Culture des endives en cave : comment faire ?

Cultiver Endives En Cave
Faciles à obtenir, surtout depuis la création de variétés « pommant seules », c’est à dire se formant à l’air libre et n’ayant pas besoin d’être recouvertes de terre, les endives fournissent en abondance des salades croquantes à souhait. À moins que vous ne les préfériez cuites !

Béni soit le jardinier belge qui mit au point les « witloof » (feuilles blanches), rapidement devenue populaires chez nous sous le nom d'endives ou chicons, selon les régions !

  • Si vous voulez vous consacrer à cette culture (facile), demandez bien, lors de l'achat, des semences de la variété de chicorée adaptée. Parmi les endives proprement dites, vous aurez désormais le choix entre les formes traditionnelles, pommant sous terre, et les formes modernes, pommant seules. Il est vrai que les premières donnent des pommes plus serrées, mais les secondes, outre qu'elles restent plus propres, sont bien plus faciles à mettre en œuvre pour l'amateur.
  • La culture commence, naturellement, par le semis, Que vous effectuerez en mai-juin en bonne terre profonde, anciennement fumée. Evitez les terres caillouteuses et les apports récents de compost, qui donnent des racines fourchues : celles-ci n'ont pas d'incidence sur la qualité des chicons, mais s'avèrent difficiles à mettre en place, car elles se rangent mal.
  • Les plants sont éclaircis ou repiqués (très jeunes) à 30 cm d'écart environ. La préparation des endives proprement dites démarrera à partir de novembre et durera jusqu'en mars. Il vous suffira d'arracher les plants, pour les mettre en cave, au fur et à mesure de vos besoins, plutôt que de tout arracher d'un coup.
  • Fauchez les feuilles du rang choisi, pour faciliter l'arrachage. Pour celui-ci, travaillez à la fourche à bêcher. Vous éliminerez d'emblée les racines les plus rachitiques ou mal formées, ainsi que celles présentant des galeries de la redoutable « mouche » (on les repère aisément). A partir de là, il vous suffira d'un lieu aéré, frais, hors-gel (10 à 13 degrés sont parfaits) pour démarrer la culture, et d'environ quatre à six semaines de patience pour la première récolte.
Endives Culture
© istock

Comment cultiver les endives en cave en 7 étapes faciles

  1. Coupez le feuillage, pas à l'horizontale, mais en pivot très court. Vous serez ainsi assuré d'éliminer les risques d'infestation secondaire par la mouche. Épointez également les racines sur quelques centimètres.
  2. Disposez les racines dans une caisse profonde ou un grand conteneur. Avec les variétés pommant seules, le collet peut juste affleurer ou même dépasser. Comblez avec un mélange léger et frais.
  3. Laissez le tout reposer quelques jours au bout desquels vous vérifierez l'humidité moyenne du tout, qui doit être à peine frais. Laissez sécher s'il est trop mouillé, ou corrigez s'il est trop sec.
  4. Quand l'équilibre est atteint, placez la culture à l'obscurité, dans une cave, par exemple, A défaut, couvrez-la d'un carton, ou d'un sac en plastique opaque, assez grand pour laisser la base aérée.
  5. Une fois les chicons bien formés, c'est à dire après quatre à six semaines, vous pouvez les récolter. Ne les laissez pas trop attendre sur pied, l'étiolement favorisant, à terme, les pourritures.
  6. Détachez-les en maintenant la racine et en les tournant d'un coup sec. Ne récoltez que les endives que vous pourrez consommer dans les jours qui viennent, elles ne se conserveront pas très longtemps.
  7. « Parez » les souches à la serpette ou au couteau après la première récolte, mais ne les jetez pas : les pousses latérales donneront rapidement des « endivettes » plus petites, certes, mais savoureuses.
Culture Endives Cave
© istock

Autres délicates

Avant les endives, on blanchissait la chicorée sauvage, pour obtenir de la « barbe-de- Capucin ». Vous pouvez la cultiver en tranchée, couverte d'une planche en automne. Le crambé, ou chou marin pousse sur nos plages de galets. La culture au jardin de cette vivace est simple. Couvrez-la, dès ce mois-ci, d'un pot renversé, pour consommer les pousses, braisées, en mars.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.