Impatiens : une plante facile à cultiver

Impatiens Plantes
L’impatiens est une plante qui se cultive aussi facilement au jardin qu’à l’intérieur, ce qui est assez rare. De plus, elle fleurit quasiment toute l’année.

Au jardin

Vendues quelquefois sous le nom de balsamine, on trouve ces plantes dès que les derniers risques de gel sont écartés.

Les impatiens, commercialisées sous forme de graines à semer en mars ou de plants en godets (toute l'année, dans les magasins de plantes d'intérieur), sont de précieuses plantes pour fleurir les emplacements ombragés du jardin. Plantez-les comme couvre-sol au pied des arbustes en massifs, en terrain humifère et frais. Arrosez chaque jour en début ou en fin de journée durant la saison sèche : les impatiens apprécient l'eau et fleuriront sans discontinuer si elles n'en manquent pas.

Il en existe des variétés à fleurs blanches, roses, rouges, orange et multicolores ; en pleine terre, elles atteignent 30 à 40 cm selon la luminosité. En octobre, lorsque vous nettoierez les massifs défleuris, gardez-en quelques pieds : empotez-les et placez-les à l'intérieur dans une pièce très claire, à l'abri des rayons du soleil.

Impatiens Fleurs
© istock

À l'intérieur

On cultive l'impatiens comme une plante annuelle. Laissée en pleine terre, elle ne résisterait pas au froid sous nos climats. Rentrez-la avant les premiers gels qui la détruiraient. Elle reprendra bien vite sa floraison. Durant l'hiver, soyez avare en eau : laissez sécher un peu le compost avant de réarroser.

Si votre impatiens a tendance à faire de longues tiges grêles, n'hésitez pas, au printemps, à la tailler à 10 cm du pot. De croissance rapide, elle sera plus fournie et plus fleurie ensuite.

Chaque tige taillée peut produire une nouvelle plante : placez-la dans un verre d'eau, vous verrez très vite apparaître des racines. Rempotez alors dans du terreau sans briser les jeunes racines. Lorsque vos boutures auront repris, pincez le haut des tiges, les plantes se ramifieront.
Durant l'hiver, conservez les potées d'impatiens à 10°C au minimum, dans une pièce très claire. Ne placez jamais les impatiens en plein soleil et surveillez leur santé : si vous constatez la présence de mouches blanches ou de pucerons, isolez les plantes atteintes pour qu'elles ne contaminent pas les autres, et traitez rapidement avec un insecticide approprié.

À lire aussi : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.