Bouture de l’hibiscus : comment réussir son bouturage facilement ?

Hibiscus Fleur Rouge
Les grandes fleurs colorées de l’hibiscus se succèdent durant tout l’été. Cultivé en pot, en massif ou en haie, cet arbuste est peu exigeant. Obtenez de nouvelles variétés en les bouturant. C’est facile. Voici nos conseils pour les choisir et les soigner.

Comment bouturer l’hibiscus facilement ?

Le bouturage est le moyen le plus simple et le plus économique pour multiplier vos hibiscus (rose de Chine et althéa). Echangez des boutures avec vos amis et voisins possédant d'autres variétés que les vôtres. Bouturez en juin ou juillet.

Avant l'hiver, placez les pots contenant les boutures sous un châssis. Au printemps suivant, rempotez séparément les boutures et enterrez les pots dans coin du jardin. Coupez les pousses terminales, puis les secondaires au-dessus d'une feuille pour favoriser la ramification. Surveillez l'arrosage. Mettez vos arbustes en place au printemps suivant.

Bouturage Hibiscus

  1. Prélevez des pousses latérales de 10 cm de longueur n'ayant ni fleurs ni boutons. Leur base doit comporter un talon, c'est-à-dire un morceau du rameau principal.
  2. Enlevez les feuilles inférieures et coupez de moitié celles de l'extrémité. Trempez la base de la coupe dans une poudre d'hormones d'enracinement. Tapotez pour enlever l'excès de poudre.
  3. Remplissez un pot d'un mélange humide composé à parts égales de tourbe et de sable. Enfoncez les boutures de 5 cm sur le pourtour du pot, l'enracinement sera meilleur, Arrosez légèrement avec un vaporisateur.
  4. Au milieu du pot, piquez, plus haut que les boutures, un bâton servant de tuteur. Enfermez le pot dans un sac en plastique transparent perforé pour que l'air circule. Placez-les au jardin, à la mi-ombre.

Nos 3 types d’hibiscus althéa « coup de cœur » à bouturer

Voici trois variétés d'althéa qui peuvent se planter en toutes régions. Dans le Midi, évitez-leur un emplacement trop ensoleillé. Les fleurs durent peu de temps, mais elles se renouvellent constamment de juillet jusqu'aux premières gelées.

1. Woodbridge : une variété florifère

Les fleurs de 'Woodbridge', rouge clair avec un cœur plus foncé, mesurent environ 8 cm de diamètre. Cet hibiscus syriacus est vigoureux et se couvre de fleurs tout l'été sans interruption.

2. Le Red Heart : à isoler

Les fleurs blanches de 'Red Heart' sont rehaussées par un cœur rouge foncé. Cette belle variété attire les regards, choisissez bien sa place.

3. L’oiseau bleu : un classique

L’'Oiseau bleu' se distingue par ses grands pétales d'un bleu moyen à la base grenat. L'arbuste a une vigueur moyenne et fleurit abondamment.

Une haie fleurie grâce à l’althéa

L'althéa forme de belles haies fleuries. Préférez Pink Giant, rose foncé, et 'Russian Violet', mauve foncé, deux variétés particulièrement vigoureuses à grandes fleurs. Associez-les à d'autres arbustes à floraison printanière (deutzia, lilas) ou qui portent des fruits en automne (pyracantha, houx) pour prolonger l'intérêt de la haie.

Hibiscus Bouturer
© istock

Soignez bien vos hibiscus

Les althéas n'ont pas d'ennemis spécifiques. Pourtant par temps sec, il arrive que les pucerons verts envahissent leurs boutons et que les araignées rouges colonisent l'envers de leur feuillage. Traitez seulement si nécessaire.

En ce qui concerne l'hibiscus des fleuristes, il est plus difficile de se débarrasser des mouches blanches (aleurodes) ou des cochenilles à la carapace marron qui l'attaquent souvent. Contre les aleurodes, utilisez des insecticides à base de pyréthrines et de bifenthrine. Contre les cochenilles, employez un traitement spécifique. Respectez les doses figurant sur l'emballage et protégez- vous lors de la pulvérisation.

Hibiscus des fleuristes ou rose de Chine

Tous les jardiniers connaissent l'hibiscus, notamment ses deux principaux représentants : la rose de Chine ou hibiscus des fleuristes (H. rosa-sinensis) et l'althéa ou ketmie (H. syriacus) si souvent présent dans nos jardins. L'abondante floraison de ces deux arbustes durant tout l’été est leur attrait principal.

Son feuillage persistant, ses grandes fleurs rouges, roses, jaunes ou mauves, qui évoquent le Midi ou la Polynésie, apportent une touche d’exotisme. Les variétés sont rarement dénommées, sauf par les pépiniéristes spécialisés. La culture en pleine terre est réservée aux endroits abrités de la Côte d'Azur, mais nécessite une protection hivernale. Ailleurs, cet arbuste supporte bien l'installation dans un bac, décorant les jardins en été. Seule condition : lui offrir une pièce fraîche et bien éclairée en hiver. Ainsi, il bénéficiera d'une période de repos pour refleurir la saison suivante.

Bon à savoir : L'hibiscus des fleuristes ou rose de Chine doit être cultivé en pots. En mai, après les dernières gelées, sortez-le au jardin. En été, arrosez-le copieusement tous les jours.

Dans la plupart des régions, l'hibiscus des fleuristes se cultive en pot. C'est un frileux qui ne tolère pas les températures négatives. En été, sortez-le au jardin et apportez-lui de l'engrais spécial fleurs, deux fois par mois. Tous les ans, en mars, rempotez-le dans un mélange riche et léger et taillez ses rameaux d'environ un tiers. Habituez-le peu à peu aux températures extérieures. Arrosez copieusement mais ne laissez pas stagner l'eau en excès dans le cache-pot, les racines pourriraient.

Hibiscus syriacus ou althéan

Cet arbuste rustique tolère le calcaire et résiste bien aux parasites. Plantez-le en plein soleil dans une bonne terre de jardin, bien drainée. Les nombreuses variétés présentent des fleurs souvent simples, roses ('Hamabo', 'Speciosus'), rouges 'Duc de Brabant'), bleues 'Coelestis'), violettes ('Rusian Violet') ou blanches ('Diana', ‘Jeanne d’Arc'). En mars, taillez-le ou moins court selon que vous souhaitez un arbuste bas ou plus haut. Dégagez le centre de la ramure.

Bon à savoir : L'althéa (Hibiscus syriacus) ne craint pas le froid et reste en terre toute l'année. Mariez la variété 'Oiseau bleu' à des impatiens roses qui cachent le sol.

L'hibiscus paramutabilis : Une rareté à découvrir

L'hibiscus paramutabilis ravira les collectionneurs. C'est un arbuste rustique d'environ 3 m de hauteur. Les grandes fleurs blanches apparaissent à l'extrémité des tiges à la fin de l'automne, après les autres hibiscus. Il apprécie un sol qui reste frais en été.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.