. Il vous faudra rajouter de l’huile végétale et faire en sorte que le tout soit bien mélangé pour faire une matière première uniforme. Voilà, votre sciure est presque prête. De plus, il faudra encore la faire sécher avant de pouvoir la mettre dans la presse et vous obtiendrez vos premiers pellets faits maison en une demi-heure. 

Partagez votre avis