Électricité : Doit-on s’attendre à une augmentation de 30% sur notre facture d’électricité pour cet hiver ? Qu’a dit EDF ?

Afficher Masquer le sommaire

Depuis plusieurs mois, les Français voient leurs factures d’électricité augmenter. Beaucoup sont ceux qui ne peuvent plus payer les factures.

Découvrons sans plus tarder la cause de cette hausse de prix et les propos d’EDF pour cet hiver !

Hausse des prix : les Français veulent que ça s’arrête

Inflation : la cause de la hausse des prix

Vous voyez de plus en plus ce terme depuis plusieurs mois, mais savez-vous vraiment ce qu’est l’inflation ? Découvrons-le ensemble.

Qu’est-ce que l’inflation

Dans une économie de marché, les prix des services et des biens varient. Ainsi, certains vont augmenter, quand certains diminuent. On parle d’inflation lorsque les prix augmentent globalement, simultanément pour certains biens et services. 

Dans ce cas, de moins en moins de produits peuvent être achetés avec chaque euro au fil du temps. En d’autres termes, l’inflation érode lentement la valeur de la monnaie.

Pour calculer l’augmentation moyenne des prix, on calcule le prix des produits qui représentent une plus grande part des dépenses, comme l’électricité, plutôt que les produits qui représentent moins de dépenses, comme le sucre ou les timbres.

Certaines personnes possèdent des voitures et mangent de la viande, d’autres n’utilisent que les transports en commun et d’autres sont végétariens. Ainsi, il s’agit de la dépense moyenne des ménages qui détermine le poids des différents biens et services dans la mesure de l’inflation.

Pourquoi l’inflation a lieu

En août, septembre et octobre 2021, l’inflation a atteint son plus haut niveau en 13 ans après des années de hausses de prix très modestes. Il y a deux raisons principales à cela :

  • Une réouverture rapide de l’économie
  • Une hausse des prix de l’énergie qui alimente l’inflation, ce que les statisticiens appellent « l’effet de base ».

L’économie s’est réouverte à un rythme soutenu. Les personnes ont recommencé à voyager, à sortir au restaurant. Ils achètent plus et dépensent une partie des économies forcées pendant le confinement

En période de croissance économique, il est facile pour les entreprises d’augmenter leurs prix sans perdre de clients. Nous le vivons aujourd’hui. Mais, les consommateurs finiront par rattraper les retards qu’ils ont subis durant la pandémie en reportant leurs achats de biens et de services.

A lire aussi  Façade de votre maison : Voici comment faire pour la nettoyer et en prendre soin au quotidien !

Mais, tout ne se développe pas au même rythme. Les entreprises peinent à répondre à la demande croissante tout en reconstruisant les chaînes d’approvisionnement qui ont été durement touchées par la pandémie. 

Des problèmes tels que la pénurie de conteneurs maritimes rendaient le transport des marchandises plus compliqué et coûteux. Plus ces difficultés persistent, plus les entreprises sont susceptibles de répercuter ces coûts sur leurs clients par le biais de tarifs plus élevés.

Qu’a dit EDF pour cet hiver ?

Plus de la moitié des réacteurs nucléaires français sont à l’arrêt. Aucune panne de courant n’est prévue cet hiver, car tout un ensemble d’actions est programmé avant toute coupure éventuelle.

Les entreprises qui consomment beaucoup d’électricité sont les premières cibles des économies d’énergie. Selon la convention de suspension, le RTE peut suspendre un ou plusieurs gros consommateurs industriels dans les 5 secondes contre rémunération. « Au total, 1 131 MW seront économisés en 2022” précise RTE.

Chaque année, l’État impose à certaines entreprises de réduire leur consommation d’énergie par le biais de contrats d’effacement. Le gouvernement souhaite développer une telle offre pour l’ensemble des énergéticiens, elle s’adresse donc aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers. 

En échange de tarifs plus bas tout au long de l’année, ménages et entreprises s’engagent à réduire leur consommation, notamment en période de pointe. Éventuellement, le fournisseur informe le client par un message. Actuellement, il existe déjà une offre appelée tempo proposée par EDF. 

Avant les coupures de courant, RTE prévoit une chute de tension de 5 % sur le réseau français si nécessaire. L’effet est à peine perceptible pour les citoyens. La plaque chauffe un peu moins et l’ampoule brille un peu moins, mais les économies sont équivalentes à la production de quelques réacteurs nucléaires.

De plus, les citoyens sont alors appelés à l’écogeste. Le RTE demande aux Français de réduire leur consommation aux heures de pointe, le matin et le soir. Cela inclut des temps de consommation échelonnés, par exemple, en branchant une voiture électrique ou en démarrant une machine à laver à une heure différente. 

Partagez votre avis