Blog décoration et maison Ctendance

Entretien de la maison

Ramonez votre poêle à bois ? les signaux à ne pas ignorer pour une utilisation optimale !

Si vous constatez l'un de ces signes, c'est que votre poêle à bois doit être ramoné. Découvrons ensemble les indicateurs qui devraient vous alarmer.

Amandin QG

Publié le

Ramonez votre poêle à bois ? les signaux à ne pas ignorer pour une utilisation optimale !

Récemment, le gouvernement a pris la décision d’harmoniser le ramonage des poêles à granulés. Une pratique obligatoire qui vous permet de prévenir le risque d’incendies et de garantir le bon fonctionnement de votre chauffage. Si vous venez d’installer chez vous un poêle à bois, vous vous demandez certainement quel est le moment idéal pour le ramoner.

Pourquoi est-il obligatoire de faire un ramonage pour votre poêle ?

Si c’est la première fois que vous utilisez la cheminée, sachez que le ramonage est obligatoire. En effet, selon l’article L. 2213-26 du Code général des collectivités territoriales, il doit se faire au moins une fois par an. Si vous ne respectez pas cette obligation, vous allez devoir vous acquitter d’une amende de 450 €.

À lire Isoler le mur derrière votre poêle à bois ou à granulés : un guide en quelques étapes !

Il est recommandé de faire appel à un professionnel pour le réaliser, afin d’avoir un certificat de ramonage. En cas d’incendie, ce document vous sera demandé par votre assureur, ce qui vous permettra d’obtenir une indemnisation.

Comment savoir si votre chauffage a besoin d’être ramoné ? 

Le ramonage doit être effectué 2 fois par an au minimum. Pour savoir si votre chauffage en a besoin, plusieurs indicateurs peuvent vous aiguiller :

  • La baisse du rendement de votre chauffage : la suie qui s’accumule empêche votre poêle de bien fonctionner. Vous allez donc constater une baisse de performance de votre appareil qui ne chauffe plus comme à ses débuts.
  • Un problème d’allumage et d’extinction : cela augmente le risque d’accidents domestiques, tels que les retours de flemmes.
  • Une mauvaise odeur : lorsque votre conduit est encrassé, il empêche la bonne évacuation de la fumée, émettant des odeurs désagréables, ce qui nuit à la qualité de l’air de votre habitation.
  • Les pièces internes de votre chauffage sont rouillées : les dépôts de suie et de cendre provoque la corrosion des composantes internes de votre poêle qui rouillent. Pour prévenir la détérioration de votre chauffage, il est important d’effectuer un ramonage.
  • Apparition de la fumée dans votre maison : outre les odeurs désagréables dues à la mauvaise évacuation de votre conduit, la fumée peut refouler dans votre domicile. C’est un signe alarmant qu’il faut agir immédiatement et faire appel à un professionnel pour qu’il procède au ramonage. 

Ceux-ci sont les principaux signes qui vous indiquent qu’il est temps de ramoner votre chauffage à bois. Si vous constatez l’un d’eux, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour garantir une utilisation durable, optimale, mais surtout sécuritaire de votre système de chauffage.

  • Save

Partagez votre avis