Ctendance

Energie

Augmentation des prix de l’énergie : avez-vous le droit à cette aide de 600 € ? 

Le poêle a granulés est le système de chauffage qu'il faut en 2022. Compte tenu de son prix, l'Etat aide les ménages, mais à hauteur de combien ? On vous dit tout

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 828

Augmentation des prix de l'énergie : avez-vous le droit à cette aide de 600 € ? 

Les factures énergétiques ne cessent d’augmenter, et il devient alors difficile pour de nombreux ménages de se chauffer correctement. Afin de lutter contre ce phénomène se répandant de plus en plus, diverses aides ont vu le jour, notamment une prime de 600 €.

L’aide de 600 € mise en place par Action Logement

L’objectif du dispositif proposé par Action Logement est d’aider les ménages les plus vulnérables face à l’inflation et à l’augmentation continue des prix, ainsi que de permettre aux foyers les plus pauvres d’économiser sur les coûts énergétiques. 

Une subvention pouvant aller jusqu’à 600 € par ménage est versée aux résidents d’HLM et peut être cumulée avec d’autres mesures aux objectifs similaires. Afin de pouvoir bénéficier de cette bourse de 600 € d’Action Logement, vous devez toutefois répondre à plusieurs critères d’éligibilité. 

Il est également nécessaire de justifier une augmentation significative des dépenses et d’une faible quantité de reste à vivre. Malgré ces restrictions, la démarche est relativement simple puisque vous n’avez qu’à contacter votre bailleur social. À partir du 12 décembre 2022, c’est lui qui déposera les dossiers de candidature sur la plateforme créée à cette occasion.

Le Fonds Énergie d’Action Logement s’adresse aux ménages en situation précaire qui risquent de connaître de graves problèmes de chauffage en hiver. Ainsi, pour bénéficier de la subvention de 600 € que propose Action Logement, vous devez :

  • Être un résident d’HLM
  • Subir une augmentation de tarif de 100 € ou plus par mois ou bénéficier d’un ajustement de 1 000 € ou plus au cours des 12 derniers mois.
  • Avoir un montant de reste à vivre inférieur ou égal à 15 € au quotidien
A lire aussi  Voici comment déterminer la quantité de granulés requise au m² pour optimiser votre consommation !

Il n’y a cependant pas d’exigences particulières concernant la situation professionnelle. Qu’il s’agisse d’un salarié, d’un demandeur d’emploi, ou d’un retraité, toute personne remplissant les conditions ci-dessus peut postuler. 

La seule chose à faire, dès lors que vous remplissez bel et bien les critères d’éligibilité, est d’entrer en contact avec votre bailleur social. Il se chargera alors de s’occuper de votre dossier dès le 12 décembre 2022, date à laquelle la plateforme sera mise en ligne.

Les aides complémentaires permettant de faire face à l’augmentation des prix de l’énergie

Si la prime d’Action Logement est déjà très appréciable pour les foyers les plus modestes, il existe également d’autres aides qui peuvent être cumulées afin de faire face aux coûts les plus élevés.

Les chèques d’énergies exceptionnels

Pour lutter contre la hausse des dépenses énergétiques des ménages, le gouvernement a introduit des chèques énergie spéciaux. Ceux-ci peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros et sont envoyés à près de 6 millions de foyers.

Par exemple, d’ici fin décembre, des millions de foyers français recevront un chèque exceptionnel d’au moins 100 € sans aucune formalité pour un couple avec deux enfants et un revenu net de 3 000 €. Cette subvention est valable un an et peut atteindre jusqu’à 200 € pour une mère célibataire au salaire minimum et deux personnes à charge.

Les chèques d’énergies classiques rehaussés

Le groupement de consommateurs CLCV juge le montant du chèque énergie trop faible et propose de l’augmenter à 600 € en 2023. En effet, de nombreux consommateurs sont confrontés au choix de manger ou de se chauffer. 

A lire aussi  Demandez le chèque bois énergie dès d'aujourd'hui ! Voici comment obtenir jusqu'a 200€ !

Pour ceux qui ont un revenu mensuel inférieur à 2 000 €, certains consacrent 60 % de leur budget aux besoins de première nécessité (logement, transport, énergie) et ne peuvent supporter l’inflation de 15 à 20 %. Le chèque énergie classique est un dispositif qui procure entre 50 € et 280 € selon votre revenu imposable de référence et la composition de votre foyer.

Les chèques bois

Une aide financière est disponible, variant de 50 à 200 euros pour les ménages se chauffant au bois. Pour bénéficier de cette bourse, vous devez gagner jusqu’à 2 260 € en tant que personne seule et jusqu’à 4 750 € en couple avec deux enfants. 

Le prix du bois explose et le trouver relève parfois du parcours du combattant. Une étude du magazine a révélé que le prix du bois a globalement augmenté de 25 %. Les granulés de bois ont par ailleurs vu leur prix augmenter de 80 % en raison de ce changement de subvention pour le chauffage au bois.

Partagez votre avis