Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Fin des tarifs réglementés du gaz fin juin : quels impacts pour les consommateurs ?

Vous souhaitez connaître l’impact de la fin des tarifs réglementés du gaz ? Pas de panique, voici toutes les informations à connaître.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Fin des tarifs réglementés du gaz fin juin : quels impacts pour les consommateurs ?

Le paysage énergétique français s’apprête à connaître un changement majeur à la fin du mois de juin de cette année. En effet, les tarifs réglementés du gaz, qui étaient en place depuis de nombreuses années, prendront fin, laissant place à une nouvelle ère de libéralisation. Cette décision, annoncée par les autorités compétentes, suscite de nombreuses interrogations chez les consommateurs quant aux effets qu’elle aura sur leur pouvoir d’achat et leur consommation d’énergie.

Les tarifs réglementés du gaz : à quoi cela sert ?

Les tarifs réglementés du gaz sont des tarifs fixés par les autorités compétentes de l’État pour réguler le prix du gaz naturel vendu aux petites entreprises et aux consommateurs résidentiels. Ces tarifs étaient appliqués par les fournisseurs historiques de gaz, tels qu’Engie en France, et étaient destinés à garantir un accès équitable à l’énergie pour tous les consommateurs.

Les tarifs réglementés du gaz étaient fixés par les pouvoirs publics afin de garantir un accès équitable à l’énergie pour tous les ménages. Cependant, l’Union européenne a émis des réserves sur ce système, le considérant comme une entrave à la concurrence et à la libre circulation des marchandises. Après plusieurs années de discussions, la France a finalement décidé de mettre fin aux tarifs réglementés, suivant ainsi les recommandations de l’Union européenne.

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Mais, quels sont les impacts pour les consommateurs ?

C’est bientôt la fin des tarifs réglementés du gaz ! Voici les différents impacts que cela aura pour les consommateurs. 

Le prix de l’énergie

Avec la libéralisation, les prix du gaz ne seront plus réglementés, ce qui signifie que les fournisseurs pourront fixer leurs propres tarifs en fonction des conditions du marché et de la concurrence. Cela peut entraîner des prix qui varient d’un fournisseur à l’autre. Certains consommateurs pourraient bénéficier de tarifs plus avantageux, tandis que d’autres pourraient voir leurs factures augmenter. Il devient donc essentiel de comparer les offres des différents fournisseurs pour obtenir le prix souhaité.

Choisir les fournisseurs

Vous aurez désormais la possibilité de choisir librement votre fournisseur de gaz parmi une gamme de prestataires concurrents. Cette concurrence accrue peut être bénéfique, car elle incite les fournisseurs à proposer des offres plus attractives et des services adaptés à vos besoins.

  • Save

Plus de responsabilité

Avec la fin des tarifs réglementés, les consommateurs auront une part plus active dans la gestion du contrat énergétique. Ils devront être plus vigilants dans la comparaison des offres des fournisseurs, en tenant compte : 

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

  • Des prix,
  • Des conditions contractuelles,
  • Des services associés,
  • De la réputation des entreprises. 

La responsabilité de choisir le meilleur contrat et de surveiller sa consommation reviendra aux consommateurs, ce qui nécessitera une certaine vigilance et une meilleure compréhension des termes du contrat.

Les choses à savoir

Il y a quelques petites choses à savoir à propos de la fin des tarifs réglementés du gaz, et si vous vous posez des questions, vous trouverez sûrement les réponses ci-dessous.

Votre gaz ne sera pas coupé

Afin d’encourager les consommateurs à souscrire un nouveau contrat, la possibilité de coupure d’énergie pourrait être évoquée, cependant, il est important de noter qu’aucun consommateur ne sera effectivement coupé à partir du 1ᵉʳ juillet 2023. À cette date, les contrats régis par les tarifs réglementés se termineront pour les particuliers. 

Bien sûr, vous souhaitez savoir certainement ce qu’il se passera si vous ne prenez pas de décision. C’est très simple, si vous ne prenez pas de décision et ne signez pas de nouveau contrat, vous serez automatiquement basculés vers « l’offre Passerelle » proposée par ENGIE. Cette offre de marché est temporaire, sans engagement et sera mise en place pour éviter que vous ne vous retrouviez sans contrat de fourniture de gaz. À noter que cette offre ne vous permettra pas de continuer à bénéficier des tarifs réglementés après le 30 juin 2023. 

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

Les tarifs réglementés de l’électricité seront conservés

À l’approche de la fin des tarifs réglementés du gaz, il se peut que vous soyez sollicités pour changer d’offre, non seulement pour le gaz, mais aussi pour l’électricité. Cependant, il est important de noter que si les tarifs réglementés du gaz disparaissent, cela ne s’applique pas aux particuliers en ce qui concerne l’électricité.

De plus, vous n’êtes pas contraint d’avoir vos deux contrats (gaz et électricité) auprès du même fournisseur. Par conséquent, vous pouvez tout à fait choisir de changer d’offre et de fournisseur pour le gaz tout en conservant votre contrat d’électricité soumis aux tarifs réglementés chez EDF. Soyez prudents vis-à-vis des démarcheurs qui prétendent le contraire ! Y’aura-t-il une baisse du prix du gaz ? À quand une répercussion sur nos factures ?

Faites attention aux démarcheurs, renseignez-vous !

À lire Lidl : facilitez vos projets de bricolage avec la perceuse d’angle PARKSIDE pour moins de 30 €

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis