Blog décoration et maison Ctendance

Entretien de la maison

Punaises de lit, qui doit payer ? L’assurance ? On vous dit tout

Si vous êtes locataire êtes-vous tenu de prendre en charge la prestation de désinsectisation ou est-ce la responsabilité du propriétaire ?

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Le nombre de logements infestés a considérablement augmenté ces derniers jours, poussant ainsi les occupants à envisager la désinsectisation. Mais en tant que locataire, est-ce à vous de prendre en charge cette intervention, ou revient-elle au propriétaire ? La réponse se trouve ci-après.

Punaises de lit : quelle démarche pour s’en débarrasser ?

Rien n’est plus déplaisant que de subir une infestation de punaises de lit chez soi. Ces petits insectes, qui se nourrissent de sang humain, peuvent provoquer d’importantes démangeaisons. Lorsqu’une punaise reste trop longtemps sur la peau, une plaque rouge peut apparaître à l’endroit de la morsure, entraînant une sensation persistante de démangeaison. De plus, certaines personnes, hypersensibles aux substances présentes dans la salive des punaises, peuvent développer une éruption cutanée.

À lire Sniper 1000 EC contre les punaises de lits : un insecticide interdit toujours en circulation en France !

Pour éradiquer ce problème, il est essentiel de désinfecter rapidement votre habitation. De nombreuses méthodes existent à cet effet. L’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire préconise des méthodes non chimiques. Vous pouvez, par exemple, aspirer minutieusement chaque recoin de votre domicile. Toutefois, rappelez-vous que l’aspirateur ne tue pas ces nuisibles : il se contente de les collecter. Il est donc primordial de jeter immédiatement le sac après chaque utilisation.

Quant à vos vêtements et votre linge de maison, il est recommandé de les laver à une température d’au moins 60 degrés Celsius. Une autre solution consiste à les placer dans un sac hermétique et à les congeler pendant 72 heures à une température d’environ -20 degrés. Pour la literie, l’utilisation d’un nettoyeur vapeur est efficace.

Si l’infestation est particulièrement sévère, il se pourrait qu’un traitement chimique soit nécessaire. Il va sans dire que cela implique l’intervention de professionnels spécialisés, et cela a un coût. En général, il faut prévoir entre 400 et 1000 euros, voire plus. Si vous êtes locataire, vous vous interrogez probablement sur la responsabilité du règlement de cette prestation.

Qui doit prendre en charge les frais de la désinsectisation de la maison ?

Étant donné le coût élevé de la prestation, il est compréhensible que le locataire envisage de solliciter son bailleur. Cette question est au cœur des débats actuels. Afin d’y apporter une réponse, nous nous référons à la législation en vigueur. La loi Elan du 23 novembre 2018 introduit la notion d’absence de nuisibles au sein de la définition du logement décent.

À lire Le pyrèthre de Dalmatie : votre arme secrète contre les punaises de lit envahissantes ?

Ceci implique que le bailleur a le devoir de fournir à son locataire un logement propre et en bon état. Par conséquent, il semblerait que ce soit au propriétaire de prendre en charge intégralement les frais. La seule manière pour le bailleur d’éviter cette responsabilité serait de prouver que le logement était dépourvu de punaises de lit au moment de sa mise en location.

Il est important de noter qu’une telle preuve est difficile à établir. Peut-être l’ignorez-vous, mais les punaises de lit peuvent rester en état de dormance jusqu’à deux ans. Si un logement n’était pas habité, les punaises demeurent inactives. Cependant, dès l’arrivée de nouveaux locataires, elles peuvent sortir de leur état de dormance, attirées par la présence humaine.

Si le propriétaire refuse d’assumer ces frais, le locataire a la possibilité de saisir la commission départementale de conciliation ou, le cas échéant, le tribunal judiciaire pour contraindre le bailleur à intervenir.

  • Save

Partagez votre avis