Blog décoration et maison Ctendance

Immobilier

Homestaging, rénovation… pensez à votre assurance habitation !

Il existe de multiples raisons pour lesquelles on peut souhaiter entreprendre des travaux chez soi.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Mis à jour le

Homestaging, rénovation… pensez à votre assurance habitation !

Cela peut être dans le cadre d’une vente afin de faciliter la cession de son bien. C’est d’ailleurs dans ce but que s’est développé le concept de homestaging. Cela peut également être tout simplement pour effectuer des rénovations. Dans tous les cas, il y a un élément à ne surtout pas négliger : l’assurance habitation. Elle vous sera très utile si un incident se produit pendant les travaux. Toutes les informations à ce sujet vous seront données ici. 

Qu’est-ce qu’une assurance habitation ?

Avant tout, il est important de savoir précisément ce qu’est une assurance habitation.

Comment se définit une assurance habitation ? 

Il existe plusieurs assurances particulièrement utiles dans la vie quotidienne. L’assurance habitation est l’une d’entre elles. Concrètement, elle permet à la personne y ayant souscrit d’être indemnisée en cas de sinistre causant des dommages dans le logement. Si vous n’en possédez pas, vous pouvez souscrire votre assurance avec Cardif en ligne.

À lire Portail battant ou coulissant : quel type convient le mieux pour sécuriser votre maison ?

L’obligation d’assurer son logement dépend du statut de la personne qui l’occupe. Si vous êtes propriétaire d’une maison individuelle, vous n’êtes pas  tenu de le faire, même si c’est très recommandé. En effet, en cas de dommage, vous devrez régler vous-même les frais liés au sinistre. 

Concernant les copropriétaires et les locataires, la situation n’est pas la même. Si vous êtes dans cette situation, vous n’aurez pas le choix : l’assurance habitation sera obligatoire pour vous. Un locataire doit fournir un justificatif à son bailleur pour être en règle. 

Comment souscrire un contrat d’assurance habitation ? 

L’assurance habitation : pourquoi y souscrire ? Il existe de nombreuses offres qu’il est parfois difficile de départager. Pour y parvenir, vous devez en premier lieu identifier explicitement vos besoins. Certains contrats proposent le minimum légal mais d’autres offrent plus d’options de couverture. Bien sûr, votre choix dépendra de votre budget. Les contrats les plus complets coûtent logiquement plus cher. 

Une fois ces éléments bien en tête, vous devez effectuer une comparaison des différentes garanties . Cela vous aidera à sélectionner le contrat qui correspond le mieux à votre situation . Certaines assurances, comme Cardif, disposent d’un site internet précisant leurs garanties ainsi que leurs tarifs. C’est ainsi très pratique pour avoir une bonne vue d’ensemble des garanties et services proposés. 

À lire Maisons en carton : une alternative écolo qui conquiert le marché de l’immobilier français ?

Que couvre une assurance habitation en cas de rénovations ou de homestaging ? 

Lorsque l’on veut entreprendre des travaux ou du homestaging chez soi, on s’expose à certains risques. Un accident est vite arrivé, ce qui peut causer un ou plusieurs sinistres dans le logement.

Quels sont les sinistres couverts ? 

Ne pensez pas que, parce que vous n’allez réaliser que quelques travaux chez vous, vous êtes à l’abri d’un incident. Le homestaging n’est pas épargné par les sinistres. Pour rappel, il s’agit d’un concept visant à rendre son bien plus attractif en effectuant quelques changements chez soi. Cela peut être pour le vendre plus facilement ou pour le rendre plus en accord avec son mode de vie.

Des travaux, même minimes, restent des travaux. C’est là qu’ intervient l’assurance habitation. Si vous êtes propriétaire de votre logement, vous pouvez vous rapprocher de votre assurance afin de savoir quels sinistres sont couverts exactement.

En théorie, la garantie responsabilité civile de l’assurance couvre les éventuels dommages que vos travaux pourraient infliger à autrui. C’est, par exemple, le cas de fissures qui apparaîtraient sur le mur de votre voisin. Pour les sinistres causés chez vous, c’est la garantie dommages qui intervient. Cela peut concerner un incendie, ou bien des dégâts causés par les eaux. 

À lire Comment choisir la meilleure assurance habitation ? Critères clés pour une protection sur mesure

Une possibilité s’offre à vous si vous vous apercevez que vos travaux s’accompagnent de risques non couverts par votre contrat. Il est judicieux de demander une extension de garantie, qui couvrira des risques supplémentaires.

Quels sinistres ne sont pas couverts ? 

Vous devez être attentif à ce qui est indiqué dans votre contrat, car tous les sinistres ne sont pas couverts. Par exemple, cela peut être le cas des rénovations qui nécessitent une autorisation administrative, comme le permis de construire. Les appareils sanitaires endommagés peuvent aussi ne pas être couverts. 

Faut-il modifier son assurance habitation après des travaux ? 

Une fois que vous avez effectué vos travaux, vous pourriez avoir besoin de vous rapprocher de votre assurance afin de faire le point. Cela concerne surtout les rénovations importantes. L’ajout d’une pièce ou l’installation de gros équipements peuvent être concernés. 

Par conséquent, il se peut que votre contrat ne corresponde plus à votre logement. Il est donc indispensable de passer en revue les garanties. Le tarif de votre assurance habitation sera susceptible d’augmenter si la superficie de votre domicile a été agrandie. 

À lire Comment ce simple document obligatoire peut compromettre la vente de votre propriété ?

Pour déclarer ces changements, vous devez prévenir votre assureur au maximum quinze jours après la fin des travaux. Il se peut qu’il refuse d’inclure les nouveaux risques dans le contrat, ce qui mènera donc à sa résiliation. Il a également la possibilité de vous proposer un nouveau tarif.

Assurer son habitation, c’est éviter une potentielle catastrophe

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis