Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Poêle à pellets : Quelle est la consommation moyenne de granulés ?

Vous prévoyez d’acheter un poêle à bois, mais vous êtes soucieux de la consommation moyenne de pellets ? On vous en dit davantage. 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Poêle à pellets : Quelle est la consommation moyenne de granulés ?

Depuis quelques années, les poêles à granulés s’imposent comme l’énergie la plus économique en termes de chauffage. En effet, le bois est l’énergie la moins chère du marché, du moins pour le moment. Ce mode de chauffage apparu au début des années 2000 séduit maintenant un tiers du marché. Bien que son installation soit assez abordable, cette innovation suscite beaucoup de questions quant aux coûts de son alimentation en granulés. Nous vous expliquons tout dans cet article.

Qu’est-ce qu’un poêle à granulés ?

C’est un appareil de chauffage électrique qui s’alimente grâce à des granulés de bois. Cet équipement fonctionne en autonomie. Même s’il est autonome, on peut réguler sa combustion et sa charge selon la température souhaitée. 

Ainsi, il existe différents types de poêles à pellets : 

À lire Portail battant ou coulissant : quel type convient le mieux pour sécuriser votre maison ?

  • Le poêle à rayonnement 
  • Le poêle ventilé
  • Le canalisable 
  • Le poêle hydro
  • Celui à granulés étanches 
  • Celui à convection naturelle

Tous ont des spécificités et des propriétés différentes qui font que chacun est unique, et s’adapte à des besoins particuliers.

Quelle est la consommation d’un poêle à granulés ?

Un poêle à pellets consomme environ 1 kg de granulés par heure de fonctionnement. Par hiver, on estime la consommation d’un foyer en France qui habite dans une maison de taille moyenne à 2 tonnes de granulés. 

C’est une moyenne indicative. Cette consommation de pellets varie dans un logement en fonction de différents facteurs. Par exemple, cela dépend de la taille de la maison ou de l’appartement, de la qualité de l’isolation, ainsi que de la température souhaitée. Cela dépend aussi de l’usage du poêle : serait-il utilisé en chauffage d’appoint ou chauffage principal ?

Comment peut-on déterminer sa consommation de granulés pour poêle à pellets ?

Pour estimer sa consommation les premières années qui suivent l’installation de son poêle à pellets, ce n’est pas une mince affaire. En effet, vous ne connaissez pas la fréquence de consommation, les températures adéquates et ne savez peut-être pas non plus la qualité de l’isolation vis-à-vis de ce mode de chauffage. Avec un système électrique ou au gaz, le fonctionnement n’est pas forcément similaire. 

À lire Maisons en carton : une alternative écolo qui conquiert le marché de l’immobilier français ?

Pour une première estimation, nous vous recommandons de commander une seule palette pour l’hiver. Ensuite, vous évaluez la fréquence de consommation au fil de la saison pour ajuster les prochaines années. Bien sûr, vous devrez tenir compte de la chaleur à cette période. Vous ne consommerez pas la même quantité lorsque les températures sont négatives toute la saison par rapport à un hiver doux. 

Normalement, en fonction de vos besoins, c’est une quantité qui peut s’avérer suffisante. En revanche, si vous n’en avez pas assez, vous pouvez passer commande à tout moment. De la sorte, vous évitez de surconsommer.

Vous trouvez votre consommation de pellets trop élevée et aimeriez la réduire ? Nous vous donnons différents conseils

Pour consommer moins, et donc diminuer le prix de vos factures, voici quelques astuces. Ainsi, elles sont d’autant plus utiles en cette période hivernale où les prix ne cessent de flamber. 

Réduisez la température de votre appartement ou maison

Pour moins consommer, cette étape peut paraître évidente : baissez votre température de chauffage. Peut-être que cela semble anodin pour vous, mais, en réalité, il y a de grands changements. En effet, chaque degré au-delà de 20 % implique une consommation de plus de 5 % en moyenne, ce qui est considérable. Si vous êtes dans votre habitat, 19° C est considéré comme une température idéale et suffisante. Autrement, lorsque vous partez, vous pouvez descendre de 3° C votre thermostat. 

À lire Comment choisir la meilleure assurance habitation ? Critères clés pour une protection sur mesure

Avec ce type de poêle, on constate fréquemment un écart de température lorsque l’on se rend dans les pièces les plus éloignées. Alors, pour une chaleur confortable pour tous, 21° C apparaît comme une bonne solution. Sachez néanmoins que cela sera plus coûteux. 

Acheter ses granulés à la fin de l’hiver

Pour payer moins cher, achetez vos pellets après l’hiver. À cette période, les surstocks sont écoulés, à prix réduit. Pour bénéficier d’offres intéressantes, c’est une période qu’il faut garder à l’esprit. 

Programmer le thermostat de votre appareil

Pour finir, la dernière astuce pour faire quelques économies est la programmation du thermostat. En effet, son avantage principal est son alimentation autonome en combustible, donc vous pouvez aisément régler la chaleur, sans vous soucier de ce détail. 

Adaptez son fonctionnement à votre mode de vie et à votre rythme pour diminuer la chaleur lorsque vous êtes absent, et l’augmenter quand vous en avez besoin. 

À lire Comment ce simple document obligatoire peut compromettre la vente de votre propriété ?

La maison est l’endroit où nous devons nous sentir à l’aise et confortable

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis