5 conseils pour un bureau feng shui

Bureau Feng Shui
Travailler chez soi présente de nombreux atouts, mais ce n’est pas si simple. Entre le bruit, les distractions et les tentations, il n’est pas toujours facile de se concentrer correctement. Et puis, ne nous cachons pas, sans discipline, il n’est pas simple au départ de s’y adapter. Heureusement, le Feng shui est là pour venir à votre secours. En harmonisant les énergies circulant dans votre pièce, vous trouvez facilement le dynamisme et le plaisir de travailler !

Première étape : l’orientation de votre bureau

De l’orientation de votre bureau dépendent la productivité et votre énergie. Il n’est par exemple pas recommandé de tourner le dos à la porte ou à la fenêtre. Généralement vous le sentez de manière intuitive. Le mieux étant d’être placé en position de travail, dos au mur, avec une vue sur un espace dégagé pour que le regard puisse se poser à distance. Si vraiment, vous ne pouvez pas, il faut alors opter pour un siège avec un dossier haut. Ce choix offre sentiment de sécurité et confort.

Si votre bureau se situe entre la fenêtre et la porte, vous vous trouverez dans le flux de l’énergie (le qi) qui circule entre les deux ouvertures. Comme il y a trop de yang, cette position est très fatigante. La solution : décalez légèrement votre bureau ou encore mettez des plantes sur la trajectoire afin de stopper la circulation du qi en la déviant. Il faut éviter également les endroits trop calmes et trop sombres pour ne pas avoir à faire face à un excès de yin. Le principal objectif reste la recherche d’un certain équilibre entre le yang (dynamisant) et le yin (apaisant).

Deuxième étape : le choix du mobilier

Ce qui est privilégié avant tout ce sont les formes arrondies, la transparence, la fluidité et la légèreté. Sobriété et épure sont les principales caractéristiques du Feng shui.

Le style contemporain et design correspond parfaitement à cette philosophie.

Les meubles avec des casiers en grand nombre sont à proscrire, en effet, ils retiennent les énergies au lieu de les laisser circuler.

Ne mettez jamais d’étagères derrière vous ou au-dessus de votre tête, vous les placez sur le côté de préférence. C’est encore plus vrai quand les étagères sont à moitié vides. Vous pouvez également opter pour des modèles fermés ou vitrés.

Les bureaux avec des recoins qui finissent par créer des zones d’ombre sont également déconseillés. Les étagères basses sont idéales pour ranger vos papiers et vos documents.

Bannissez les arêtes vives et agressives : si vous êtes face à l’arête d’un mur, d’un meuble ou même d’un immeuble extérieur, évitez de vous placer à proximité ou dissimulez-la avec une plante.

Le bois, la pierre ou le verre sont les matériaux qui seront privilégiés si vous souhaitez vous entourer d’un univers doux et agréable. Ces matières étant naturelles, elles apportent une énergie positive.

Bureau Agréable
© istock

Troisième étape : la décoration

Un des atouts du travail à la maison réside dans le fait de pouvoir vous entourer d’objets, d’accessoires que vous appréciez vraiment.

Décorer les murs : la décoration des murs est un point crucial. Il faut tout d’abord éviter les miroirs, ils ont tendance à diluer votre attention. Les étagères suspendues sont également peu recommandées, car elles sont censées diminuer votre réflexion. Vous pouvez en revanche accrocher des photos de votre famille, des paysages que vous aimez, des affiches qui vous inspirent… Toutes ces décos murales confèrent une certaine sérénité à votre espace et par ricochet, à vous-même. Les photos des membres de votre famille aujourd’hui disparus envoient un code positif, vous ressentez comme un soutien de leur part.

Faites la part belle aux plantes : le feng shui plaide en faveur des plantes vertes, car elles permettent d’absorber la pollution électromagnétique très présente dans cet espace. Elles apportent de l’oxygène et elles ont une action directe sur votre bien-être. Dans la philosophie chinoise, elles sont considérées comme étant susceptibles d’améliorer la concentration, elles garantissent une meilleure productivité, plus de calme, de créativité et d’initiative.

À lire également : 14 conseils pour réussir une déco épurée

Quatrième étape : faites du rangement

L’ordre est synonyme d’harmonie, il faut désencombrer votre bureau très régulièrement pour que l’environnement soit plus serein. Lancez très vite l’opération tri, classement et rangement ! Jetez ce qui ne vous est plus utile, mettez à l’abri vos dossiers, ne les laissez pas sur le bureau, ne les entassez pas sur le sol ou sur des étagères à côté. Triez-les, en mettant de l’ordre dans ses papiers, on en met dans ses idées également. Jetez les papiers qui ne vous servent à rien. Débarrassez la tasse vide qui traine, le crayon, dont vous n’avez pas besoin.

Il est également recommandé de nettoyer et dépoussiérer régulièrement votre espace. Faites attention aux écrans en particulier qui attirent la poussière comme des aimants. Le clavier doit également être nettoyé régulièrement.

Bureau Apaisant
© istock

Cinquième étape : le choix des couleurs

Le savez-vous ? Chaque couleur dégage une énergie chaude (yang) ou froide (yin). Vous pouvez jouer avec elles selon les énergies que vous souhaitez et l’ambiance voulue. Les couleurs chaudes comme le jaune, l’orange, le rouge apportent du dynamisme, de la concentration et stimulent les échanges. Les coloris froids comme le bleu foncé, le gris ou le blanc sont plutôt ceux du calme, de la créativité pour le bleu, de la réflexion et du silence. N’hésitez pas à vous entourer des bonnes teintes pour une ambiance propice selon votre travail et vos besoins : être apaisé ou dynamique.

À lire aussi : 11 couleurs Feng shui

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.