Blog décoration et maison Ctendance

chauffage / Quel est le prix de l'énergie en ce moment ?

Quel est le prix du stère de bois en cette troisième semaine de janvier 2024 ?

Dans le contexte économique actuel, il est plus qu’important d’avoir un bon suivi de l’évolution du prix du stère. Mais comment peut-on se faire une idée du prix de ce combustible ?

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Mis à jour le

Besoin de faire le plein de bois de chauffage pour vos appareils cet hiver ? Pas de souci ! Voici l’évolution du prix du stère de bois pour cette troisième semaine de janvier.

Quel est le prix du stère de bois de chauffage ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de retracer l’évolution du prix de ce combustible afin d’avoir une meilleure vision d’ensemble du chauffage en saison hivernale.

Ainsi, le coût du stère (de 30, 40 ou 50 cm) demeure le même depuis maintenant plusieurs mois.

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Cette nouvelle est très bien accueillie par les consommateurs qui commencent l’hiver avec un chauffage au bois relativement abordable.

Le stère de bois de chauffage offre une certaine prévisibilité aux foyers qui dépendent de cette source, rendant ce combustible important aussi bien sur le plan économique qu’écologique.

En ce qui concerne les tarifs, celui de la palette, composée de 2,6 stères de bois, est une fois de plus maintenu à 391 € tandis que le prix du kilo stagne à 45 centimes.

Bien entendu, ces tarifs ne tiennent pas compte de paramètres comme la taille des bûches ainsi que les frais de livraison, qui peuvent varier légèrement d’une région à une autre.

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

Cette tendance positive reflète bel et bien la volonté des consommateurs de favoriser à la fois les combustibles efficaces et économiques tout en contribuant à une empreinte écologique plus faible.

Stère de bois
  • Save
pixabay

Ce combustible influe-t-il sur la qualité de l’air intérieur ?

Cette influence dépend de plusieurs facteurs que les consommateurs doivent prendre en compte : le type d’appareil utilisé, la qualité du combustible ainsi que les pratiques de combustion.

Les poêles ou les cheminées par exemple émettent des particules polluantes, bien qu’elles soient fines, tandis que les appareils modernes, comme les poêles à granulés, évitent ce problème grâce à leurs foyers à combustion fermés.

Afin de tirer le meilleur parti de son bois de chauffage, il convient de le stocker au sec pour réduire la quantité de fumées nocives émises lors de la combustion.

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

De plus, il est essentiel de prendre soin de son appareil de chauffage en effectuant des ramonages réguliers pour maintenir une bonne qualité d’air.

Vous l’aurez compris, bien que le combustible humide puisse altérer la qualité de l’air intérieur dans un domicile, il est important de prendre en compte son appareil de chauffage et d’adopter les mesures nécessaires pour diminuer les émissions.

Désormais, vous avez toutes les cartes en main pour non seulement réapprovisionner en bois en cet hiver, mais aussi garantir un air sain dans votre intérieur.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis