Jardin

Les erreurs à éviter lorsque vous arrosez les plantes de votre jardin en printemps 

Vous arrosez vos extérieurs au printemps ? Il y a des erreurs que vous ne devez pas commettre ! 

Dorine Alanoix

Publié le

Les erreurs à éviter lorsque vous arrosez les plantes de votre jardin en printemps 

Vous avez sûrement chez vous un jardin dont vous êtes fier. Le printemps venu, les températures augmentent. Il devient alors nécessaire d’effectuer un arrosage régulier pour entretenir vos plantes, vos fleurs ou votre pelouse. Néanmoins, vous commettez peut-être sans le savoir des erreurs qui peuvent avoir de multiples conséquences négatives. Apprenez ici quelles sont les erreurs à éviter lorsque vous arrosez les plantes de votre jardin au printemps. 

Pourquoi faut-il faire attention en arrosant ses plantes ?

Une plante a besoin d’eau, et vous faites particulièrement attention à lui fournir ce dont elle a besoin. C’est très bien. Cependant, il faut être attentif à bien s’y prendre lors de l’arrosage quotidien de ses extérieurs. En effet, vous pouvez sans en avoir conscience gaspiller de l’eau. Les conséquences négatives sont multiples : 

  • Cela se ressent sur votre budget
  • Cela ne rend pas service à la planète
  • Cela peut porter préjudice aux plantes elles-mêmes

L’eau est une ressource qui n’est pas gratuite et, comme c’est le cas pour l’électricité, son prix a tendance à augmenter en période d’inflation. Pour faire du bien à votre budget, vous devez donc être attentif à votre consommation

À lire Voici une liste des 6 plantes répulsives pour se débarrasser des pucerons de manière naturelle

De même, il s’agit d’une ressource devenue très précieuse aujourd’hui. On la qualifie d’ailleurs parfois d’or bleu. En période de sécheresse, la situation peut vite devenir compliquée. Pour éviter au maximum de connaître une pénurie, chacun doit faire des efforts sur sa consommation, et cela passe par un arrosage responsable.

Par ailleurs, si vous les arrosez mal, par exemple, à la mauvaise période de la journée, vos plantes risquent de dépérir

Quand et comment doit se faire l’arrosage de votre jardin au printemps ?

Pour éviter les erreurs, c’est simple : il suffit de savoir bien s’y prendre en matière d’arrosage. 

À quelle fréquence doit-il se faire ?

C’est la question principale qui vous vient probablement à l’esprit : à quelle fréquence est-il nécessaire d’arroser son jardin ? Il est très important de fournir assez d’eau aux végétaux pour que leur croissance soit optimale. Sachez tout d’abord qu’il vaut mieux le faire abondamment plutôt que fréquemment. Concrètement, au printemps, contentez-vous d’un long arrosage une ou deux fois par semaine. Des plantes arrosées au quotidien, mais avec trop peu d’eau, risquent de dépérir. 

À lire Certaines pièces de votre maison sont trop humides ? Voici les plantes que vous pouvez installer pour absorber l’humidité 

Lorsque viendra l’été, il faudra donner de l’eau aux plantes plus régulièrement. Inopinément, en période de sécheresse, sachez que certaines communes mettent en place l’interdiction d’arroser ses extérieurs. 

Les plantes en pot ont des besoins particuliers. Vous devez y être attentif, car elles sont plus soumises à la sécheresse et à la pourriture que les autres. 

Comment devez-vous vous y prendre ? 

Pour que les plantes ne se dessèchent pas ou pourrissent, vous devez être prudent. Évitez absolument d’utiliser de l’eau contenant du calcaire. Celle-ci leur fera plus de mal que de bien. 

Se procurer un récupérateur d’eau de pluie peut être très judicieux. Tout d’abord, cela vous permettra d’économiser en faisant un investissement moindre. La plupart se trouvent à des tarifs raisonnables. Vous n’aurez plus besoin d’ouvrir votre robinet pour arroser votre pelouse. De plus, l’eau de pluie leur conviendra tout particulièrement. 

À lire Ces plantes sont super faciles à faire pousser ! Il vous suffit simplement d’avoir un pépin ou un noyau

Ce qu’il faut savoir sur les plantes pour ne pas commettre d’erreurs

Il est important de vous renseigner sur les besoins spécifiques des plantes que vous avez chez vous. Certaines doivent être arrosées plus souvent que d’autres. Si elles se situent sur le même massif, cela va rapidement devenir problématique. Avoir les informations à disposition avant de les planter peut ainsi vous éviter des pertes plus tard.

Lorsqu’une plante a soif, la terre qui l’entoure est sèche. Si elle est humide, reportez l’arrosage prévu à plus tard. C’est surtout vrai pour les plantes en pot, mais celles se situant dans le sol peuvent aussi être concernées.

Inversement, si l’arrosage est trop important, des signes que la plante est en train de dépérir apparaissent. Sa tige jaunit et elle perd ses feuilles. Quant à la texture du sol, elle devient spongieuse. Vous ne devez surtout pas couper les feuilles jaunies, car elles sont indispensables dans le processus d’évaporation de l’eau. 

En pensant l’aider à aller mieux, vous risqueriez en fait de la faire dépérir encore plus vite. Ceci n’est bien sûr pas l’objectif recherché : par conséquent, soyez attentif à ce que vous faites. Si vous avez pensé à bien protéger vos plantes grasses cet hiver, elles n’auront pas besoin de beaucoup d’eau pour la suite.

À lire Cet allié pour la santé du jardin va vous étonner ! Voici 9 façons différentes de l’utiliser

Faire prospérer son jardin, c’est possible avec un bon arrosage

Partagez votre avis