Comment se débarrasser du liseron ?

Liseron
Le liseron est certainement parmi les adventices qui empoisonnent le plus la vie des jardiniers. Il s’entortille autour du grillage, dans les haies et autour des arbustes et plantes. Il est résistant et prolifique et comme il est gourmand en eau, en lumière et en éléments nutritifs, il a tendance à affaiblir les plantes environnantes. Voici quelques techniques et solutions pour en venir à bout facilement et naturellement.

Distinguez les différents types de liserons

Le liseron des haies et le liseron des champs ne sont pas combattus de la même manière, il faut donc savoir les reconnaitre.

Le liseron des haies :

Il privilégie les haies, les grillages, les friches et les clôtures. Il produit de nombreuses fleurs blanches à la fin de l’été. Il est très difficile à éradiquer du fait de ses racines très tenaces et de ses branches qui se développent très rapidement. Il s’entortille autour des plantes et les étouffe.

On l’identifie facilement grâce à ses larges feuilles en forme de flèche d’un vert franc et ses grosses fleurs en trompette de 30 à 50 mm. Il possède une racine pivotante et des tiges volubiles qui peuvent atteindre 6 mètres de hauteur.

Le liseron des champs :

Il se distingue de son cousin grâce à ses fleurs plus petites et souvent colorées qui évoquent les berlingots, car rayées de blanc et de rose. Il s’entortille de préférence autour des plantes basses. Ces dernières se déploient seulement en plein soleil, entre juin et septembre. Il est plus simple de se débarrasser de ce type de liseron.

Quelles méthodes pour éradiquer le liseron ?

L’arrachage manuel :

Cette méthode reste très efficace à condition d’avoir de la patience. Avec une grelinette ou une fourche-bêche, ôtez le maximum de racines. Cette opération se réalisé en fin d’hiver. Elle peut donner de bons résultats à condition de le faire tous les ans durant quelques années. Durant le printemps et l’été, les repousses sont éliminées peu à peu.

La solarisation :

La solarisation est une méthode qui fonctionne, il faut poser sur la plante une toile opaque durant 18 à 24 mois. En cherchant la lumière, le liseron s’épuise. Il faut que la toile soit parfaitement perméable. Dans le cas contraire, il se mettrait au repos et repartirait aussitôt. Pensez à enterrer les coins de la toile. Au bout de cette période, enlevez les racines avec un outil tranchant.

Le désherbeur thermique :

Avec cette méthode, vous affaiblissez le liseron, mais vous ne le tuez pas. Le choc thermique permet cependant de détruire les cellules de la plante. De plus ce n’est pas la méthode à appliquer sur les massifs, car vous risquez de détruire vos plantes. C’est en revanche efficace dans une certaine mesure sur les allées pavées par exemple.

Le paillage :

En disposant une couche épaisse de paillage, vous ralentissez la croissance du liseron et son développement. C’est un moyen de le contenir, mais pas de l’éradiquer.

La boite de conserve :

Posez une boite de conserve à l’envers sur la pousse de liseron. La plante va pousser dedans en cherchant la lumière. C’est une astuce valable seulement si vous n’êtes pas envahi par cette adventice.

Les tagètes ou œillets et les engrais verts :

Planter des tagètes, du seigle ou autre engrais vert est souvent recommandé, mais il semble que les jardiniers n’obtiennent pas le résultat escompté.

Les désherbants chimiques sont évidemment déconseillés, car peu efficaces et nocifs pour l’environnement. Il existe cependant des désherbants plus naturels et bio, mais les résultats restent peu probants.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.