Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Le prix des pellets risque-t-il d’exploser dans les prochaines semaines ? Voici les prévisions

Si vous avez besoin de vous chauffer avec des pellets, leur prix risque d’exploser !

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Le prix des pellets risque-t-il d'exploser dans les prochaines semaines ? Voici les prévisions

Depuis quelque temps, les personnes ayant besoin de pellets, aussi appelés granulés de bois pour se chauffer, se rendent compte d’une donnée assez désagréable. En effet, il s’agit d’une source très importante de chauffage pour un grand nombre de Français.e et les prix ne font qu’augmenter ! Les stocks fondent très rapidement et les prix augmentent ainsi plus vite. On vous explique dans cet article pourquoi il y a cette explosion des prix du pellet, mais également quelles sont les différentes prévisions pour les semaines à venir. 

La problématique du pellet pour la prochaine saison 

L’hiver 2023-2024 va être tout particulièrement compliqué pour les consommateurs de poêles à granulés de bois. Les pellets se font de plus en plus rares et deviennent de plus en plus chers. 

L’augmentation impressionnante des prix des granulés de bois 

La tonne de pellets a pratiquement triplé au cours de l’année avec un prix qui est passé de deux cent soixante-dix euros à sept cent cinquante euros. L’association nationale des professionnels du chauffage aux granulés de bois, Propellet indique que nous ne nous trouvons pas aujourd’hui dans une situation de pénurie de pellets, mais davantage dans un contexte de risque de tension. C’est donc quelque chose à regarder de très près, car on peut se demander ce qu’il faut craindre au cours de cet hiver. 

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

L’explosion des prix

Le prix des pellets actuel fait polémique. L’explosion du prix des pellets est tout particulièrement impressionnante avec une augmentation de la valeur par tonne de plus de 100 % depuis l’année 2021. Néanmoins, son coût reste plus bas que celui des autres énergies et notamment l’énergie dont le coût a nettement augmenté. Cela a donc un impact sur le processus de fabrication et de distribution avec le coût du transport et du stockage. Le pellet peut en conséquence coûter jusqu’à 850 euros la tonne pour treize euros le sac de 15 kg. Le chauffage hivernal est en conséquence de plus en plus cher avec le prix, en plus, des poêles et des chaudières qui augmente. 

Pourquoi manque-t-on de pellets ? 

Tous les pellets qui ont été commandés cette année datent de la production de 2022. En effet, les stocks qui restent ne sont que ceux qui datent de cette année-là et aucun pellet ne vient d’être produit. Les professionnels de ce milieu expliquent la problématique par le fait que les personnes demandent toujours les granulés de bois ou pellets bien après la période lors de laquelle elle est nécessaire. 

  • Save

Les personnes se préparent cette année de manière très avancée par rapport aux années précédentes et cela représente un problème pour l’industrie du pellet. Parce qu’elle n’a pas le temps de trouver ses marques, mais aussi d’augmenter sa capacité de production. Il y a donc un problème dans le rapport de l’offre et de la demande avec une offre plus limitée que la demande. Il y a aussi un autre facteur qui joue dans la balance. 

À lire Hausse des tarifs du gaz chez ENGIE : vers une flambée des factures dès l’été 2024

De nouveaux acheteurs arrivent assez fréquemment sur le marché, car les installations sont subventionnées et en conséquence, elle se développe tout particulièrement rapidement, mais la production de combustible ne peut pas suivre ce rythme très soutenu. Face à ce problème, certains magasins sont obligés de limiter les ventes quand les stocks s’épuisent. 

Quelle attitude adopter face à ce problème ? 

On vous explique ce qui peut être fait par chaque consommateur de pellets pour lutter contre cette pénurie. 

Que peut-on prévoir ? 

Il est compliqué de prévoir des choses, car les commerçants n’ont pas de visibilité sur les prix, la date ou le volume du marché des granulés de bois ou pellets. 

Combien de temps va durer ce problème ? 

Cette “pénurie” de pellets se situe en moyenne entre -5 et -15 % en termes de déficit d’approvisionnement. Ce grand écart entre ces deux nombres dépend de la météo de cet hiver est donc de savoir si l’hiver sera froid ou plutôt doux. Il existe une seule solution pour lutter contre ce fléau qui est d’importer des granulés de bois. 

À lire TotalEnergies : TVA offerte sur l’achat de bois de chauffage et de pellets premium jusqu’au 22 avril

La solution de l’importation 

Il existe une seule solution pour lutter contre ce fléau : c’est l’importation des granulés de bois. Malheureusement, les autres pays sont, eux aussi, touchés par ce problème de prix des pellets. Pour que la production soit française, il est prévu d’en produire plus d’un million de tonnes supplémentaires entre les années 2021 et 2024 et de faire doubler la production d’ici à 2028.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis