Blog décoration et maison Ctendance

Fleurs du jardin

Dipladénia en hiver : conseils d’entretien pour une plante florissante au printemps !

Vous possédez des dipladénias dans votre jardin et l’hiver est là ? Il est important de leur garantir un minimum d’entretien.

Dorine Alanoix

Publié le

Dipladénia en hiver : conseils d'entretien pour une plante florissante au printemps !

Le dipladenia est une plante tropicale dont la rusticité diffère quelque peu selon les espèces. Bien que facile à entretenir, il est important de lui assurer une bonne protection contre les températures négatives. Voici quelques conseils pour réussir sa conservation durant de telles périodes.

Comment hiverner un dipladénia en hiver ?

Cette opération se scinde en trois grands axes, le nettoyage, la taille et le remisage :

À lire Tailler vos artichauts en hiver ? Conseils pour booster leur résistance et productivité

  • Le nettoyage : vous remarquerez quelques feuilles qui auront jauni (selon la variété cultivée) ainsi que la présence de quelques pucerons et de cochenilles. Gardez un œil sur ces parasites en inspectant régulièrement pour les éliminer à temps par le biais de savon noir (en pulvérisation directe).
  • Une taille hivernale : dans le but d’encourager une floraison dynamique lors du retour du printemps, taillez les tiges au 3e ou 4e nœud.
  • Le remisage : vous pouvez mettre à l’abri votre dipladénia cultivé en pot dans une serre, dans une véranda ou un local peu lumineux, mais assez frais pour la plante.
dipladénias
  • Save
pixabay

 

En ce qui concerne les besoins en eau de la plante, laissez le temps au substrat de sécher avant d’arroser à nouveau.

N’apportez pas non plus d’engrais, car elle est semi-dormante et veillez à lui offrir une bonne et longue exposition au soleil.

Lors de la mise en intérieur, il n’y a pas lieu de paniquer si votre plante perd ses feuilles, parce que c’est sa façon à elle de s’adapter à son nouvel environnement. Prévoyez juste un emplacement loin des appareils de chauffage.

À lire Laurier-rose en hiver : ces erreurs à éviter pour une floraison printanière éclatante !

Étant donné que la plante n’est pas vraiment rustique, vous pouvez pailler autour du pot pour prodiguer une protection additionnelle contre le froid.

Bien que ce dernier puisse nuire à la partie aérienne, les racines survivront et développeront de nouvelles pousses au printemps.

Le nettoyage de printemps

Procédez à une taille légère à la fin de l’hiver ou au printemps avant que le dipladénia ne commence à se remplir pour le printemps et sectionnez les vieilles branches pour aérer davantage la plante et l’aider à mieux redémarrer.

Dans le cas où votre culture est sujette à un dépérissement. Ce n’est pas grave, coupez à ras le sol la vigne pour espérer de nouvelles pousses si les racines ont survécu.

À lire Menthe en hiver : votre guide pour un entretien sans tracas malgré le froid !

Veillez toutefois à utiliser du matériel stérile pour prévenir la prolifération de maladies et sollicitez toujours un professionnel en cas de doute.

Petit conseil : lorsque vous mettez une plante à l’intérieur, mettez-la un temps en quarantaine et surveillez-la pour détecter d’éventuels parasites qui auraient pu faire du stop à l’intérieur de la plante.

  • Save

Partagez votre avis