Comment enlever un crépi intérieur ?

Crepi Interieur
Le crépi est souvent le cauchemar des bricoleurs, si vous souhaitez rénover ces murs, cela s’avère assez compliqué pour que le résultat soit à la hauteur de vos espérances. Il faut tout d’abord retrouver une surface lisse et plane et ce n’est pas simple. En effet, retirer du crépi est une tâche compliquée, en fonction du type de crépi qui a été mis. Il est préférable d’être très patient pour mener à bon terme cette opération.

Les différents crépis intérieurs

Avant de vous lancer dans l’opération consistant à enlever votre crépi intérieur, il faut déjà savoir qu’il existe différents types de crépis. Il est préférable d’en connaitre la nature avant d’attaquer. La méthode que vous pourrez utiliser peut varier suivant sa nature. Il faut déjà déterminer le matériau avec lequel est réalisé votre crépi afin d’essayer de choisir la bonne méthode pour l’ôter.

  • Le crépi plastique: il est reconnaissable en regardant le sens de ses piques : ils vont toujours tous dans le même sens. Il est également généralement très uniforme du fait qu’il est appliqué au rouleau. Il  est assez simple à enlever.
  • Le crépi fibre: c’est le plus simple à repérer et à ôter, il se dissout dans l’eau et c’est ce qui permet de le reconnaitre. Il ne présente pas de pointes bien marquées, ce sont plutôt des sortes de gouttelettes.
  • Le crépi mortier: c’est le plus difficile à enlever, il se présente sous deux formes :
  • Le crépi mortier de ciment: il présente des pointes agressives et des aspérités bien prononcées. Il a généralement une teinte un peu grisâtre ou jaunâtre.
  • Le crépi mortier de plâtre : il est plus blanc que le crépi mortier de ciment, en revanche, il a quasiment le même aspect avec des pointes agressives.

Pour quelles raisons retirer un crépi intérieur ?

Le crépi qui recouvre un mur ou la totalité des murs de la pièce apporte un côté rustique à celle-ci, qui peut vite devenir lassant, voire même insupportable. Si c’est le cas, vous devrez le retirer avant de pouvoir apporter de la modernité à votre pièce. Cela vous permet ensuite de changer complètement d’ambiance, en le remplaçant par un revêtement ou une peinture étant plus dans l’air du temps.

De plus, le crépi est en relief et les piques qu’il présente ne sont pas franchement très accueillants. Ils peuvent griffer ceux qui s’en approchent de trop près. Il a tendance à jaunir au fil du temps ou à mal vieillir, la poussière s’incruste facilement et il est rarement très propre. De plus, il est difficile à entretenir à cause des aspérités. En résumé, il reste assez peu esthétique et pas simple à habiller.

Si vous souhaitez changer l’aspect de votre pièce, il faut commencer par le retirer et ce n’est pas toujours une entreprise facile et plus encore quand le plafond est également crépi, puisqu’il est peu accessible. Il faut également savoir qu’une fois que le crépi a été peint, ses pointes sont encore plus dures et plus résistantes, en effet, la peinture joue alors le rôle de barrière de protection.

Les différentes techniques pour ôter le crépi

Les techniques que vous pouvez utiliser sont différentes d’un crépi à l’autre, il existe autant de méthode que de types de crépis, c’est-à-dire trois. Elles sont plus ou moins compliquées à mettre en œuvre.

Décaper le crépi intérieur dans le cas du crépi plastique ou fibre

Décaper le crépi est possible quand vous avez un crépi plastique ou un crépi fibre. Avec le crépi mortier qui est beaucoup trop dur, ça ne fonctionne pas du tout.

Le matériel nécessaire pour cette opération :

  • Un produit décapant ;
  • Un grattoir ;
  • Une spatule.

Le produit décapant va permettre de ramollir la gouttelette plastifiée et ensuite, il l’aide à se décoller de son support. Une fois que vous avez respecté le temps de pose du produit (indiqué sur l’emballage), vous n’avez plus qu’à le décoller à l’aide de la spatule.

Les différentes étapes pour décoller son crépi plastique :

  • Appliquez bien votre décapant sur toute la surface du mur crépi ;
  • Laissez le produit agir le temps nécessaire, généralement celui-ci est compris entre 20 et 25 minutes ;
  • Décollez le crépi avec une spatule et un grattoir, s’il est récalcitrant ;
  • Renouvelez cette opération autant de fois que nécessaire.

Ce crépi est très facile à enlever et il n’est pas besoin d’être un bricoleur averti pour procéder à cette opération. En revanche, elle présente un coût qui n’est pas négligeable. Vous aurez besoin d’environ 600 grammes de produit décapant pour un m². Plus la surface est grande, plus le nombre de pots nécessaire sera important. De plus, comme vous êtes appelé à recommencer l’opération deux à trois fois, cela augmente encore le prix.

Vous pouvez également utiliser un décapant thermique pour le crépi en plastique. Et si le crépi est fin, une décolleuse à papier peint peut s’avérer suffisante. C’est alors la vapeur qui permet de le décoller que ce soit au mur ou au plafond.

Enlever Crepi Interieur
© istock

Poncez le crépi intérieur

Cette solution est parfaitement adaptée au crépi mortier, elle permet de supprimer les aspérités. Ce crépi minéral est particulièrement résistant, il est compliqué à retirer et l’utilisation d’une ponceuse est pratiquement la seule solution. S’il s’agit d’un crépi en mortier de ciment, il vous faudra patience et force.

Le matériel nécessaire pour ce travail :

  • Une bâche ;
  • Une ponceuse électrique et éventuellement un burin ou une meuleuse ;
  • Un masque ;
  • Des lunettes de protection ;
  • Des gants.

Les différentes étapes pour poncer votre mur en crépi mortier :

  • Protégez votre sol avec une bâche, procédez de la même manière pour vos meubles si certains restent la pièce ;
  • Ouvrez les fenêtres en grand, la poussière dégagée par le ponçage est importante, cela permet d’en évacuer une partie ;
  • Mettez vos gants, votre masque et vos lunettes de protection ;
  • Poncez le crépi en procédant m² par m² ;
  • Dépoussiérez ensuite l’ensemble du mur avec un aspirateur, une brosse ou un chiffon humide ;
  • Nettoyez la pièce entièrement en prenant soin d’attendre que la poussière retombe.

À lire également : Travaux : comment se protéger et travailler en toute sécurité ?

Dans une pièce de taille moyenne, il faut compter une journée complète pour décrépir. Cela demande de plus un effort physique intense, mais en revanche, c’est un travail peu coûteux. Vous n’avez que très peu de dépense, hormis l’achat éventuel de la ponceuse électrique. C’est un travail qui génère une quantité impressionnante de poussière et il est éprouvant physiquement.

Recouvrir votre crépi mortier d’enduit

C’est certainement la bonne idée pour faire disparaître cet enduit que vous détestez sans pour autant avoir à poncer. C’est moins fatigant et surtout beaucoup moins salissant, puisque ça ne génère pas de poussière. Une fois que vous avez recouvert votre crépi, vous obtenez une surface lisse prête à recevoir le nouveau revêtement mural. Vous ne respirez plus non plus l’odeur du décapant. En effet, cette méthode peut s’appliquer également au crépi fibre ou plastique.

Vous allez devoir recouvrir vos aspérités grâce à un crépi de lissage et décoratif, si les pointes sont assez peu agressives et sont peu marquées. C’est le cas en particulier du crépi gouttelette ou plastique. Il existe des enduits spécialement adaptés à ce type de crépi.

Si vous avez un crépi plus marqué, utilisez alors de l’enduit de garnissage, il fonctionne sur les aspérités allant jusqu’à 5 mm. Vous devrez ensuite poncer légèrement pour avoir un support parfaitement lisse.

Matériel nécessaire :

  • Enduit de lissage ou de garnissage suivant la nature du crépi ;
  • Une spatule ou un couteau à enduire.
Grattoir Pour Enlever Crepi
© istock

Voici les différentes étapes pour obtenir le résultat souhaité :

  • Nettoyez la surface correctement pour que l’enduit adhère parfaitement ;
  • Passez l’enduit de lissage ou de garnissage à la spatule en recouvrant bien l’ensemble des aspérités ;
  • Laissez sécher l’enduit le temps indiqué par le fabricant ;
  • Effectuez des retouches éventuellement ;
  • Si vous avez eu recours à un enduit de garnissage, poncez légèrement pour obtenir une jolie finition bien lisse.

Ce travail présente l’avantage de ne pas être très salissant. Il faut juste savoir que la taille de votre pièce sera amputée de quelques millimètres, ce qui ne représente pas véritablement de problème.

La réalisation par un professionnel

Si vous faites réaliser ce travail par un professionnel, vous augmentez le prix de votre rénovation, mais vous économisez du temps et vous êtes certain que le travail sera parfaitement effectué. Voici le prix qu’il vous en coûtera alors.

Prix moyen au m² pour le retrait d’un crépi intérieur :

Différents critères vont jouer sur le prix qui vous sera demandé :

  • La région que vous habitez ;
  • La difficulté du travail : mur ou plafond n’est pas facturé au même tarif ;
  • La surface que vous avez à traiter.

Ces différents critères rendent la notion de prix difficile à établir formellement, cependant la fourchette est généralement de 30 à 40 euros du m², avec un prix moyen à 35 euros du m².

Pour retirer un crépi mural, le budget moyen est de 30 euros du m² environ, tandis que pour le crépi au plafond, il sera plus élevé avec un tarif oscillant entre 35 et 40 euros du m². Ce dernier travail est beaucoup plus fatigant et demande l’installation d’un échafaudage.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.