Aménager un sous-sol : 17 idées et conseils

Aménager Sous Sol
Vous commencez à vous sentir un peu à l’étroit dans votre maison, et vous ne seriez pas contre le fait de gagner quelques m². Mais problème ! Vous avez déjà exploité vos combles. Et le sous-sol, vous y avez pensé ? Vous avez certainement une superficie inutilisée qui viendra à votre secours ! C’est rarement le premier réflexe, mais aménager son sous-sol offre un espace de vie en plus. Voici quelques idées et conseils pour nourrir votre réflexion.

Aménager votre sous-sol : les contraintes !

Bureau En Sous Sol
© istock

Avant de décider de la manière dont vous aménagez votre sous-sol, il est utile d’engager une véritable réflexion. Si cela peut paraître simple en apparences, celles-ci sont souvent trompeuses. L’agencement vous demande un véritable engagement en termes de temps et de budget. Il peut être nécessaire de faire appel à des professionnels, tenez-en compte ! Passer d’un sous-sol à une pièce habitable ne se fait pas en un éclair.

Certains critères comme l’apport en lumière, l’accès, le traitement de l’humidité, la hauteur sous-plafond, le revêtement de sol… sont primordiaux pour réussir votre projet. Nous y reviendrons en détail.

Avant de réfléchir à cette question, rendez-vous à la mairie pour savoir si vous avez la possibilité de faire de votre sous-sol une pièce à part entière. Les règles sont plus ou moins drastiques selon les communes.

N’oubliez pas les formalités administratives, elles dépendent de la superficie de votre sous-sol :

Dans le cas d’une surface inférieure à 5 m², vous n’avez aucune formalité à accomplir.

Pour une surface comprise entre 5 et 20 m², une déclaration de travaux est indispensable, sans que le permis de construire soit forcément nécessaire.

Pour une surface de plus de 20 m², un permis de construire est exigé puisque vous modifiez les structures porteuses.

Bon à savoir : si vous habitez un immeuble et que vous possédez un rez-de-chaussée avec une cave en dessous, vous pouvez faire un souplex à condition de prévenir et d’avoir l’autorisation du syndicat de copropriété.

Un sous-sol lumineux : est-ce vraiment possible ?

Pièce Lumineuse
© Zillow.com

Le sous-sol n’a pas la réputation d’être lumineux et pour cause, il est situé sous la partie habitation. Il possède parfois quelques ouvertures, mais beaucoup trop petites, et le plus souvent, il n’en a même pas. Il faut pourtant apporter de la lumière naturelle, sauf évidemment, si vous envisagez d’en faire une salle de home cinéma.

Dans un sous-sol semi-enterré, tenter de récupérer la lumière des fenêtres hautes est une bonne idée. Autre astuce : faites des trouées dans les étages.

Dans un sous-sol complètement enterré, osez la cour anglaise ! Il suffit de creuser le pied de la façade. Creuser une partie du plafond pour mettre une surface vitrée, laisse place à la luminosité de l’étage.

Parfois les ouvertures sont suffisantes pour avoir une lumière naturelle appréciable. En misant sur la verrière ou la cloison en verre, vous optimisez cet apport lumineux, et en plus c’est tendance ! Esthétique et fonctionnelle, la verrière ou les pavés de verre sont une idée à retenir.

Jouez avec la lumière artificielle : pensez à votre éclairage qui sera de qualité et adapté aux différents moments de la journée. En multipliant les sources lumineuses avec une suspension, des lampes à poser, des appliques design et même des luminaires encastrés, vous répondez à tous les besoins.

En revanche, l’installation électrique sera irréprochable en souterrain. Elle peut sinon occasionner des courts-circuits et vous exposer à des dangers. Confiez-la à un électricien qui vérifiera la conformité de l’existant et complètera l’installation.

Le traitement de l’humidité : une obligation

Pièce à Vivre Au Sous Sol
© Lriana Shiyan

L’humidité est la véritable bête noire du sous-sol. Par capillarité, l’eau remonte dans les murs et s’infiltre. Il faut l’assainir pour pouvoir y vivre confortablement, même si la pièce est peu utilisée.

Dans une maison, il existe deux solutions : drainer le sol autour ou faire injecter une résine dans l’épaisseur du mur. Celle-ci bloque l’humidité, ces travaux sont réalisés par une entreprise spécialisée.

Dans un souplex : vous isolez les murs avec des panneaux de doublage collés et le sol, avec des plaques.

Pensez à l’aération : le sous-sol doit être aéré avec une ventilation de type VMC ou un flux d’air, froid ou chaud, qui passe par des gaines, posées dans un faux-plafond, si vous disposez d’une hauteur suffisante. Comme l’humidité est un problème récurrent dans les pièces en sous-sol, créer des courants d’air sains et secs est nécessaire. Couplez-les avec un chauffage comme des radiateurs électriques.

La hauteur : un problème insoluble ?

Chambre Enfants
© Nathalie Vingot Mei

La réglementation en général impose une hauteur sous-plafond, d’au minimum 1.80 mètre, pour qu’il soit considéré comme un espace habitable. Mais attention ! certaines communes exigent une hauteur plus conséquente. Dans ce cas, une solution vous permet de vous mettre en conformité. Si le sol est en terre battue : décaisser les fondations du sol de la maison ou de l’immeuble par le dessous. Cela vous fait gagner quelques centimètres en abaissant le sol. Cette opération a un prix et elle est difficile à mettre en œuvre. Dans le cadre d’une copropriété, vous devez obtenir une autorisation.

Un accès fonctionnel

La plupart du temps, l’accès au sous-sol se fait par un escalier qui reste très pentu et dangereux. C’est bien quand vous n’avez pas à descendre à la cave sans cesse, mais pour créer une vraie pièce de vie, c’est inconcevable. Celui-ci devra être sécurisé et adapté à une utilisation plus fréquente. Agrandir la cage est souvent impératif pour choisir un escalier digne de ce nom. Pratique et fonctionnel avec des rangements intégrés par exemple, il facilite l’aménagement de la pièce.

Des exemples d’aménagement malins en images !

Quand le cinéma vient à vous

Home Cinéma En Sous Sol
© Leroy Merlin

Aménager une salle de cinéma dans son sous-sol s’impose pratiquement dès lors que le plafond présente une hauteur de 2.10 mètres au moins. Cet endroit sombre se prête parfaitement à cette utilisation. De plus, l’ensemble de la famille en profite. Mettez un tapis au sol pour que la qualité du son soit optimale.

La salle de jeux : repaire des enfants

Salle De Jeux Enfants
© Erika Winters

Le sous-sol est l’endroit idéal pour que vos joyeux petits diables s’épanouissent dans un univers qui leur ressemble. Plus de jouets éparpillés dans toute la maison, ils ont leur propre pièce. Les cris et le bruit vous sont moins intolérables. Ils peuvent jouer, quel que soit le temps. Vous pouvez imaginer cet espace avec différentes zones et activités : bricolage, jeux, mur d’escalade, coin lecture… Tout est permis !

Salle De Jeux Xxl
© Jay Greene Photography

Cette salle de jeux réunit petits et plus grands.

À lire aussi : 15 idées pour aménager une salle de jeu dans votre maison

Une chambre à coucher cosy

Chambre D’appoint
© Marie Casasola
Chambre Adulte
© Alex Leveille
Chambre Dans Garage En Sous Sol
© François Rochet

Vous avez besoin d’une chambre en plus ? Le sous-sol est parfaitement adapté à cette utilisation. Que ce soit pour une chambre d’appoint, une chambre d’enfant ou même celle des parents, vous disposez de vastes espaces. Chambre avec salle de bain, espace sommeil, cohabitant avec espace jeux pour les enfants. Laissez-vous aller !

Quand la salle de bain s’invite au sous-sol

Salle De Bain Sous Sol
© Jacob Delafon
Salle D’eau Sous Sol
© Batinea

La salle de bain trouve sa place au sous-sol sans problème. Attenante à la chambre ou indépendante, elle constitue un point d’eau supplémentaire toujours intéressant. Il suffit de bien la décorer pour en faire un espace luxueux ou plus cosy et chaleureux. Privilégiez les teintes claires et lumineuses !

Une buanderie pratique et esthétique

Buanderie Très Claire En Sous Sol
© But
Buanderie Cosy Pixel Shot
© Shutterstock

Une jolie buanderie avec un espace réservé au lavage vous incitera à  faire des machines plus souvent ! En plus, et ce n’est pas un détail négligeable, vous n’aurez plus à subir le bruit du lave-linge ou du sèche-linge. Et puis, vous libérez de la place dans votre salle de bain. Bref, cet aménagement ne comporte que des avantages. Le top : installer une chute de linge à l’étage. Plus d’excuses pour les membres de la famille qui y mettront leur linge sale facilement.

Un studio pour votre ado au sous-sol

Studio
© Hemea.com

Si vous avez un sous-sol assez vaste, vous pouvez parfaitement imaginer un studio pour vos parents, votre ado ou la famille et les amis de passage.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.