Quel est le prix d’un DPE ?

Dpe
Le diagnostic de performance énergétique ou DPE est obligatoire pour mettre votre habitation en vente ou en location. Il permet de transmettre à l’acquéreur ou au locataire des informations importantes sur le bien qui les intéresse et notamment sur la consommation d’énergie et sur l’émission de gaz à effet de serre. Quelques questions peuvent alors se poser sur le coût qu’engendre l’étiquette énergétique.

Les enjeux du DPE

Le DPE a vu le jour afin de faire le point sur l’habitat et son influence sur l’urgence environnementale. Il permet en effet d’avoir une mesure précise des émissions de gaz à effet de serre, mais également de la consommation énergétique du logement. C’est une manière de responsabiliser, mais également d’informer les particuliers sur ces problématiques.

Il fait partie aussi d’une démarche globale, destinée à renforcer la clarté des informations transmises, avant de signer un contrat de location ou de vente. L’étiquette énergétique offre ainsi à l’acheteur ou au locataire, la possibilité de se projeter concernant les dépenses en énergie auxquelles il devra faire face.

À savoir : le DPE est opposable depuis 2021, cela signifie en clair que le locataire ou l’acquéreur a la possibilité de se retourner contre le propriétaire si la consommation énergétique n’a aucune commune mesure avec le classement obtenu lors du diagnostic.

Quel est le prix moyen du DPE ?

La réalisation du DPE est obligatoire si vous souhaitez vendre ou louer un bien immobilier. Vous l’obtiendrez en faisant appel à un diagnostiqueur immobilier certifié.

Le prix de ce diagnostic étant fixé librement, il peut changer d’un professionnel à l’autre, en effet il n’est pas réglementé.

Pour savoir si le coût demandé par ce professionnel est situé dans la moyenne acceptable, il faut le comparer avec les tarifs transmis par l’ADEME, l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie. Elle détermine ce dernier dans une fourchette comprise de 10 à 250 euros.

À savoir : avant de confier cette réalisation au diagnostiqueur, il est préférable de faire établir un devis auprès de trois professionnels afin de comparer. Il faut savoir que les prix varient en fonction de la superficie du logement en question, voici quelques fourchettes de prix à titre indicatif :

  • Pour un studio, le prix est compris dans une fourchette de 80 euros à 110 euros avec une moyenne de 95 euros.
  • Pour un appartement de 2 pièces, le prix est compris dans une fourchette de 110 euros à 130 euros avec une moyenne de 120 euros.
  • Pour un appartement de 4 pièces, le prix est compris dans une fourchette de 110 euros à 150 euros avec une moyenne de 130 euros.
  • Pour une maison de 3 pièces, le prix est compris dans une fourchette de 110 euros à 150 euros avec une moyenne de 130 euros.
  • Pour une maison de 5 pièces, le prix est compris dans une fourchette de 110 euros à 160 euros avec une moyenne de 135 euros.

Ces tarifs sont TTC et ils proviennent de données, tirées de divers sites Internet sur la construction.

Si ce diagnostic est bien détaillé et peut aider le propriétaire à améliorer son habitat et son confort, il a un coût compris généralement dans les faits, entre 80 et 160 euros.

Paiement Du Dpe
© istock

Quels critères influencent le coût d’un DPE ?

Vous l’avez bien compris, les diagnostiqueurs disposent d’une certaine liberté pour fixer leurs prix. Il n’en reste pas moins vrai que certains éléments ont une influence sur celui-ci, c’est le cas de ces derniers :

  • Le type de logement : appartement, maison, studio ;
  • La superficie de ce dernier ;
  • Le temps passé sur place pour relever les informations ;
  • La distance parcourue par le technicien pour venir chez vous, équivalent aux frais de déplacement ;
  • La densité des diagnostiqueurs dans la région où se trouve le bien.

Il est impératif que le diagnostiqueur soit certifié par le COFRAC. Si le prix demandé est beaucoup plus bas que la moyenne, cela peut signifier que le professionnel ne dispose pas de cet agrément ou n’a pas les compétences requises. Vérifiez-le dans l’annuaire des diagnostiqueurs qui a été établi par le gouvernement.

Pouvez-vous bénéficier d’aides pour régler votre DPE ?

C’est une possibilité dans un seul cas cependant : quand vous demandez un DPE hors de la période où il n’est pas obligatoire. Par exemple, avant d’envisager des travaux en vue d’améliorer les performances énergétiques de votre bien. Vous bénéficiez alors du crédit d’impôt pour la transition énergétique. Cela vous aide à financer ce diagnostic.

Bon à savoir : il faut cependant que votre maison ou votre appartement soit votre résidence principale et que la construction date de plus de 2 ans.

À lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. - * Champs obligatoires

Ce site utilise des cookies afin de vous offrir la meilleure expérience utilisateur possible, de mesurer l'audience et de vous proposer des publicités en lien avec vos centres d'intérêt. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité.