Jardin : comment poser sa pelouse synthétique sur la terre ?

Afficher Masquer le sommaire

Les beaux jours sont enfin là. Vous avez opté pour la pelouse synthétique dans votre jardin ? Bonne idée, puisqu’il s’agit d’un moyen économique, qui ne vous demandera pas beaucoup de votre temps quant à l’entretien. Vous verrez que vos factures d’eau seront allégées et votre quotidien sera facilité. Dans cet article, nous vous présentons toutes les astuces à savoir pour la pose de votre gazon synthétique. 

Quel matériel pour l’installation ? 

Une fois que vous avez opté pour le bon modèle, il convient de se munir des matériaux nécessaires à l’installation. Rassurez-vous, cette opération n’est pas complexe. Vous n’aurez pas besoin de faire appel à un professionnel, il vous faudra juste de la rigueur et de la concentration. Munissez-vous donc de ceci : 

  • grands clous
  • un râteau
  • une règle de maçon
  • un chasse-clou
  • du sable de tranchée
  • une pelle
  • un géotextile
  • un marteau
  • un rouleau à gazon

La toile de paillage, donc le géotextile, est l’un des éléments indispensables pour l’installation de votre pelouse synthétique. Choisissez un modèle de bonne qualité qui sera adapté à celle-ci. Les clous aussi ont leur importance, ils vont permettre de fixer votre nouveau sol. Utilisez le marteau pour les installer, avec des gants de protection pour votre sécurité. Par ailleurs, il est préférable de se munir de clous en acier. Ces derniers ne rouillent pas, la terre ne risque ainsi pas de se coller dessus. 

Attention à ne pas remplacer les clous par des agrafes. Ces dernières vont piquer les fibres de la pelouse synthétique, qui auront du mal à se redresser par la suite. Cela est donc fortement déconseillé, notamment si vous souhaitez garder un bel aspect visuel. Autre élément indispensable à la bonne installation de votre gazon : les bandes de jonction. Tout comme le géotextile, choisissez un modèle de qualité adapté à votre nouveau sol (évitez l’acrylique, par exemple, qui ne résiste pas au soleil). 

Certains critères à considérer

Avant d’acheter vos rouleaux, mesurez la superficie que vous souhaitez recouvrir, afin d’être sûr de la quantité qu’il vous faudra. Choisissez un modèle de qualité qui conviendra à vos besoins. Pour cela, il convient de considérer certains critères. 

Posez-vous des questions quant à l’usage que vous souhaitez en faire. Voulez-vous installer votre nouveau sol autour d’une piscine seulement ? Ou alors, désirez-vous l’installer dans tout votre jardin ? Demandez conseil à un professionnel, pour être sûr de choisir le modèle adéquat, en fonction de votre budget. Dans la mesure où vous comptez installer votre gazon synthétique dans un endroit à fort passage, privilégiez les brins courts. Ces derniers seront moins tassés. 

A lire aussi  Peut-on construire un abri de jardin sans autorisation ?

Toutefois, vous pouvez opter pour un modèle avec des brins longs, dans le cas où vous décidez de l’installer dans un endroit où il y a peu de passage. Rassurez-vous, peu importe l’endroit choisi, si vous optez pour le bon modèle, vous aurez certainement un rendu visuel réaliste et esthétique. En cas d’intempéries, nous vous conseillons un modèle riche en polyéthylène, davantage résistant que les autres. Donc, renseignez-vous également sur les matériaux dont sera constitué votre gazon synthétique. 

Lorsque tout cela est fait, vous pouvez procéder à l’installation. Avant toute chose, il convient de nettoyer votre sol, de le niveler et d’enlever tous les ennemis végétaux qui s’y trouvent. 

Comment entretenir sa pelouse synthétique ? 

La pose de celle-ci en charme plus d’un, grâce au peu d’entretien qu’elle demande, contrairement à une pelouse naturelle. Cependant, pour garder une esthétique comme neuve et propre, il faut évidemment l’entretenir de temps à autre. En effet, à force de marcher dessus, les brins peuvent se tasser et avoir un aspect terne. Il faut donc les redresser régulièrement, lorsque vous sentez que cela est nécessaire. 

Pour ce faire, vous aurez besoin de vous équiper d’un balai brosse, pour balayer le sol dans tous les sens. Si vous avez une brosse électrique, c’est encore mieux. Cela vous facilitera la tâche. Cette étape vous permettra aussi de nettoyer votre sol, à réaliser une fois par an, voire plus selon vos besoins. En faisant cela, vous garantissez la longévité de votre pelouse synthétique, généralement comprise entre 10 et 20 ans. Même si sa durée de vie est relativement longue, ne négligez pas son entretien. 

Afin de mettre en valeur votre nouveau sol synthétique, et également pour votre propre confort, nous vous conseillons d’aménager un petit espace détente dans votre jardin. Vous pouvez, par exemple, créer un petit coin lecture ou un coin dédié aux apéros entre amis. Ajoutez des chaises, une table, puis quelques petites fleurs, pour renforcer le côté naturel de votre sol. De quoi avoir un vrai rendu réaliste ! 

Vous savez tout, désormais, sur l’installation de votre pelouse synthétique dans votre jardin. Vous l’aurez compris, cette pose est de plus en plus répandue, car elle s’avère être un moyen économique et pratique. Alors, n’hésitez plus et aménagez votre jardin avec ce nouveau sol, pour des pauses détente en toute sérénité.

Partagez votre avis