Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

La cheminée à foyer ouvert est interdite. Voici pourquoi !

Certaines cheminées pourraient vous causer des problèmes : découvrez pourquoi !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Mis à jour le

La cheminée à foyer ouvert est interdite. Voici pourquoi !

Vous venez de prendre une décision : vous installerez une cheminée chez vous. Vous avez entendu parler des foyers ouverts et cela vous intéresse particulièrement. Cependant, avant de vous laisser convaincre par leur aspect esthétique, vous devez savoir qu’ils peuvent être interdits. Vous trouverez ici les détails sur ce sujet qu’il faut connaître.

Qu’est-ce qu’une cheminée à foyer ouvert ?

Ainsi, il s’agit de ce à quoi l’on pense le plus rapidement quand on nous parle de cheminées. Alors, on les retrouve sous la forme d’une niche dans le mur où des flammes crépitent sans barrière. C’est aussi le plus ancien type de cheminée. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est aussi présent dans notre imaginaire.

À lire Les cheminées à foyers ouverts : une fausse bonne idée pour se chauffer en hiver ?

Par ailleurs, elles sont plébiscitées pour leur aspect esthétique. Vous êtes peut-être d’ailleurs dans ce cas. Avoir une belle vue directe sur les flammes constitue, en effet, un très beau spectacle. Toutefois, des interdictions les concernant sont en vigueur. Sachez tout d’abord qu’il existe différentes cheminées de ce type avec des fonctionnements différents : 

  • Au bois 
  • Au gaz
  • Au bioéthanol
  • À vapeur 

Seules celles qui fonctionnent au bois sont concernées par des interdictions. Si une des trois autres vous tente, alors foncez, vous ne rencontrerez pas de problème. Dans le cas contraire, il y a des points de législation que vous devez connaître. 

Pourquoi les cheminées à foyer ouvert sont interdites ?

Elles sont interdites, certes, mais pas partout en France. Cela ne vous concerne que si vous vivez à Paris et dans des villes précises d’Île-de-France. Vous devez donc vous informer avant d’entreprendre la construction de votre cheminée à foyer ouvert. Les raisons de cette interdiction seront expliquées ci-dessous. Si vous n’êtes pas concerné, elles parviendront peut-être tout de même à vous dissuader d’en installer une chez vous. Une restriction locale au 1er avril 2023 sera appliquée.

La pollution qu’elles génèrent

Un système de chauffage comme celui-ci est particulièrement polluant. En effet, il produit une quantité importante de dioxyde de carbone. Celle-ci est d’ailleurs environ deux fois supérieure à celle émise par une cheminée avec un foyer fermé. Cela est tout d’abord très nocif pour l’environnement. Paris étant une ville déjà très polluée, on comprend facilement pourquoi une interdiction comme celle-ci a été mise en place. 

À lire Voici 4 bois qu’il ne faut surtout pas utiliser dans votre cheminée (ou le poële)!

Ce n’est néanmoins pas la seule raison. Les particules produites peuvent également vous mettre en danger. Puisque le foyer est ouvert, elles se diffusent dans la pièce de vie. Cela provoque un inconfort pouvant aller jusqu’à des difficultés respiratoires pour les personnes fragiles. 

Ainsi, même si vous ne vivez pas en région parisienne, pensez à la planète et à votre santé. Choisir un autre système de chauffage aidera à préserver les deux.

Le problème de la surconsommation énergétique

En plus de la pollution, un autre problème se pose qui justifie que ces foyers soient interdits. Les foyers ouverts impliquent une consommation de bois beaucoup plus importante. Le rendement énergétique des foyers fermés est au moins de 70 %, voire plus dans la plupart des cas. Ce rendement descend à 15 % maximum pour un foyer ouvert. 

Ceci aura des conséquences négatives sur votre budget. Pour obtenir une bonne température dans la pièce, vous devrez utiliser un nombre beaucoup plus conséquent de bûches. Cela s’explique par le fait que ces cheminées ne permettent pas de maîtriser les flammes avec un réglage de la quantité d’oxygène. 

À lire Comment isoler correctement le conduit de votre cheminée pour une sécurité maximale ?

Le risque d’incendie élevé 

Ceci n’est pas un argument avancé dans les causes d’interdiction. Cependant, vous conviendrez sans doute qu’il s’agit du plus important. Puisque rien ne sépare le feu du salon, un accident est très vite arrivé. Il suffit que des braises tombent sur le tapis, la table ou le parquet et c’est le drame assuré. 

Pour éviter cela, il faut faire preuve d’une vigilance constante. Or, si regarder les flammes peut être apaisant, vous n’avez probablement pas envie de passer votre soirée le regard rivé dessus. Pour vous éviter ces tracas, il vaut mieux que vous choisissiez un autre type de chauffage. 

Que faire si vous êtes équipé d’un foyer ouvert ?

Dans ce cas, vous voulez peut-être vous chauffer d’une autre manière. Cela peut être pour respecter l’interdiction ou pour une autre raison. Il existe des aides que vous pouvez demander pour vous accompagner dans votre projet. C’est, par exemple, le cas de MaPrimeRénov’. Certains chauffages peuvent être financés avec ce dispositif, comme un poêle à bois ou à granulés. Veuillez chercher des renseignements à ce sujet. 

Pour se chauffer en toute sécurité, il vaut mieux choisir une cheminée à foyer fermé

À lire L’insert de cheminée : une solution élégante et efficace pour un chauffage amélioré ?

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis