Ctendance

Jardin

Restriction d’eau : Nos 6 conseils pour prendre soin de son jardin

Dorine Alanoix

Publié le

Mis à jour le

Lu 1

Restriction d’eau : Nos 6 conseils pour prendre soin de son jardin

L’eau est une ressource qui se trouve souvent en quantité peu suffisante. Pour ne pas être face à une pénurie, le gouvernement a mis en place des mesures de restrictions d’eau. Elles se fixent à partir des quantités de réserves de chaque département et permettent donc d’établir un seuil de quantité d’utilisation pour chaque foyer.

Cette restriction touche directement les jardins. Il est quasi impossible d’entretenir son jardin avec seulement de l’eau de pluie, et il est préférable d’arroser de temps en temps. Cependant, cette restriction limite les champs d’action pour arroser son jardin. Mais ne vous inquiétez pas, il existe des méthodes pour toujours en prendre soin. 

Les différents départements touchés par la restriction d’eau 

Avant de parler des conseils pour vous permettre d’entretenir votre jardin pendant cette période, il faut savoir avant tout si vous êtes concernés par cette mesure. En fonction des départements, les degrés de limitation changent. Et aussi ce que vous encourez en cas de non-respect.

Les départements touchés

Plus de 60 départements sont concernés par cette restriction. Néanmoins, les exigences ne sont pas les mêmes partout. Le niveau le moins strict interdit l’arrosage des jardins et le lavage des voitures à des heures bien précises. Les départements concernés sont les suivants :

  • Maine-et-Loire
  • l’Yonne
  • le Territoire de Belfort
  • la Haute-Savoie
  • les Alpes-de-Haute-Provence
  • les Hautes-Alpes
  • les Alpes maritimes
  • le Vaucluse
  • La Drôme

Si votre département ne se trouve pas dans cette liste, consultez le site de la propluvia pour savoir si vous ne vous situez pas dans la zone d’alerte renforcée ou encore d’état de crise qui ont des restrictions beaucoup plus sévères.

A lire aussi  Plantes d'intérieur : lesquelles choisir pour un coin sombre ? Voici nos suggestions !

Les risques

D’après l’article R. 216-9 du Code de l’environnement, si vous ne respectez pas la restriction d’eau qui concerne votre département, vous pouvez écoper d’une amende de 1 500 euros. Si vous vous montrez toujours récalcitrant, l’amende peut passer à 3 000 euros, c’est-à-dire le double. 

Les 6 conseils pour prendre soin de son jardin pendant la restriction d’eau 

Pour avoir un jardin en pleine santé pendant ces temps difficiles, c’est tout à fait possible. Il faut pour cela que vous ayez en tête des méthodes bien précises. Il vous faut appliquer nos 6 conseils.

Toujours avoir un sol humide  

Cela demande de choisir les bonnes heures pour arroser. Évitez de le faire en pleine journée, le soleil a tendance à laisser l’humidité s’évaporer rapidement. 

Éviter de tondre trop court

Pour protéger votre sol du soleil pour que l’arrosage ne se perde pas trop vite, laissez vos herbes pousser. Les hautes herbes feront office de barrière protectrice. Il ne faut donc pas tondre trop !

Arroser en faible quantité

Vous pouvez choisir de ne pas arroser en masse, mais privilégiez le goutte-à-goutte lorsque vous voyez que votre sol en a vraiment besoin. Pensez à toujours le faire dans les tranches horaires qui vous sont autorisées.

Utiliser une autre source 

Si par chance, vous constatez qu’il pleut assez souvent, vous pouvez recueillir l’eau de pluie. Elle vous servira à alimenter vos plantes peu à peu. N’oubliez pas de remplir le récipient à nouveau lorsque vous voyez qu’il se vide. 

A lire aussi  Citronnier : pourquoi et comment le rempoter en automne ?

Couvrir vos plants

Dans la même optique que les hautes herbes, l’objectif ici est de protéger les petits plants. Cela dans le but de ne pas trop les exposer et de faire en sorte qu’ils retiennent assez d’eau. Couvrez vos petits plants à l’aide d’un tissu.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par ?? Le potager de Jerem ?? (@le_potager_de_jerem)

Retirer les fleurs mortes

Pour éviter de faire du gaspillage, il est conseillé d’arroser des plants qui en ont besoin. Débarrassez-vous de toutes les plantes et fleurs en fin de vie, pour concentrer votre arrosage exclusivement sur celles qui en ont besoin.

Vous l’aurez donc compris, la clé est de trouver d’autres sources d’approvisionnement d’eau. Une fois que vous l’avez fait, il ne sert à rien de faire du gaspillage en arrosant à tout-va et en grande quantité. Privilégiez le goutte-à-goutte et nettoyez votre jardin des éléments morts. Enfin, il vous restera à protéger votre sol pour que l’eau ne s’évapore pas trop vite. 

Pour cela, vous avez trois options assez connues. La première consiste à laisser les herbes hautes. La seconde demande de couvrir les petits plans avec des tissus pas trop lourds. Et enfin la troisième est d’avoir un toit ou alors un grand arbre qui va couvrir l’ensemble de votre jardin.

L’arrosage n’est pas la seule manière de prendre soin de son jardin. 

Partagez votre avis