Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Bois de chauffage : quel bois coûte le moins cher actuellement ?

Vous voulez vous chauffer au bois, mais ne savez pas lequel choisir ? Vous ne souhaitez pas payer trop cher, mais refusez pour autant un bois de mauvaise qualité ? Voyons une solution ensemble dans cet article.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Bois de chauffage : quel bois coûte le moins cher actuellement ?

Se chauffer au bois paraît être une bonne alternative surtout au vu du prix actuel de l’énergie. Seulement parfois se chauffer au bois peut être un vrai calvaire, notamment au niveau du type de bois à choisir. Il est important déjà de savoir si le bois est compatible avec votre cheminée ou votre poêle. Alors, il est également primordial de comprendre quel est le type de combustion souhaité, après tout ça, vous pouvez donc comparer les prix, nous vous expliquerons ici quel bois est le moins cher.  

En fonction du type de bûches et de l’appareil de chauffage 

Les bûches peuvent varier compte tenu de leur taille. Ainsi, il existe trois tailles standard de bûches. Les diamètres sont entre 10 et 15 cm. Évidemment, il existe des bûches avec un diamètre plus large, mais elles sont moins courantes. Pour savoir la taille qu’il vous faut, il faut déjà se renseigner sur le type d’appareil de chauffage.

À lire Nettoyer votre terrasse en bois ? Utilisez ces produits naturels !

Certains appareils ne peuvent pas contenir de bûches trop grosses. Toutefois, la taille des bûches à choisir est différente en fonction du type de chauffage que vous voulez obtenir. Par exemple, il faut savoir que plus la bûche sera grosse, plus la combustion sera lente, parfait si vous souhaitez laisser votre cheminée allumée toute la nuit ! 

Vous pouvez utiliser plusieurs types de bois, il y a les bois tendres qui auront une combustion rapide et qui seront donc moins chers comme : 

  • le peuplier 
  • le tilleul
  • le bouleau

Comment choisir la bonne taille de bois ?  

Le meilleur rendement est obtenu avec une bûche de 33 centimètres. Mais ne vous inquiétez pas pour autant si votre appareil ne peut pas accepter d’aussi longues bûches, les bûches de 25 cm proposent de très bons rendements. Soyez prudent, le diamètre est un excellent critère à prendre en compte. Entre 10 et 15 cm approximativement. 

Si vous voulez que votre feu chauffe rapidement, et ne dure pas spécialement dans le temps, de petites bûches sont parfaites. Et pour un feu qui mettra plus de temps à prendre, mais qui durera plus longtemps vous pouvez compter sur des grosses bûches. 

À lire Stocker votre bois de chauffage jusqu’à l’hiver prochain ? Techniques et astuces

Des conseils pour vous chauffer au bois

Tout d’abord, il vous faudra du bon matériel. Le combustible est notamment très important. Il faut qu’il soit sec, propre et de très bonne qualité. Ensuite, il est absolument nécessaire que l’entretien de votre cheminée ou poêle soit impeccable, puis il faut savoir bien s’en servir. Cela permettra de chauffer correctement et d’éviter les excès de pollution. 

Si vous n’entretenez pas correctement votre appareil vous mettrez beaucoup plus de temps à faire partir votre feu qui lui-même se consomme beaucoup plus vite. 

Le taux d’humidité dont on parlait précédemment, ne doit pas dépasser 10 % pour être sûr que le feu prenne correctement. Il faut que le bois soit brut et propre. Ne prenez pas n’importe quel bois, il ne doit pas être avec de la peinture ou autre chose qui le polluerait. 

Utiliser des bûches compressées

Les bûches compressées sont faites à partir de copeaux de bois assemblés les uns aux autres, c’est une excellente alternative. Elles ne possèdent aucun liant ce qui leur permet de brûler très facilement, elles brûlent même trois fois plus vite qu’une bûche en bois. Les autres avantages sont qu’étant des copeaux de bois compressés entre eux, ils n’attirent pas les bêtes et ne peuvent pas moisir, ils sont également moins encombrants. 

À lire Comment nettoyer efficacement votre salon de jardin sans l’abîmer ?

Comment bien allumer son bois : l’allumage inversé

Comme son nom l’indique, au lieu d’allumer le feu par le bois comme usuellement, cette technique propose de l’allumer vers le haut. Pour ce faire, il faut disposer deux ou trois grosses bûches alignées ou empilées. En plus de ça, vous disposez trois petites bûchettes au-dessus, il faut qu’elle soit sèche et sans produit nuisible. Si vous utilisez un poêle, n’oubliez pas d’ouvrir l’arrivée d’air avant d’allumer le feu. 

Cette méthode propose un meilleur contrôle de combustion et d’atteindre la chaleur désirée plus rapidement que si vous l’allumiez par le bas. Cette technique permet aussi de dégager moins de fumée et de faire moins de cendres, elle est donc moins polluante que la technique classique. 

Quand la cheminée flambe, c’est signe que le poêle tire bien

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis