Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Le chèque énergie doit-il être inclus dans votre déclaration d’impôts 2024 ?

En France, près de 5,6 millions de ménages bénéficient du chèque énergie. Plusieurs d'entre eux se demandent justement s'ils doivent déclarer cette aide au fisc ou non.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Déclarer votre chèque énergie aux impôts

Chaque année depuis sa mise en place par le gouvernement, le chèque énergie est envoyé aux ménages éligibles durant le printemps. D’ailleurs, la campagne d’envoi de 2024 a déjà débuté. Cette aide représente un revenu important pour de nombreux foyers. Ces derniers se posent justement la question de savoir si cette aide doit être déclarée à l’administration fiscale. Il est donc important de faire le point.

La dernière vague d’envoi aura lieu quand ?

Le 2 avril dernier a marqué le début de la campagne d’envoi des chèques énergie 2024, avec près de 5,6 millions de bénéficiaires qui sont à recenser. 

La première vague de chèques a été envoyée entre le 2 et le 5 avril, tandis que le deuxième quota a été expédié entre le 8 et le 12 avril. Pour ce qui est de la troisième vague d’envoi, elle a eu lieu entre le 16 et le 19 avril.

À lire MaPrimeRénov’ : pourquoi faut-il attendre le 15 mai pour faire votre demande ?

Enfin, la dernière vague d’envoi des chèques énergie 2024 aura lieu cette semaine. En effet, entre le lundi 22 et le jeudi 25 avril, les derniers chèques seront envoyés à leurs bénéficiaires.

Une carte de France par département
  • Save
Une carte de France par département

Le chèque énergie doit-il être déclaré au fisc ?

Dans le même temps, la campagne de déclaration des revenus perçus en 2023 a également débuté le 11 avril dernier.

Cette dernière doit s’étendre jusqu’aux mois de mai et juin selon les départements et le format de la déclaration.

Vu que le chèque énergie représente lui aussi un revenu destiné aux foyers disposant de faibles ressources, de nombreux bénéficiaires se demandent s’ils doivent le mentionner dans leur déclaration d’impôts.

À lire Comment bénéficier d’un crédit d’impôt de 50 % pour vos travaux de jardinage : détails et conditions

Pour tous les ménages qui vont remplir leur déclaration de revenus prochainement, il est donc important de savoir que le chèque énergie n’est pas imposable.

Il faut dire que cette aide est destinée à des ménages qui payent déjà très peu d’impôts, voire pas du tout, en raison de leur situation financière.

Déclaration des impôts
  • Save

Comment dépenser le chèque énergie ?

Depuis sa mise en place par l’État en 2018, le montant du chèque énergie est resté inchangé. Allant de 48 euros jusqu’à 277 euros, ce sont les foyers dont les revenus sont les plus faibles qui bénéficient du montant le plus conséquent de cette aide.

À lire Chèque énergie 2024 : voici les documents requis pour la réclamation en ligne des ménages oubliés

Pour rappel, le chèque énergie est utilisé pour le paiement de factures liées à l’énergie telles que l’électricité, le gaz, le bois de chauffage et le fioul.

Mais ce n’est pas tout, cette aide peut également servir au financement de travaux de rénovation ayant pour but d’améliorer les performances énergétiques de la maison.

En 2024, une nouveauté a aussi été décidée. En effet, le chèque énergie peut désormais être utilisé par les locataires de HLM pour régler leurs charges locatives de chauffage. Ainsi, cette nouvelle dépense devrait concerner près d’un million de bénéficiaires du chèque énergie.

Pour les quelque 5,6 millions de ménages qui perçoivent cette aide de l’État, il n’y a donc aucun impôt à payer dessus, car elle est totalement défiscalisée.

À lire Chèque énergie, MaPrimeRénov’, prix du gaz… : voici les changements attendus pour ce mois de mai

5/5 - (31 votes)
  • Save

Partagez votre avis