Blog décoration et maison Ctendance

Jardin

Quand retirer le paillage de votre jardin ? Techniques et conseils pour un sol fertile

Le printemps approche à grands pas, ce qui amène à se demander s'il est opportun de retirer le paillage autour de vos plantes. Tout bon jardinier se pose cette question et on y répond aujourd'hui !

Dorine Alanoix

Publié le

Le meilleur moment pour enlever le paillage des plantes

Avec l’hiver sur le point de tirer sa révérence et le printemps à nos portes, de nombreux jardiniers se demandent s’il est temps de retirer le paillage du sol qui protège leurs plantes.

En effet, bien que cette couverture soit bénéfique pendant les périodes de grand froid hivernal, elle pourrait devenir étouffante lorsque les températures se réchauffent. Mais comment déterminer le moment idéal pour retirer ce paillage, et comment s’y prendre ?

Quel est l’intérêt de placer un matériau protecteur au sol ?

De nombreux jardiniers choisissent d’installer des couches de paillage autour de leurs plantes pour les préserver des fluctuations brutales de température en hiver ainsi que du gel.

À lire Découvrez 4 plantes grimpantes à planter pour un joli jardin en été ! 

Celui-ci peut être naturel, comme la paille ou les copeaux de bois, ou minéral, tel que le gravier ou l’ardoise.

Cette protection offre de multiples avantages pour le sol et les plantes, notamment en conservant l’humidité, en éloignant les mauvaises herbes, en protégeant le sol et les racines des variations extrêmes de température, et en enrichissant le sol grâce à la décomposition des paillis organiques.

Paillage des plantes
  • Save
Getty Images

Dans quelles circonstances faut-il retirer le paillage autour des plantes ?

Bien que le paillage soit très efficace et bénéfique pour les plantes, il n’est pas recommandé de le laisser en place toute l’année. Il viendra un moment où il faudra le retirer, voire le remplacer si nécessaire.

Pour déterminer le moment idéal pour effectuer ces travaux, plusieurs facteurs doivent être pris en compte.

À lire Cet allié pour la santé du jardin va vous étonner ! Voici 9 façons différentes de l’utiliser

Le climat

Le retrait ou le renouvellement du paillage dépend en grande partie des conditions climatiques de votre région.

Dans certaines régions, le froid persiste jusqu’en avril, tandis que dans d’autres, le printemps arrive plus tôt, parfois dès la fin du mois de février ou le début du mois de mars.

En fonction de la température ambiante, vous pouvez envisager de retirer progressivement cette protection ou de la maintenir un peu plus longtemps.

Le paillage et sa nature

Les paillis naturels se dégradent plus rapidement dans le sol pour enrichir celui-ci, contrairement aux paillis minéraux.

À lire Ajouter du vinaigre à son eau d’arrosage : bonne ou mauvaise idée ?

Cette décomposition active peut nécessiter un renouvellement plus fréquent.

Les besoins spécifiques des plantes à protéger

Certaines plantes sont plus sensibles au froid que d’autres, et certaines apprécient davantage la chaleur fournie par le paillage.

C’est pourquoi tout bon jardinier se renseigne sur le type de plantes de son jardin et leurs préférences en termes de température et de conditions de croissance pour faire le choix qu’il faut.

Cela vous permettra de prendre des décisions éclairées pour ne pas compromettre la santé de vos plantes.

À lire 5 plantes à fleurs à cultiver pour attirer les mésanges dans votre jardin

Quelle est la meilleure méthode pour renouveler le paillage autour de vos plantes ?

Si les températures sont encore proches de zéro, en particulier la nuit, il est préférable de conserver le paillage un peu plus longtemps. Cependant, si vous remarquez que le paillage se détériore, envisagez de le renouveler en suivant ces étapes :

  • Choisissez judicieusement les matériaux pour entourer vos plantes en fonction de leurs besoins,
  • Étalez les matériaux sur le sol sur une épaisseur de 5 à 10 cm sans les coller aux plantes,
  • Arrosez légèrement les matériaux.

Ainsi, vous disposerez d’un paillage neuf pour protéger vos précieuses plantes.

Quelles sont les étapes à suivre pour retirer cette protection au sol ?

Si les températures sont plus clémentes et que vous envisagez de retirer la protection autour de vos plantes, suivez ces étapes :

Grattez délicatement la surface du paillage avec une petite fourche pour inspecter l’état du sol, Si le sol est encore gelé, maintenez le paillage un peu plus longtemps, dans le cas contraire, commencez à retirer progressivement le paillage, en enlevant environ 5 cm à la fois, pour permettre au sol de respirer.

À lire Chardonneret au jardin ? Cultivez ces plantes pour attirer cet oiseau charmant

En résumé, le début du mois de mars n’est pas une date fixe pour décider de retirer ou non votre paillage. L’essentiel est de surveiller la température et l’état du sol et du paillage.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis