Blog décoration et maison Ctendance

Bricolage

Pour préparer l’été, construisez votre propre pergola sans presque rien dépenser !

La belle saison s’installe progressivement. Rien ne vaut, sous un temps ensoleillé, s’installer en bordure d’une terrasse pour profiter de l’air, d’un babillement des oiseaux et ressentir la chaleur saisonnière tout en étant protégé des rayons ultraviolets. 

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Pour préparer l'été, construisez votre propre pergola sans presque rien dépenser !

Ces qualités ne sont pas aisément toutes réunies simultanément. Aménager un extérieur pour réunir toutes ces conditions peut vous demander de casser la tirelire et de puiser dans votre portefeuille de secours. Pourquoi dépenser plus quand on peut faire les choses soi-même ?

Pourquoi construire une pergola ?

Si vous ne savez pas ce qu’est une pergola, en quelques mots, une pergola est une construction ouverte, mais couverte. Aérée, elle permet de garder un accès direct sur le jardin. Elle peut être soit attenante à votre maison ou montée à proximité d’une autre installation comme une piscine creusée par exemple. 

Ce n’est pas un abri rudimentaire. Elle ne comporte pas de murs. On la retrouve généralement dans les zones ensoleillées bien qu’elle ne nécessite pas de remplir cette condition d’installation pour faire partie de votre jardin

À lire Allergies aux pollens : 5 plantes efficaces à cultiver pour réduire les symptômes

Une pergola peut donner une touche décorative supplémentaire à votre jardin en plus des qualités de protection qu’elle possède en cas de fortes averses ou d’exposition prolongée au soleil. Les plantes, spécifiquement les plantes grimpantes, adorent s’y loger. Lorsque c’est le cas, elles y grandissent et se propagent tout au long de la structure, de la toiture aux piquets. Elles peuvent ajouter un ombrage supplémentaire à celui déjà existant.

Le fait maison allège la facture

La pose d’une pergola peut vite faire grimper la facture. L’estimation du devis prendra en compte le matériau choisi, son coût sera proportionnellement calculé avec la surface qui sera à couvrir et la main d’œuvre employée pour recourir au montage de l’installation.

L’installation d’une pergola peut être réalisée par divers organismes : 

  • par un spécialiste en menuiserie, 
  • par une société proposant ce type d’aménagement, 
  • par un artisan.

Cela mène, de manière générale, à considérer que le service de pose d’une pergola soit facturé entre 200 et 600 euros. 

À lire Le guano : un engrais naturel pour booster la croissance et la robustesse de vos plantes

Si vous comptez construire votre pergola vous-même, cela suppose aux premiers abords que vous possédiez tout l’outillage nécessaire à cela : un marteau, un maillet, un tournevis, un mètre, une scie sauteuse, un foret à bois, etc. Tout l’outillage nécessaire devrait revenir à 500 euros si vous ne l’avez pas sous la main. Une solution de secours peut se présenter à vous, si vous avez des connaissances qui seraient des bricoleurs dans l’âme et posséderaient ces outils. 

Vous pouvez opter pour n’importe quel type de matériau pour construire une pergola vous-même si vous savez avoir les compétences pour la découpe et pour la pose. Néanmoins, il est recommandable de privilégier une pose faite maison avec du bois. Il reste le matériau naturel simple de malléabilité pour faire des installations personnalisées.

Les étapes pour construire une pergola 

Les étapes de construction de votre pergola ne divergent pas des étapes réalisées par une entreprise professionnelle. Ces étapes se divisent en plusieurs temps.

Préparer l’endroit qui accueillera la pergola

Établissez un plan sur papier avec les bonnes mesures de chaque élément et dessinez des démarcations au sol en guise de repères. Vous voulez que votre pergola soit solidement fixée. C’est pourquoi vous aurez à réaliser des fondations tenaces et inertes pour accueillir la fixation des poteaux.

À lire Comment repousser naturellement les limaces de votre potager ? Conseils et astuces

Nous pouvons vous recommander de mettre en place des socles en béton ou de couler du béton au niveau des poteaux lorsque la pergola est placée directement en terre. 

Préparer et s’occuper de la fixation des poteaux

Organisez les fondations de fixation des poteaux en plaçant des supports réglables. Par la suite, vous viendrez y fixer les piliers en bois à l’aide de longues vis et de boulons. 

Veillez à choisir un matériau noble qui sera plus résistant. Par exemple, on peut prendre le pin autoclave de classe 4. Il suit un procédé permettant de garantir sa durabilité et résister ainsi mieux aux agressions externes comme les champignons ou insectes. L’indication “classe 4” souligne que la qualité du bois lui permet d’entrer en contact avec de l’eau douce.

Positionner, cadrer et poser la toiture 

Alors, vous pouvez, une fois que vous avez pris vos dispositions pour que le cadrage des piquets constituant la base de la pergola soit bien agencé, optez pour la pose de plaques en polyester. Cela assurera que l’endroit soit étanche en cas de pluie tout en restant lumineux. Une alternative impliquerait de poser des planches de bois sur une moitié de surface et des lattes de l’autre côté. L’objectif sera d’ombrager et d’éclairer partiellement. Vous pouvez toujours opter pour une pergola adossée, cela vous prendra plus de temps à construire.

À lire 5 purins faciles à préparer pour protéger et nourrir vos plantes

Le paradis, c’est d’être assis à la terrasse un soir d’été et d’écouter le silence

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis