Thuyas : quand les planter et comment ?

Thuyas Planter
Vite établis, persistants, peu coûteux et d’un entretien aisé… les thuyas forment des haies compactes qui préservent des regards indiscrets. Ils jouent aussi le rôle de pare-vent et atténuent le bruit. Plantez-les en demi-saison pour obtenir les meilleurs résultats.

Les haies persistantes de toutes espèces (de conifères aussi bien que de feuillus) gagnent à être installées maintenant ou, à défaut, en tout début d'automne. Elles auront ainsi le temps de s'établir en toute tranquillité, sans avoir à subir les rigueurs desséchantes de l'hiver ou de l'été.

Procurez-vous des plants relativement jeunes, à moins que vous n'ayez besoin d'obtenir un écran immédiatement efficace pour lequel vous emploierez alors des sujets de 1,80 m environ.

Attention : ces derniers, outre qu'ils sont naturellement plus coûteux, s'avèrent aussi moins poussants que les jeunes. Et vous devrez, pour leurs deux premières années du moins, les tuteurer sérieusement.

Les thuyas se montrent très accommodants sur le sol, pourvu que celui-ci ne soit ni trempé ni franchement crayeux. En terres particulièrement fortes, et pour éviter que la tranchée de plantation ne se transforme en fossé, triplez sa largeur et doublez sa profondeur. Amendez ensuite fortement le sol en sable grossier ou gravillons.

Planter Des Thuyas Jardin
© istock

Pour former des brise-vent, plantez lâche en laissant de l'air entre les plants (adultes) : la haie est plus filtrante aérée que trop compacte. Outre ce rôle isolant et celui d'écran visuel, elle atténuera sensiblement les bruits environnants.

Enfin, en régularisant l'effet des pluies et en accueillant divers auxiliaires utiles tels Que passereaux, hérissons et crapauds, ses effets écologiques ne seront pas négligeables.

Par ailleurs, et avec les thuyas en particulier, la mise en valeur des premiers- plans est irremplaçable. C'est l'origine de leur succès comme fond des plates-bandes de vivaces, eue l'on peut instalIer quasiment au ras des arbustes. Remédiez sans attendre aux attaques éventuelles de vos conifères leurs principaux ennemis sont les buprestes (des coléoptères) et le phytophtora (un champignon).

Réagissez aux premiers signes de dépérissement en traitant à la fois avec un produit fongicide (Aliette) et un insecticide systémique (véhiculé par la sève).

Les 8 étapes de plantation des thuyas

  1. Délimitez au cordeau l'emprise de la haie en comptant en moyenne une largeur double de celle de la ramure des plants. Épandez les amendements (tourbe, sable...) et des engrais de fond à libération lente (corne torréfiée...).
  2. Labourez le tracé à la bêche en travaillant à reculons et en enfouissant les apports. Pour une grande surface (haie double ou triple), utilisez un motoculteur. Pour des plantes importantes, en motte, creusez une tranchée.
  3. Quels que soient le temps et l'humidité des plants, faites-les tremper avant l'installation, pour que toutes les racines soient mouillées : les substrats de culture, souvent légers, ont tendance à sécher vite, en compromettant la reprise.
  4. Mettez en place vos sujets avant plantation pour les répartir uniformément. Comptez un écartement de 60 cm à 1 m, que vous porterez à 1,50 m, voire 2 m pour un brise-vent. Il pourra être établi sur deux rangs, en quinconce,
  5. Dépotez les plants et vérifiez la qualité du système radiculaire. La motte doit rester cohérente, sans être envahie de racines (chignon). Dans ce cas, décoiffez-les à la griffe ou donnez des coups de sécateur ou de tranchet.
  6. Installez ensuite vos pensionnaires, en creusant à la bêche dans le sol ameubli. Pour les plantes en motte, disposez-les dans la tranchée avant de combler. Les jeunes plants, de 50-60 cm en général, ne demandent guère de tuteurage.
  7. Arrosez bien et terminez par un paillis de compost, de plastique ou d'écorce de pin qui maintiendra le sol propre et conservera l'humidité. Prévoyez une épaisseur d'au moins 10 cm. Posez un tuyau percé pour arroser durant l'été.
Thuyas Jardin Comment Planter
© istock

La taille en deux temps

Pour les conifères comme pour les persistants feuillus, la taille intervient en avril, puis en été Cette double taille fait naître de nombreuses ramilles, qui épaississent la haie tout en la maintenant nette.

N'intervenez jamais après août, pour que les repousses puissent s'endurcir avant l'hiver. Travaillez au taille-haies sur les feuillages fins. Pour les feuillages larges, employez plutôt les cisailles, voire le sécateur pour éviter de laisser de vilaines cicatrices sur les feuilles.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.