Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Préparez-vous pour l’hiver : le contrat de gaz plébiscité par 60 Millions de consommateurs 

Le froid arrive à grands pas et il est temps de s’y préparer.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Préparez-vous pour l'hiver : le contrat de gaz plébiscité par 60 Millions de consommateurs

L’automne est bel et bien là et les températures vont commencer à chuter dans peu de temps. Mais quel est le meilleur contrat de gaz pour se réchauffer cet hiver ? Quel est le prix d’un kWh de gaz cette année ? Les prix évoluent chaque mois en France, car l’entièreté de notre gaz naturelle est importée. De nos jours, les consommateurs ont le choix pour leur contrat de gaz depuis la fin du tarif réglementé et l’ouverture du marché de l’énergie. Certains fournisseurs proposent parfois des prix bloqués pour plusieurs années et des remises sur le kWh.

Le prix du gaz en septembre 2023 ?

Grâce au bouclier tarifaire instauré par le gouvernement, les prix du gaz ont pu être maîtrisés afin de limiter la hausse. Quels sont les prix actuellement ?

  • La CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) publie chaque mois un prix repère 
  • Le gaz pour le chauffage est au prix moyen de 8,22 c€/kWh.
  • Le gaz pour la cuisson et l’eau chaude est au prix moyen de 10,51c€/kWh.

Beaucoup de foyers ont déjà fait le choix d’opter pour un contrat à prix bloqué en comparant les fournisseurs d’énergie, pour se protéger au maximum de la hausse de prix des moyens de chauffage

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Actuellement les TRV (Tarifs réglementés) ne sont plus commercialisés depuis le 1ᵉʳ juillet 2023 et près de 4 millions de consommateurs se sont lancés dans des recherches de nouvelles offres de gaz. C’est le PRV (prix repère de vente) qui s’impose à présent comme nouveau tarif de référence du gaz

Une hausse considérable 

L’inflation devient insupportable en France et fait des ravages sur tous les marchés, notamment celui de l’énergie. L’arrivée de l’hiver effraie beaucoup de Français. 

Le bouclier tarifaire mis en place par le gouvernement n’a malheureusement pas pu résister à la hausse des prix du gaz et toutes les factures explosent.

  • Save

Qu’est-ce qui a provoqué cette hausse ?

C’est spécifiquement la situation actuelle du monde qui a provoqué cette hausse considérable. La production d’énergie nucléaire diminue à vive allure et affecte lourdement l’énergie. 

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

Les Français font face à une énorme augmentation principalement à cause de ces deux facteurs et ne pourront pas obtenir de l’aide de la part du gouvernement.

Les chiffres parlent

Même si le bouclier tarifaire en France a empêché des dégâts supplémentaires comme ce qu’ont subi nos voisins européens, cela n’a pas été suffisant. 

Les prix en 2022 dans les foyers ont augmenté de 25% pour le gaz naturel toutes taxes comprises, donc 96 euros par MWh. En ce qui concerne l’électricité, on constate une augmentation de 7% toutes taxes comprises. Ces chiffres sont bien supérieurs aux prix de la consommation aussi en évolution. 

La meilleure solution 

Si vous ne voulez pas faire face à la flambée tarifaire et que vous êtes en possession d’un contrat de gaz indexé sur les marchés, résiliez-vous au plus vite  !  Regardez bien votre contrat actuel et résiliez dès que possible afin de profiter d’un contrat avec tarif réglementé.

Vous avez eu la chance de profiter de bouclier tarifaire si vous avez souscrit à un contrat au tarif réglementé. C’est la meilleure option pour 60 Millions de consommateurs qui vous conseille de ne rien toucher et de regarder régulièrement les futures modifications possibles. 

Vous n’aurez pas de fluctuation de tarif si vous possédez un contrat à prix fixe. Ne le changez pas avant sa date de fin. 

Des astuces pour réduire votre facture de gaz 

Ce qui consomme le plus de gaz en hiver, c’est le chauffage ! Vous vous devez de prendre de bonnes habitudes pour adoucir vos factures grâce à des gestes simples. 

À lire Quel est le prix des pellets en cette quatrième semaine d’avril 2024 ?

Pensez à bien dépoussiérer les grilles de sorties et d’entrées d’air de vos radiateurs au minimum deux fois par an et ne posez jamais de linge dessus. Il est préférable que les meubles n’entrent pas en contact avec les radiateurs que vous devrez purger au moins une fois par an avant l’automne ou l’hiver. 

Il est également important d’avoir une bonne isolation thermique pour préserver votre compte en banque. Vérifiez vos portes, vos fenêtres et votre tuyauterie. 

En ce qui concerne la consommation d’eau chaude, vous connaissez la chanson : pas de douche trop longue et trop chaude. Vous pouvez mettre en place un stop douche et un mitigeur thermostatique pour faire des économies à long terme. 

L’énergie se vit et s’économise.

À lire Quel est le prix du stère de bois en cette quatrième semaine d’avril 2024 ?

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis