Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Pelouse : le mulching, la technique de tonte pour obtenir un gazon de rêve et impressionner vos voisins

Si vous portez beaucoup d’attention à votre pelouse, il existe certaines techniques pour que votre pelouse soit parfaite. Le mulching est une de ces techniques : découvrez tout ce qu’il y a à savoir !

Dorine Alanoix

Publié le

Secret de pro le mulching, la technique de tonte pour obtenir une pelouse de rêve et impressionner vos voisins

Avoir une pelouse verdoyante, parfaitement entretenue et enviée par tous les voisins est le rêve de tout propriétaire de jardin. Cependant, obtenir une pelouse de rêve n’est pas toujours une tâche aisée et requiert un entretien régulier et bien pensé.

Parmi les différentes méthodes de tonte existantes, le mulching se démarque comme le secret de nombreux professionnels de l’aménagement paysager. Véritable technique de pointe, le mulching ne se contente pas de tondre l’herbe, il la nourrit également pour lui offrir une bonne santé et un aspect soigné et éclatant.

Le mulching : qu’est-ce que c’est ?

Le mulching, par ailleurs connu sous le nom de tonte mulching, est tout simplement une technique de tonte de pelouse qui diffère de la tonte traditionnelle. Au lieu de ramasser l’herbe coupée par la tondeuse, le mulching implique de laisser les brins d’herbe coupés sur la pelouse pour qu’ils se décomposent naturellement.

À lire Tondre la pelouse : a-t-on le droit de le faire le dimanche et durant les jours fériés ?

Pour obtenir la bonne coupe de l’herbe, il faut équiper votre tondeuse avec une lame spéciale appelée “lame mulching”, qui se charge de couper l’herbe en de fines particules. Le processus de la tonte mulching est assez simple : les petits morceaux d’herbe sont alors redéposés sur la pelouse sur laquelle ils se décomposent rapidement. 

En réalité, les particules d’herbe font office de fertilisant naturel et fournissent des nutriments essentiels pour votre pelouse, tels que :

  • L’azote, 
  • Le phosphore,
  • Le potassium.

Pour que le mulching soit efficace, il faut que certaines conditions soient remplies. Tout d’abord, la tondeuse utilisée doit être adaptée au mulching avec la lame spéciale mulching mentionnée plus haut.

  • Save

De plus, la hauteur de coupe doit être bien réglée pour ne pas couper plus d’un tiers de la hauteur de l’herbe à la fois. De cette manière, le gazon ne sera pas étouffé avec une couche trop épaisse d’herbe coupée.

À lire De la chaux pour votre pelouse ? Le secret pour un gazon sain et un sol fertile

Pourquoi utiliser la technique du mulching ?

Le mulching présente de nombreux avantages pour l’entretien de votre pelouse et votre jardin !

Une fertilisation naturelle

Comme expliqué plus haut, lorsque l’herbe coupée est laissée sur la pelouse, elle se décompose et libère des nutriments dans le sol. C’est un moyen efficace de fertiliser naturellement le sol en dessous de votre pelouse et d’assurer une croissance saine de l’herbe. Une bonne méthode si la canicule a brûlé votre pelouse.

Un gain de temps

En utilisant la technique du mulching, vous évitez aussi la corvée de ramasser et d’éliminer les débris d’herbe après la tonte. C’est un réel gain de temps et d’énergie, puisque vous n’aurez pas à vous baisser constamment pour ramasser les résidus de tonte.

Réduction des déchets verts

En laissant les brins d’herbe coupés sur la pelouse, vous diminuez la quantité de déchets verts que vous auriez ramassés après avoir tondu votre pelouse. C’est une bonne idée pour réduire la charge sur les sites d’élimination des déchets et favoriser une approche plus écologique de l’entretien du jardin.

À lire Comment se débarrasser de la mousse dans le gazon ? 5 solutions pour préserver votre pelouse

Conservation de l’humidité

Les particules d’herbe coupées agissent comme un paillis naturel qui aide à retenir l’humidité dans le sol. Grâce à cela, la pelouse reste hydratée plus longtemps.

Les inconvénients du mulching

Malgré ses nombreux avantages, le mulching présente aussi quelques inconvénients qu’il est important de prendre en compte avant de s’y essayer.

Une accumulation de chaume

Si la tonte n’est pas effectuée régulièrement ou si la hauteur de coupe est mal réglée, les particules d’herbe coupées peuvent s’accumuler et former une couche épaisse de chaume sur la pelouse. 

À lire Brico Dépôt vous propose le duo tondeuse et coupe bordure TITAN pour un jardin impeccable !

Le chaume est une couche de débris organiques qui peut étouffer le gazon en bloquant l’air et en empêchant l’eau d’y pénétrer. Il est donc essentiel de pratiquer le mulching avec une tondeuse appropriée et de tondre régulièrement pour éviter ce problème.

Un risque de maladies fongiques

Lorsque les particules d’herbe coupées restent longtemps sur la pelouse, elles peuvent créer un environnement favorable à la croissance de champignons et de maladies fongiques.

Il est donc très probable que vous trouviez de la moisissure sur certaines parties de votre pelouse.

Une tonte plus fréquente

Pour que le mulching soit efficace, il est recommandé de tondre plus souvent que d’habitude. En effet, laisser trop d’herbe coupée sur la pelouse en une seule fois peut entraîner une accumulation excessive de débris.

À lire Pelouse endommagée ? Étapes clés pour réparer efficacement votre gazon

C’est un inconvénient pour les personnes qui n’ont pas forcément le temps d’accorder des heures de travail dans le jardin.

Une pelouse tondue est une pelouse saine

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis