Blog décoration et maison Ctendance

chauffage

Hausse ou baisse du bois de chauffage en 2023 ?

Découvrez dans cet article si le prix du bois de chauffage va augmenter cette année. Nous vous donnons également des conseils pour limiter la hausse de votre facture.

Amandin Quella-Guyot

Publié le

Hausse ou baisse du bois de chauffage en 2023

En ce début d’année 2023, le prix de l’énergie ne cesse d’augmenter. Que ce soit pour le gaz, le fioul et l’électricité, les factures gonflent sans cesse. Cela incite de nombreux consommateurs à changer d’énergie pour chauffer leur logement, en privilégiant les plus abordables. Ainsi, le bois de chauffage devient de plus en plus demandé. Mais, cette importante demande crée des pénuries que les professionnels du secteur constatent sans moyens d’action. Ce manque va forcément se répercuter sur les tarifs et présage une forte hausse. Voici toutes les informations à ce sujet, ainsi que des conseils pour chauffer plus économiquement son habitat.

Une variation du prix du bois de chauffage, dépendant de plusieurs critères

Inévitablement, lorsque la demande devient trop forte et l’offre trop faible, en l’occurrence, le prix augmente. On appelle ce phénomène “la loi de l’offre et de la demande”. Mais, outre ce principe, les pénuries engendrées par une trop forte convoitise participent, elles aussi, à la hausse tarifaire.

Rappelons d’abord que différents facteurs sont à l’origine de l’évolution des prix. Nous avons déjà abordé la demande et les pénuries, mais ce ne sont pas les seuls. Pour commencer, on retrouve l’augmentation des taxes et des impôts. Lorsque les entreprises sont taxées par le gouvernement, elles doivent ajuster leurs prix pour garder une certaine rentabilité avec des marges. Ensuite, il y a de nombreux frais, comme ceux liés à l’entreposage ou au transport. Ces derniers peuvent influer sur les prix, avec l’augmentation du prix du carburant notamment. On pense aussi au prix de l’électricité, qui augmente les charges des entreprises.

À lire Comment économiser jusqu’à 83 euros sur votre facture de gaz ?

Puis, il a, par ailleurs, des facteurs moins évidents, comme la proximité géographique avec les massifs forestiers. En effet, si votre résidence se trouve en Dordogne, vous paierez sûrement moins cher que si vous viviez à Paris. Forcément, le transport est moins coûteux.

Ainsi, le coût de ce type de chauffage est variable et est influencé par de nombreux facteurs extérieurs. Sans oublier que l’inflation globale que nous subissons actuellement influe sur chacun de ces critères. Alors si vous n’avez pas le droit aux aides de l’État pour le bois de chauffage, vous avez dû voir votre facture augmentée.

Les raisons de la hausse des prix en 2023

La hausse des tarifs en cette nouvelle année est liée à différents facteurs, autres que ceux des variations classiques connues chaque année. 

L’effet domino

Le carburant et l’électricité ne cessent d’augmenter. Donc, les consommateurs se dirigent vers le bois de chauffage pour payer moins cher. Mais, pour produire plus, les entreprises ont besoin d’encore plus d’électricité sur les sites, et davantage de carburant pour acheminer les livraisons. C’est un véritable effet domino qui s’intensifie de semaine en semaine. 

Les conséquences de la guerre ukrainienne 

Ce conflit actuel, bien qu’assez loin géographiquement, à une grande influence sur le bois de chauffage. En réalité, les combustibles provenant de Biélorussie, de Russie et d’Ukraine ne sont plus accessibles à cause de la guerre. Cela représente un dixième de combustibles de bois en moins sur le marché mondial. Puisque la demande ne s’affaiblit pas, les prix sont enclins à augmenter. 

À lire TotalEnergies : TVA offerte sur l’achat de bois de chauffage et de pellets premium jusqu’au 22 avril

La tendance aggravante

Au-delà du contexte déjà compliqué, l’engouement massif pour les chaudières à pellets n’arrange pas la situation. Cela est dû, entre autres, aux aides du gouvernement qui soutient ce passage au bois. Certes, au premier abord, c’est un bénéfice, mais les prix risquent d’augmenter encore plus. 

Les professionnels du secteur invitent leurs clients à commander suffisamment en avance leurs ressources pour être livré à temps, et en quantité suffisante.

Les bons gestes à adopter pour limiter son augmentation

Pour que votre facture ne s’enflamme pas ces prochains mois, et pour que vous ayez suffisamment de bois pour tenir tout l’hiver, voici quelques conseils à adopter. Ils vous seront utiles et plutôt simples : 

  • Faites le tour des petites annonces de particuliers qui proposent du bois, donnent des palettes, etc., tout en faisant attention aux arnaques 
  • Contactez des entreprises qui se débarrassent de leurs palettes et transformez-les en bois de chauffage
  • Achetez du bois encore humide et laissez-le sécher chez vous
  • Réglez correctement la température de votre appareil, et diminuez-la lorsque vous n’êtes pas dans votre logement
  • Faites entretenir votre dispositif pour une meilleure efficacité, et donc une diminution de la consommation
  • Ne stockez pas de trop

Avec ces différents gestes, vous pouvez limiter votre augmentation tarifaire. Cela permet, en addition, d’éviter de grosses pénuries si tous les foyers jouent le jeu. 

À lire 6 facteurs essentiels qui peuvent augmenter la valeur de votre bien immobilier

Notez le contenu
  • Save

Partagez votre avis