Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Quel est le prix du fioul en cette troisième semaine de décembre 2023 ?

Le fioul est l’un des combustibles dont l’évolution du prix est la plus suivie, car cette dernière dépend de nombreux paramètres. Mais lesquels ? Et comment les prendre en compte pour faire un bon achat ?

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Quel est le prix du fioul en cette troisième semaine de décembre 2023

Votre réservoir de fioul commence à se vider ? Il est temps de faire le plein pour vous chauffer efficacement cet hiver. Voici un récapitulatif de l’évolution du fioul par rapport à la semaine passée.

Les propriétés du fioul domestique

Pour rappel, le fioul est un combustible fossile dont l’usage domestique est autorisé pour des fins de chauffage.

Il est utilisé dans de nombreux pays, comme la France, la Suisse ou le Canada, car son pouvoir calorifique est égal à 9,97 kWh par litre.

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Ce qui différencie le fioul domestique du mazout est l’indice de cétane, la taxation qui est nettement inférieure, mais aussi un colorant rose qui est ajouté pour éviter toute utilisation frauduleuse.

Comment a évolué le prix du fioul cette semaine ?

Avec la crise énergétique actuelle, il est important de s’attarder sur une vue d’ensemble concernant l’évolution globale du prix de ce combustible.

Depuis la semaine dernière, le prix du fioul est en permanente dégringolade du fait que son prix passe de 1,235 € à 1,196 € le litre.

À titre de comparaison, le prix du fioul au mois de septembre plafonnait à environ 1,406 € le litre.

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

Réservoir de fioul domestique pour chauffage
  • Save
Getty Images

 

Bientôt la fin du chauffage au fioul ?

Étant donné que le gouvernement compte bien entamer une transition écologique, les nouveaux chauffages usant de ce combustible sont désormais interdits (avec le décret publié le 6 janvier 2022).

Cela dit, c’est une manœuvre qui s’amorce graduellement dans le sens où il est encore très utilisé en France (3ᵉ après le gaz et l’électricité).

De nombreuses raisons écologiques et économiques ont motivé ce choix, notamment :

  • Le coût élevé de l’énergie : bien que ce dernier ait connu une baisse lors de la pandémie, il reste toutefois plus cher que ses homologues.
  • Un confort thermique médiocre : bien que les chauffages modernes permettent de mieux moduler le flux de chaleur, cela n’est pas le cas des appareils placés avant 2020.
  • Pollution environnementale : le processus d’extraction dans son ensemble émet énormément de gaz nocifs.

Vous pouvez opter pour des granulés de bois en guise de combustible pour un chauffage économique (dont les prix évoluent positivement au cours de ces dernières semaines) ou vous tourner vers les pompes à chaleur qui et bénéficier des aides de l’État, comme la prime Effy ou l’éco-prêt à taux zéro.

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

Désormais, vous avez une idée plus claire concernant la fluctuation de ce combustible durant cette semaine, mais aussi sur la nécessité d’effectuer une transition vers une source d’énergie et un appareil de chauffage plus respectueux envers l’environnement.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis