Ctendance

Energie

Poêle à bois : Comment en fabriquer un portatif soi-même ? Réponse ici !

Les poêles à bois portatifs sont des appareils très utiles pour se réchauffer. Construisez le vôtre en suivant notre guide simple à suivre !

Amandin QG

Publié le

Mis à jour le

Lu 3458

Poêle à bois : Comment en fabriquer un portatif soi-même ? Réponse ici !

Un poêle à bois portable n’est rien de plus qu’une source de chaleur facile à transporter, car il est à la fois léger et compact. Il s’agit d’un type de poêle à bois idéal pour chauffer les habitations nomades telles que les bungalows et les caravanes. Si vous cherchez un appareil économique et pratique pour vous chauffer et cuisiner lors de vos déplacements en extérieur, il peut être intéressant d’opter pour ce dispositif relativement simple à construire soi-même.

Quels sont les avantages et les inconvénients liés à ce type de poêle à bois ?

Avant de se lancer dans la fabrication d’un modèle portatif, encore faut-il savoir s’il est adapté à ses besoins. En effet, ses caractéristiques le rendent fort appréciable dans certaines situations, mais il peut également disposer d’une utilité limitée en dehors de ces cas.

C’est le plus vieux poêle qui chauffe le plus fort.

Pourquoi fabriquer ou faire l’acquisition d’un poêle à bois portatif ?

Le poêle à bois portatif dispose d’avantages qui le rendent fort intéressant à posséder selon les activités que vous souhaitez entreprendre. Ces appareils peuvent être transportés facilement, ce qui est pratique si vous avez plusieurs maisons ou si vous avez l’intention de partir en vacances. 

Ils sont également moins chers que les poêles à bois fixes et peuvent être installés par vous-même. En outre, les poêles à bois portatifs sont relativement utiles en tant que chauffage d’appoint quand la température a tendance à diminuer.

Quelles sont les raisons qui font que ça n’est pas une solution adaptée à ses besoins ?

Les poêles à bois portatifs peuvent être pratiques, mais ils présentent par ailleurs quelques inconvénients. Tout d’abord, ils ne sont pas aussi efficaces que les poêles à bois fixes. En effet, ils ne peuvent pas être aussi bien isolés, ce qui signifie que plus de chaleur est perdue. 

A lire aussi  D'où proviennent les mauvaises odeurs lors d'une lessive et comment s'en débarrasser ?

De plus, ils doivent être réapprovisionnés plus souvent, car ils brûlent bien plus rapidement. Enfin, ils peuvent être plus difficiles à nettoyer et à entretenir.

Les étapes à suivre afin de fabriquer un poêle à bois portatif soi-même

Construire soi-même ce type d’appareil n’a rien de complexe, mais il est toujours bon de suivre quelques étapes clés pour s’assurer qu’il fonctionne correctement. Ainsi, vous devrez commencer par trouver un bidon ou un récipient en métal qui puisse contenir au moins trois litres de contenance. Vous pouvez donc utiliser un bidon de lessive, de jus ou même une poubelle en métal. Assurez-vous que le bidon est propre et sec avant de commencer.

Tracez ensuite deux cercles d’environ huit centimètres de diamètre sur le couvercle du bidon. Ces cercles serviront d’ouvertures pour faire entrer l’air et sont de ce fait cruciaux. Utilisez une perceuse ou un outil similaire pour percer des trous sur les deux cercles. Faites en sorte que ceux-ci soient assez grands, car l’air doit pouvoir circuler de façon convenable.

Retournez le bidon et tracez un troisième cercle de huit centimètres de diamètre également, situé à approximativement trois centimètres du fond du bidon. Ce troisième cercle servira d’ouverture pour charger les combustibles. Utilisez de nouveau la perceuse pour créer un trou sur ce troisième cercle. Veillez à ce que ce dernier soit suffisamment grand pour que les combustibles puissent être insérés sans encombre.

Préparez-vous à percer quatre nouveaux trous disposant du même diamètre que les précédents. Ceux-ci servent d’emplacements pour les jambes du poêle. Coupez quatre morceaux de tige métallique d’une trentaine de centimètres de long, qui seront ainsi ces fameuses jambes. Positionnez-les dans les emplacements préalablement créés. Il ne vous reste alors plus qu’à placer votre appareil sur une surface stable et de l’allumer. Prenez cependant garde à le tenir éloigné de toute source inflammable ou combustible.

A lire aussi  Pompe à chaleur : comment bien choisir son professionnel ? Suivez notre guide ! 

Notez qu’il est important de nettoyer régulièrement un poêle à bois portatif pour qu’il continue de fonctionner correctement. Ainsi, il est conseillé de le nettoyer après chaque utilisation : retirez toutes les cendres à l’aide d’une brosse ou d’un aspirateur, puis frottez l’intérieur avec un chiffon humide. Vérifiez alors les conduits d’aération et assurez-vous qu’ils ne sont pas bloqués par des cendres ou diverses particules. Si ces derniers sont effectivement obstrués, passez un coup de brosse ou soufflez-les avec un compresseur d’air.

Si vous ne les nettoyez pas correctement, les cendres peuvent s’accumuler et obstruer les conduits d’aération, ce qui peut entraîner une mauvaise combustion des matériaux et une surchauffe de l’appareil. Cela est particulièrement dangereux, car vous risquez notamment de provoquer des incendies.

Partagez votre avis