Blog décoration et maison Ctendance

Travaux

Pourquoi faire le choix d’un bâtiment en construction bas-carbone ?

Le bâtiment est un des secteurs qui émet le plus de CO2 en France. La construction bas-carbone est une nouvelle façon de bâtir qui aide à réduire les émissions de CO2.

Laura Lemoine

Publié le

Mis à jour le

Pour lutter contre le changement climatique, la France et l’Union européenne ont fixé d’ambitieux objectifs de décarbonation : atteindre la neutralité carbone en 2050. Pour les atteindre, il est indispensable que tous les secteurs s’y mettent. Le bâtiment, domaine le plus émissif avant même celui du transport, est une priorité. Pour diminuer l’empreinte carbone, il convient de privilégier la construction décarbonée et l’utilisation de matériaux bas carbone. 

Construction bas carbone : de quoi s’agit-il ? 

La construction bas-carbone consiste à prendre en considération les enjeux environnementaux lors de la construction d’un bâtiment. L’objectif est de construire des ouvrages décarbonés pour baisser les émissions de CO2. Rendez-vous sur ce site pour plus d’informations

À lire Castorama : pensez écologie et faites l’acquisition de ce composteur en ce moment en promotion !

Pour qu’un ouvrage soit décarboné, il doit être durable, sobre et modulable. La construction bas-carbone évalue l’impact du carbone du bâtiment sur toutes les étapes de fabrication : construction, exploitation et fin de vie. 

Afin de réduire l’empreinte carbone des ouvrages, il est indispensable de considérer divers éléments, tels que les matériaux utilisés, la consommation énergétique et le potentiel de revalorisation à long terme

  • Save

Quels sont les avantages de la construction bas carbone

La construction décarbonée constitue plusieurs avantages. Parmi eux, la préservation des ressources naturelles et la création d’emplois verts. 

Construction bas carbone : allègement du bilan carbone

Le premier avantage de la construction bas carbone est qu’elle allège le bilan carbone du bâtiment, et donc de l’entreprise qui l’a construit. 

À lire Comment bien entretenir son potager de façon écoresponsable ?

Il existe des pratiques de construction décarbonée qui permettent de diminuer les émissions de carbone liées à l’édification de bâtiments et d’ouvrages. 

Par exemple, en tant que professionnels, vous pouvez utiliser des matériaux durables et recyclables ainsi qu’adopter des techniques de construction plus efficaces pour réduire la consommation d’énergie de la construction. 

La construction bas carbone contribue à la préservation des ressources naturelles

Il faut savoir que, généralement, la construction traditionnelle demande un grand nombre de ressources naturelles. À l’inverse, la construction bas carbone n’utilise presque que des matériaux renouvelables ou recyclés

Cela permet d’être moins dépendant aux ressources naturelles limitées. Prenons l’exemple du béton bas carbone et des structures en bois provenant d’exploitations raisonnées. Ces deux ressources contribuent à préserver les forêts et à réduire l’exploitation minière

À lire Ce purificateur d’air insolite et très écologique devrait vite devenir un essentiel pour la maison !

Construction bas carbone : une meilleure efficacité énergétique des ouvrages

Lorsque vous construisez un bâtiment décarboné, vous maximisez son efficacité énergétique. En effet, non seulement la construction bas carbone utilise des techniques d’isolation avancées, mais aussi des systèmes de chauffage efficaces. 

Tous ces matériaux contribuent à la réduction de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre.

https://www.youtube.com/watch?v=Xf5sGuOLkCM&pp=ygVGUG91cnF1b2kgZmFpcmUgbGUgY2hvaXggZOKAmXVuIGLDonRpbWVudCBlbiBjb25zdHJ1Y3Rpb24gYmFzLWNhcmJvbmUgPw%3D%3D

La construction bas carbone soutient la création d’emplois verts

Un autre avantage de la construction bas carbone est qu’elle soutient la création d’emplois verts. En effet, cette nouvelle manière de bâtir exige de nouvelles compétences spécialisées dans divers domaines pour les travaux : 

  • Efficacité énergétique
  • Énergies renouvelables
  • Technologies durables

Ainsi, construire des ouvrages décarbonés permet de créer des emplois verts et de développer des activités économiques davantage responsables

À lire Voici la liste des déchets que vous devez absolument arrêter d’amener à la déchetterie !

Construction décarbonée : une meilleure image de marque

Pour les entreprises du bâtiment, l’engagement dans des pratiques de construction bas carbone contribue à soigner leur image de marque. En effet, cela montre qu’elles ont envie de lutter contre le réchauffement climatique et d’agir à leur niveau. 

Montrez que vous prenez vos responsabilités sociales et environnementales au sérieux, il n’y a rien de mieux pour attirer de nouveaux clients. À savoir que la clientèle fait de plus en plus attention à ces enjeux. 

Quels sont les matériaux de construction décarbonée ? 

Le premier matériau de construction décarbonée est le bois. Il est naturellement renouvelable et absorbe du CO2 durant toute sa croissance. 

 

À lire Jardin : tous les secrets pour devenir l’ami des oiseaux et les reconnaître facilement

Le bois est également léger et résistant. Son point fort est qu’il est facilement transformable. Vous pouvez l’utiliser pour la création de la structure, des murs, du toit et même des revêtements extérieurs. 

La terre crue est aussi un matériau de construction bas carbone. En effet, il est naturel, car il est uniquement composé d’argile, d’eau et de sable. Vous pouvez l’utiliser pour les planchers, les murs et le toit. 

La terre crue, en plus d’être résistante et peu coûteuse, offre de bonnes performances thermiques et acoustiques. Enfin, elle régule particulièrement bien l’humidité à l’intérieur des bâtiments. 

Dans les matériaux de construction bas carbone, nous retrouvons aussi les matériaux recyclés. Ces derniers proviennent des ouvrages démolis ou d’autres sources et sont réutilisés pour de nouvelles constructions. Cela concerne les briques, le béton, les tuiles et le métal. 

Utiliser des matériaux de construction recyclés aide à économiser des ressources naturelles ainsi qu’à diminuer la quantité de déchets jetés à la décharge. 

Enfin, les derniers matériaux de construction bas carbone sont ceux dits biosourcés. Ils proviennent de matières premières renouvelables, comme les plantes par exemple. Ils sont utiles pour l’isolation thermique, les toits et les murs

L’avantage est que leurs performances thermiques et acoustiques sont très bonnes. Les matériaux biosourcés fréquents sont le chanvre, la laine, la paille, le lin et le miscanthus.

4/5 - (24 votes)
  • Save

Partagez votre avis