Blog décoration et maison Ctendance

Plantes d’intérieur

L’hiver menace vos plantes d’intérieur ? Assurez leur survie avec ces astuces infaillibles !

Garder ses plantes d'intérieur en plein essor pendant les mois les plus froids, sombres et secs, peut être difficile pour quelqu’un qui n’a pas la main verte. Fort heureusement, ce n’est pas perdu pour autant.

Dorine Alanoix

Publié le

L’hiver n’est pas synonyme de repos pour un jardinier, car même en cette période, il est crucial de prendre soin de ses plantes d’intérieur. Afin de profiter des belles couleurs durant le printemps, voici quelques techniques très simples pour prendre soin de vos amis verts d’intérieur.

Une saison délicate pour les plantes d’intérieur

L’hiver arrive, apportant avec lui son lot de défis pour les amateurs de plantes d’intérieur. Entre les jours plus cours, les températures qui baissent et les chauffages qui fonctionnent à plein régime, la santé des végétaux se retrouve impactée.

Bien qu’il soit nécessaire d’assurer une stratégie d’entretien appropriée, il est à noter que vos plantes ont des besoins nettement moindres de mi-octobre à fin février. Le jardinier doit ainsi maitriser son arrosage pour qu’il soit suffisant et fréquent durant cette saison.

À lire Voici la plante à mettre au pied de vos rosiers pour les embellir cet été

Comment prendre soin de ses plantes ?

De nombreuses stratégies sont envisageables pour bien entretenir vos plantes durant leur phase de repos végétatif :

  • L’arrosage : veillez à installer un bon système de drainage pour éviter la rétention d’eau. Laissez le substrat sécher partiellement entre les arrosages et n’arrosez que le dessus du support de culture afin de limiter les risques de dommages irréversibles.
  • La température : la majorité des plantes préfèrent des températures entre 15 et 24 °C. Des dispositifs de chauffage sont disponibles pour maintenir l’intérieur à cette plage de température, mais il faut éviter de placer ses plantes devant un appareil qui fonctionne à plein régime ou une fenêtre.
  • L’hygrométrie : l’air sec peut être fatal pour vos plantes. Utilisez donc un humidificateur ou un plateau d’eau pour augmenter l’humidité ambiante.
  • La lumière : bien qu’une orientation des fenêtres au sud puisse être la meilleure exposition à la lumière naturelle, vous pouvez utiliser des lampes de culture à spectre complet pour obtenir le même résultat.
  • La prévention des problèmes : profitez de la saison hivernale pour inspecter vos feuilles mortes ou malades et de vous assurer qu’il n’y a pas de parasites, car les végétaux sont plus sensibles aux infestations lorsqu’ils sont confinés dans un espace souvent chauffé. Cela inclut aussi le dépoussiérage des feuilles à l’aide d’un chiffon doux et humide.
  • Le groupement des végétaux : en plus de l’aspect esthétique, cela favorise un microclimat plus humide qui fera le plus grand bien à vos plantes.
  • La surélévation des pots : ce faisant, vous offrez un confort thermique aux racines, en plus de pouvoir déplacer vos plantes plus facilement et de protéger votre revêtement de sol.
  • La rotation des pots : pivoter les pots d’un quart de tour garantit que vos plantes ne deviennent pas bancales à force de se pencher vers l’unique source de lumière à leur disposition (chaque partie de la plante reçoit sa part de lumière).

Vous l’aurez compris, prendre soin de vos plantes d’intérieur est une question de patience et de discipline.

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis