Blog décoration et maison Ctendance

Energie

Pompes à chaleur et nuisance sonore : nos solutions pour réduire le bruit et avoir une bonne insonorisation

Vous avez souvent entendu parler des nuisances sonores provoquées par les pompes à chaleur ? Aujourd’hui, nous vous expliquons comment en venir à bout. 

Amandin QG

Publié le

Pompes à chaleur et nuisance sonore : nos solutions pour réduire le bruit et avoir une bonne insonorisation

L’installation d’une pompe à chaleur est une solution particulièrement efficace pour réduire sa facture énergétique. De plus, ce genre d’équipement permet de consommer de façon plus responsable. Si elle est particulièrement efficace grâce à son utilisation d’une ressource illimitée, à savoir : l’air extérieur. Cette dernière possède aussi un inconvénient majeur, son niveau sonore élevé. Si vous êtes l’heureux propriétaire ou futur acquéreur d’une pompe à chaleur, nous vous expliquons comment réduire son impact sonore. 

Pompe à chaleur : les potentielles nuisances sonores 

Les pompes à chaleur sont connues pour leurs bruits fréquemment perturbateurs. Ce niveau sonore élevé est dû à plusieurs éléments, pour l’éviter, certaines recommandations et conseils existent. 

À lire Ces pièges communs à éviter lors de l’achat d’une pompe à chaleur !

Les raisons des nuisances sonores 

Les pompes à chaleur, notamment celles air/air et air/eau sont particulièrement bruyantes, par rapport aux pompes à chaleur géothermiques, bien plus silencieuses. 

Le bruit est causé par le fonctionnement de la pompe, et notamment par deux éléments, à savoir : 

  • le ventilateur : le bruit est causé par les pales tournantes, qui récupèrent l’air 
  • le compresseur : qui permet de générer de la chaleur 

Ces éléments sont indispensables, ce sont eux qui assurent le fonctionnement même de l’équipement. Mais, parfois, le bruit peut être amplifié par certains défauts. Il faut s’inquiéter dans certaines circonstances, notamment les sifflements aigus provenant de l’intérieur, ou ceux provenant de l’extérieur. Dans ces circonstances, vous devez appeler un spécialiste afin de faire contrôler votre équipement, ainsi que de le réparer, pour réduire le bruit

Les recommandations légales en matière de puissance sonore

Bien que la loi ne soit pas à même de régir l’installation ou le fonctionnement de ce genre d’équipement, vous devez tout de même prêter attention au bruit que votre pompe à chaleur dégage. En effet, celui-ci est susceptible de gêner le voisinage, et de vous exposer à des conflits, voire des poursuites judiciaires

À lire Quelle puissance de pompe à chaleur air eau pour 150 m² ?

Pour éviter ces situations délicates, vous devez apporter une certaine attention aux seuils sonores, ainsi : 

  • entre 7 heures du matin et 22 heures : 5 dB(A) de différence maximale entre l’ambiance sonore normale du quartier et le niveau sonore en fonctionnement
  • entre 22 heures et 7 heures du matin : 3 dB(A) selon le même fonctionnement.

Le respect de cela permet de réduire les conflits possibles. Lors de l’installation, il est nécessaire de bien choisir son professionnel pour éviter les arnaques.

Les solutions pour une bonne insonorisation 

Les solutions d’insonorisation ou de réduction des bruits permettent d’assurer la tranquillité du voisinage, mais également la vôtre. Pour cela, il existe des conseils en matière d’emplacement de votre équipement, ainsi que l’ajout de certains éléments pour réduire le niveau sonore.

Le choix de l’emplacement de la pompe à chaleur 

L’emplacement de la pompe à chaleur est particulièrement important. En effet, pour le bien de vos relations avec le voisinage, il est recommandé de placer votre équipement à minimum 20 mètres d’autres maisons

À lire Brico Dépôt : arrivage d’un tout nouveau modèle de pompe à chaleur qui va vous faire faire de grosses économies !

Mais, en plus de cela, vous devez la placer en hauteur, et dans une zone dégagée. Ce type d’emplacement est préférable à une installation dans un angle, contre un mur ou dans une cour fermée. En effet, tous ces lieux clos risquent d’augmenter le niveau sonore de la pompe, car le bruit rebondira sur les murs. 

L’emplacement ne réduit donc pas directement le niveau sonore, cependant il permet de diminuer les nuisances, que ce soit auprès de vos voisins ou de votre foyer. 

Les éléments à associer pour réduire le bruit 

Enfin, pour réduire le bruit, notamment si vous ne pouvez pas espacer l’emplacement de votre pompe à chaleur avec les habitations voisines ou avec votre propre maison, vous pouvez opter pour un caisson antibruit. Ce dernier permet, en effet, de réduire le niveau sonore des éléments de votre pompe, et ainsi diminuer les potentielles nuisances. 

Il est également possible d’installer sa pompe à chaleur sur un socle spécial, en caoutchouc, ayant la spécificité d’être anti-vibratoire.

À lire Comment l’entretien de votre pompe à chaleur peut réduire vos factures d’énergie ?

Pour encore plus réduire le bruit, vous pouvez opter pour la pose de matériaux isolants à proximité de votre équipement. Ces derniers, comme le liège ou encore le feutre, absorbent les bruits, et permettent d’augmenter votre confort sonore et celui de vos voisins.  

De nombreuses solutions sont donc possibles pour réduire l’impact sonore de votre pompe à chaleur, pour connaître la solution idéale selon vos attentes et vos possibilités, vous pouvez vous rapprocher de spécialistes, et choisir une pompe à chaleur qui, de base, est moins sonore que d’autres. 

Le silence est la sieste du bruit

  • Save

Partagez votre avis